35 parcs nationaux à visiter d’urgence pour une escapade nature incroyable

Si vous désirez des vacances hors des sentiers battus, oubliez les escales touristiques habituelles pour vous ressourcer dans un parc naturel. Préservés du temps et du monde moderne, ces havres laissent la place belle à la nature. Celle-ci s’exprime à travers une faune et une flore uniques ainsi que des panoramas irrésistibles parsemés de sommets enneigés, de volcans, de déserts, de forêts alpines, de jungle et de récifs coralliens. Il existe 1 800 parcs nationaux répartis dans 130 pays, et il est probable qu’il faudrait plus d’une vie pour tous les visiter. C’est pourquoi nous vous proposons de découvrir 35 d’entre eux, qui vous permettront de découvrir tous les trésors de notre planète et de changer votre regard sur leur beauté, mais aussi leur fragilité.

Le parc national marin de l’île Bastimentos (Panama)

tiqy.com

L’île Bastimentos est située sur la mer des Caraïbes, à proximité de l’isthme de Panama. Il concentre en lui un parc naturel d’une beauté saisissante, composé de plages de sable fin, de mangrove, de récifs de corail et de grottes sous-marines. Environ 10 000 espèces de plantes et d’animaux vivent dans ce paradis perdu, dont des poissons colorés, des requins, des paresseux nains et des grenouilles des fraises remarquables pour leur couleur écarlate.

Le parc national de Snowdonia (Pays de Galles)

orangesmile.com

Le parc national de Snowdonia est situé sur la côte nord-ouest du Pays de Galles. Son somptueux panorama est une succession de pics abrupts, de vallées glaciaires, de forêts, de lacs, de cascades, de marais et de plages de sable fin. Vous aurez également la possibilité de visiter des villages folkloriques gallois, des châteaux en ruines, des mines d’ardoise et l’île de Bardsey. Ce confetti flottant sur la mer d’Irlande, lieu de repos légendaire de Merlin, abrite le plus grand phare du Royaume-Uni (30 m) et un monastère du VIe siècle. Le parc offre plusieurs possibilités d’activités en plein air comme la tyrolienne, la voile, la pêche, le rafting ainsi que la randonnée à pied ou en VTT sur le mont Snowdown.

Le parc national des lacs de Plitvice (Croatie)

omisexcursions.com

Le parc national des lacs de Plitvice est situé dans la région montagneuse de Lika, à 140 km de Zagreb. Il est remarquable pour ses 16 lacs bleu-vert disposés en terrasses, reliées les unes aux autres par des dizaines de chutes d’eau de tailles différentes. Vous pourrez partir à l’aventure à pied, sillonnant les sentiers de randonnée et les passerelles en rondins de bois disséminés dans le par à bord d’un bateau électrique ou bien d’un train panoramique. Cette oasis de verdure vous permet par la même occasion d’observer une faune sauvage intéressante, notamment l’ours brun, le lynx, le muscardin et le chat sauvage.

Le parc national d’Ordesa (Espagne)

thousandwonders.net

Le parc national d’Ordesa est indéniablement l’une des plus belles destinations en Espagne. Blotti dans les Pyrénées aragonaises, dans la province de Huesca, il englobe une majeure partie du massif du Mont-Perdu. Cette réserve de biosphère présente des vallées glaciaires, des forêts de pins sylvestres, des canyons vertigineux, des chutes d’eau tonitruantes et des montagnes de plus de 3 000 m de haut. L’endroit est un paradis pour les randonneurs en quête de sensations fortes, et pour les amateurs d’ornithologie qui pourront observer des oiseaux captivants comme l’aigle royal, le grand-duc, le faucon, le gypaète et le vautour fauve.

Le parc national de Canaima (Venezuela)

busy.org

Le parc national de Canaima est situé au sud est du Venezuela, près de la frontière du Brésil et du Guyana. Il embrasse 30 000 km² de nature sauvage composée de jungles, de lagunes, de savanes, de rivières et surtout de curieuses montagnes au sommet plat appelées « tepuys ». Les plus surprenants d’entre elles sont le mont Roraima (2 810 m) bordé de falaises escarpées et l’Auyantepui (2 535 m) d’où le Salto Angel – la plus grande cascade au monde – se jette depuis 979 m d’altitude dans le canyon du Diable. Le parc compte de nombreuses plantes endémiques, pour la plupart carnivores, et des animaux en voie de disparition comme la loutre géante, le fourmilier géant, le jaguar, le paresseux, l’ocelot, le toucan et l’ara.

Le parc national de Jiuzhaigou (Chine)

trover.com

Situé dans la province du Sichuan, le parc national de Jiuzhaigou est une vaste vallée constellée de montagnes sacrées, de forêts centenaires, de chutes d’eau et surtout de lacs bleutés se répandant en cascatelles. Une légende raconte qu’un dieu offrit un jour miroir à une déesse qu’il aimait, et que celle-ci le laissa tomber par inadvertance. Il se brisa en 108 morceaux, qui devinrent les lacs du parc. Le plus connu d’entre eux est certainement celui des Cinq Fleurs, remarquable ses teintes pastels, vert émeraude, bleu turquoise et jaune doré selon les reflets du soleil ainsi que ses fonds jonchés d’arbres. Une escapade dans la vallée de Jiuzhaigou offre également l’opportunité de découvrir l’histoire et la culture des peuples tibétain et Qiang qui y vivent.

Le parc national du Triglav (Slovénie)

itinari.com

Des vallées glaciaires, des alpages tapissés d’edelweiss, des forêts d’épicéas foisonnantes et des lacs de montagne cristallins figurent parmi les multiples attraits du parc national du Trigulav. Il couvre une grande partie des Alpes juliennes, en Slovénie, dont notamment le mont Triglav. Culminant à 2 864 m d’altitude, c’est le plus haut sommet du pays et également son emblème. C’est un véritable plaisir de parcourir ce havre naturel à pied ou à vélo en suivant les sentiers de randonnées, ou de faire une promenade romantique sur le lac Bled, sis dans le village éponyme, à bord d’une pletna – la barque traditionnelle slovène.