Volotea : Des passagers furieux après un atterrissage forcé à Toulouse

Par Aurélie Teissier

·

· Compagnie aérienne

Dans le secteur aérien, où la précision et la fiabilité sont cruciales, les passagers s’attendent à une expérience de voyage sans heurts. Toutefois, même les compagnies aériennes les plus réputées ne sont pas à l’abri de perturbations imprévues.

Un incident récent impliquant la compagnie Volotea illustre parfaitement cette réalité. Lors d’un vol de Barcelone à Nantes, les passagers ont été pris de court lorsque leur avion a été dérouté vers Toulouse, sans préavis ni explication immédiate. Cette situation inattendue a suscité une vive indignation parmi les voyageurs, exacerbant le sentiment d’inconfort et d’incertitude souvent associé aux désagréments aériens comme les annulations et les retards.

Volotea

Changement de trajet dû à des travaux aéroportuaires

Selon le média actuNantes, l’incident aérien impliquant la compagnie low-cost Volotea remonte au 6 novembre 2023. Des passagers, ayant embarqué sur un vol de Barcelone à destination de Nantes, ont été surpris de se retrouver à l’aéroport de Toulouse.

Avant la modification de l’itinéraire, un retard initial de deux heures avait été constaté, comme l’indique un passager : « On devait décoller à 21 h 15. Finalement, nous sommes partis vers 23 h 15-23 h 20 ». Ce n’est que plus tard que Volotea a informé les passagers de l’impossibilité d’atterrir à Nantes, les conduisant à Toulouse.

Les passagers en colère

Il est important de souligner que ce n’est pas un cas isolé pour Volotea. En effet, en juillet de la même année, un vol de la compagnie reliant Athènes à Nantes a également été contraint d’atterrir à Toulouse. La cause évoquée était un couvre-feu imposé à l’aéroport de Nantes, ainsi que des travaux sur la piste. Suite à cet incident, de nombreux passagers avaient tenté, sans succès, d’obtenir une compensation de la part de Volotea.

VOIR AUSSI  Pourquoi est-il interdit de vapoter en avion ?

Dans le cas récent du vol Barcelone-Nantes, la compagnie a justifié le déroutement par des travaux entraînant la fermeture nocturne de la piste à Nantes. Cependant, cette explication n’a pas convaincu les passagers. Selon certaines sources, ils ont exprimé des doutes sur la véracité de cette raison. Un passager a notamment déclaré : « C’est de la faute de Volotea. Ils ont décollé alors qu’ils savaient qu’on ne pourrait pas atterrir ».

Cette situation soulève la question de la décision de Volotea d’effectuer le vol malgré ces contraintes. Pour plusieurs voyageurs concernés, il semble que la compagnie ait cherché à éviter des coûts supplémentaires, ce qui a aggravé la situation.

« Nous avons été livrés à nous-mêmes »

Selon la source, les passagers de Volotea ont été confrontés à des difficultés supplémentaires une fois atterris à Toulouse. La compagnie aérienne a réagi en mettant en place un transport terrestre pour acheminer les voyageurs vers Nantes. Des cars ont été rapidement déployés, mais l’expérience a été loin de satisfaire les attentes des passagers.

Nombre d’entre eux ont exprimé leur mécontentement, pointant du doigt une communication déficiente de la part du personnel de Volotea et une prise en charge insuffisante. Les cars fournis étaient en mauvais état et ne répondaient pas aux besoins des personnes à mobilité réduite, rendant impossible pour certains leur voyage vers Nantes.

Volotea a offert des hébergements hôteliers pour pallier cette situation, mais confrontés à l’éventualité d’un trajet supplémentaire, de nombreux passagers ont choisi de passer la nuit à l’aéroport. Une passagère a exprimé son désarroi face à cette situation : « Je conçois que c’est une compagnie low cost. On paye moins cher. Mais vraiment, nous avons été livrés à nous-même ».

VOIR AUSSI  Aéroport Paris-Orly : Air France sera remplacée par Transavia

En réponse à ces événements, Volotea a présenté ses excuses, tout en réaffirmant son engagement envers la qualité de service et la satisfaction client.

Découvrez plus de Compagnie aérienne