Compagnies aériennes : Ce que l’IATA prédit pour 2024 va vous surprendre !

Par Aurélie Teissier

·

· Compagnie aérienne

International Air Transport Association

En 2023, malgré l’augmentation des tarifs aériens, la passion des voyageurs pour l’exploration de nouvelles destinations n’a pas faibli. Ce dynamisme laisse présager une année 2024 exceptionnelle pour le transport aérien, avec des prévisions de trafic excédant les niveaux d’avant la pandémie. Les compagnies aériennes se préparent à une année riche en activités, stimulée par cet engouement renouvelé pour les voyages.

Décollage d'un avion sur les pistes
Décollage d’un avion

Une année rentable pour les compagnies aériennes

Selon une étude prévisionnelle de l’Association du transport aérien international (IATA), l’industrie aérienne se prépare à franchir un nouveau cap historique. Malgré la flambée des prix des billets d’avion, exacerbée par l’augmentation du coût du kérosène et des taxes aéroportuaires, le secteur anticipe une hausse significative du nombre de voyageurs. En 2024, les compagnies aériennes devraient transporter 4,7 milliards de passagers, dépassant ainsi le record de 4,5 milliards établi en 2019.

Cette tendance à la hausse, surprenante en période d’inflation, est soutenue par une enquête de l’IATA qui révèle que 44 % des personnes interrogées prévoient de voyager plus au cours des 12 prochains mois par rapport à l’année précédente, tandis que seulement 7 % envisagent de voyager moins.

Cette dynamique positive est une aubaine pour les compagnies aériennes, dont le rendement devrait progresser de 1,8 % par rapport à 2023. Les bénéfices du secteur pour l’année prochaine sont estimés à 49,3 milliards de dollars, une nouvelle qui, selon l’IATA, devrait réjouir les acteurs du secteur.

Le directeur général de l’IATA, Willie Walsh, a salué ce rythme de reprise comme étant « extraordinaire ». Cependant, il souligne que les bénéfices escomptés pour l’année prochaine ne suffiront pas à compenser les pertes subies durant la pandémie. Walsh a noté que « la pandémie a coûté quatre années de croissance au secteur », mettant en évidence les défis continus auxquels l’industrie est confrontée.

VOIR AUSSI  Grève à Orly : Quel impact sur vos vols Air France ?
International Air Transport Association (IATA)
International Air Transport Association (IATA)

À quoi doivent s’attendre les passagers ?

Selon le même rapport de l’IATA, les compagnies aériennes américaines, européennes et moyen-orientales anticipent une hausse significative de leurs bénéfices pour l’année à venir. Alors que certaines compagnies d’Asie-Pacifique, actuellement déficitaires, pourraient voir leurs finances se redresser en 2024, les perspectives restent moins optimistes pour les transporteurs africains et sud-américains qui continuent à afficher des résultats négatifs.

Pour les voyageurs, cette reprise du secteur aérien s’accompagne d’une augmentation prévisible des tarifs. L’IATA souligne dans son rapport un taux de remplissage des avions prévu à « 82,6 % en 2024 », marquant une légère progression par rapport à l’année précédente. Cette situation implique une hausse de la demande qui outrepasse la capacité actuelle des compagnies aériennes.

Les passagers sont donc encouragés à planifier et réserver leurs voyages bien à l’avance pour éviter la déception. Attendre la dernière minute pour réserver pourrait s’avérer contre-productif, d’autant plus que les offres de dernière minute risquent de se raréfier, les compagnies aériennes peinant à augmenter rapidement leur flotte pour répondre à la demande croissante.

Découvrez plus de Compagnie aérienne