Pourquoi est-il interdit de vapoter en avion ?

Par Gaelle

·

· Compagnie aérienne

Montage photo - Femme entrain de vapoter - intérieur d'un avion

Voyager en avion comporte de nombreuses règles et restrictions, parmi lesquelles l’interdiction de vapoter à bord. Pour les amateurs de la vape, comprendre les raisons derrière cette interdiction est essentiel. Voici pourquoi le vapotage en avion est strictement proscrit.

Pourquoi le vapotage est-il interdit en vol ?

Le vapotage à bord des avions est interdit pour plusieurs motifs. L’une des principales raisons de cette interdiction est la sécurité. En effet, les cigarettes électroniques sont alimentées par des batteries en lithium-ion qui peuvent surchauffer, créant ainsi un risque d’incendie, surtout dans un espace confiné comme l’intérieur d’un avion.

Homme entrain de vapoter
Homme entrain de vapoter

Les dangers des batteries lithium-ion en avion

Ce n’est pas tout ! L’utilisation des cigarettes électroniques peut aussi déclencher les détecteurs de fumée sophistiqués présents dans les avions. Cette situation peut causer de la confusion parmi l’équipage et les passagers, engendrant ainsi des situations potentiellement dangereuses. En effet, les avions sont équipés de ces détecteurs de fumée avancés pour des raisons de sécurité.

Respecter le bien-être des passagers

Outre la sécurité, cette interdiction vise à assurer le bien-être de tous les passagers, y compris ceux qui ne souhaitent pas être exposés à la vapeur de cigarette électronique. Même si cette dernière n’est pas nocive pour les personnes qui sont présentes à côté du fumeur, cette vapeur ressemble à de la fumée, ce qui peut semer la confusion à bord. Interdire la vapoteuse aide donc à éviter toute confusion et à maintenir un environnement clair et sans fumée.

VOIR AUSSI  Les compagnies aériennes les plus sûres en 2024

Il est utile de rappeler que cette interdiction a été mise en place dès le début de l’utilisation généralisée des cigarettes électroniques. L’expérience a montré que lorsqu’elle est clairement communiquée, cette restriction est généralement bien accueillie.

Vapoteuse
Vapoteuse

Qu’en est-il du transport des cigarettes électroniques en avion ?

Le transport des cigarettes électroniques est généralement autorisé en avion, mais il est important de respecter certaines règles pour garantir la sécurité à bord. En effet, les compagnies aériennes, comme Transavia, n’interdisent pas de transporter les vapoteuses en avion.

Bien qu’il soit interdit de vapoter à bord, il est possible de transporter sa cigarette électronique éteinte dans le bagage à main durant le vol, de préférence dans des étuis appropriés. Cela dit, le transport des batteries lithium-ion de ces cigarettes dans les bagages enregistrés est strictement interdit en raison du risque d’incendie lié à la pressurisation en soute. De même, il est strictement interdit de charger la cigarette électronique pendant le vol. Il est aussi conseillé de vérifier la règlementation dans le pays de votre destination, car certaines destinations n’autorisent pas l’utilisation de cigarettes électroniques.

Cigarette électronique entrain d'être rechargée
Cigarette électronique entrain d’être rechargée

Transport des e-liquides : Ce que vous devez savoir

Quant aux liquides pour cigarettes électroniques, tels que les e-liquides, ces derniers peuvent être transportés en bagage en soute. Ainsi, ils doivent être placés dans un sac transparent refermable d’une capacité maximale d’un litre. Chaque flacon ne peut pas dépasser 100 ml, s’il est transporté dans le bagage à main. Il est par ailleurs préférable d’opter pour des cigarettes électroniques qui ne fuitent pas lorsqu’on a un vol. Ou bien, il est conseillé de vider complètement le réservoir de la cigarette électronique avant d’embarquer.

VOIR AUSSI  Ryanair réduit ses vols au Portugal suite à la hausse des taxes aéroportuaires
Vapoteuse et e-liquide
Vapoteuse et e-liquide

Découvrez plus de Compagnie aérienne