Tourisme de masse : Des stratégies pour un avenir durable

Par Gaelle

·

· Destinations

Tourisme de masse dans une des rues de Venise.

Le tourisme de masse a transformé des destinations entières, suscitant des inquiétudes croissantes quant à son impact sur l’environnement, les communautés locales et l’économie. En réponse à cette problématique, des mesures radicales sont envisagées afin de garantir un avenir plus durable pour le secteur des voyages et pour les sites affectés.

Tourisme de masse dans une des rues de Venise.
Tourisme de masse dans une des rues de Venise.

Révision de la tarification des voyages

Selon le diffuseur et aventurier Ben Fogle, il est grand temps de revoir la tarification des voyages pour atteindre les objectifs de développement durable, par le biais d’une échelle tarifaire ajustée en fonction des revenus. C’est-à-dire, facturer davantage aux voyageurs fortunés pour compenser les conséquences du tourisme effréné. Bien que cette idée puisse sembler inéquitable à première vue, elle vise à promouvoir une prise de conscience des responsabilités individuelles en matière de voyages.

Ben Fogle met en avant la nécessité de reconnaître l’impact considérable du tourisme de masse et affirme que les touristes se doivent d’être sensibles à l’empreinte qu’ils laissent sur les lieux qu’ils visitent. Il déplore le manque de conscience de certains voyageurs à ce sujet.

Réorienter les investissements dans le marketing du voyage

Le débat sur la durabilité du tourisme de masse s’intensifie, et Ben Fogle n’est pas le seul à proposer des idées radicales pour promouvoir le développement durable. Jeremy Sampson, PDG de The Travel Foundation, suggère par ailleurs que les investissements massifs dans le marketing du voyage pourraient être mieux orientés vers des initiatives plus responsables.

VOIR AUSSI  Équateur : Tout ce que vous devez savoir avant de partir

Le point de départ de ce débat est le rapport « Destination Always », élaboré conjointement par Economist Impact et Booking.com, qui examine l’impact des visiteurs sur 38 villes et 12 zones rurales. Les résultats mettent en lumière des conclusions clés. Selon le rapport, 80 % des décideurs politiques et 62 % du grand public estiment que les visiteurs ont fait augmenter le coût de la vie locale, en particulier dans les destinations à forte intensité touristique. Cette hausse des prix est souvent corrélée à l’afflux de visiteurs.

Stimuler la croissance économique par le tourisme

Cependant, le tourisme peut également avoir un impact positif sur les destinations en stimulant la croissance économique. Les visiteurs créent une demande pour les biens et services locaux, maintiennent le développement des infrastructures et contribuent ainsi à l’économie locale, ce qui est reconnu par 91 % des décideurs politiques, 81 % des dirigeants d’entreprise et 79 % du grand public.

Malgré ces avantages, il est essentiel de comprendre que l’efficacité de l’argent dépensé par les visiteurs dépend de la façon dont il circule localement. Pour réduire les « fuites économiques », Economist Impact préconise des politiques visant à renforcer l’entrepreneuriat local, la production et le capital humain. Ces politiques incluent l’approvisionnement en produits locaux, la formation de la main-d’œuvre locale, la rationalisation des processus de planification et de construction des infrastructures, ainsi que la mise en place de taxes touristiques pour soutenir les communautés locales.

La question de la durabilité du tourisme de masse nécessite une réflexion approfondie et des actions concrètes pour minimiser les effets négatifs tout en maximisant les avantages économiques. Les voyageurs, les autorités locales et les entreprises du secteur touristique ont tous un rôle à jouer pour que le tourisme puisse être une force positive dans le monde tout en préservant les destinations originelles.

VOIR AUSSI  Découvrez les plus belles patinoires de Paris et de ses environs à Noël

Découvrez plus de Destinations