Aéroport Paris-Orly : Air France sera remplacée par Transavia

Par Aurélie Teissier

·

· Compagnie aérienne

Avions de Transavia-Air France

La première compagnie aérienne française Air France envisage de quitter l’aéroport de Paris-Orly d’ici l’année 2026. En effet, Air France a annoncé qu’elle compte supprimer toutes ses liaisons d’Orly à l’exception d’une ligne. Une décision qui a suscité des réactions.

Avion de Transavia, derrière lui on aperçoit un avion d'Air France
Avion de Transavia, derrière lui on aperçoit un avion d’Air France

Réduction majeure des liaisons à Orly par Air France

La compagnie aérienne Air France s’apprête à supprimer six lignes à partir de l’aéroport de Paris-Orly. Il s’agit notamment des rotations vers l’outre-mer qui sont au nombre de trois ; à savoir Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et Saint-Denis de La Réunion. Ainsi que trois autres lignes en métropole qui sont Toulouse, Marseille et Nice. En revanche, les vols opérés dans le cadre de la délégation de service public à destination de la Corse ne seront pas concernés par cette suppression. D’après le média français Air Journal, l’origine de cette réduction de ses rotations est due à une chute de la demande.

Réduction des vols d’Air France : Une chute significative de la demande

« Le développement de la visioconférence, la réduction des déplacements professionnels sur le domestique et le report vers le train […] conduisent à une chute structurelle de la demande sur le réseau domestique point à point d’Air France », a déclaré la compagnie. Pour rappel, la compagnie avait récemment engagé un mouvement de retrait en réduisant son nombre de rotations quotidiennes entre Paris-Orly et Marseille. Elle ajoute également qu’« entre 2019 et 2023, la baisse du trafic sur les liaisons domestiques au départ de Paris-Orly est de -40 %, et même de -60 % pour les aller-retour journée ».

VOIR AUSSI  Réserver son vol avec RYANAIR

Transavia reprend la place d’Air France à Orly

D’ici à l’année 2026, Air France n’assurera aucun vol au départ de l’aéroport d’Orly, à l’exception de sa ligne vers la Corse. Mais elle regroupera ses opérations à Paris-Charles-de-Gaulle, « facilitant ainsi les correspondances internationales et renforçant la connectivité des régions et des territoires d’outre-mer », ajoute la compagnie.
Laissant ainsi place à la « low-cost » du groupe aérien français Air France, Transavia. Cette dernière deviendra alors l’opérateur de référence du groupe, elle poursuivra sa trajectoire de développement, notamment grâce à la montée en puissance de sa nouvelle flotte composée d’Airbus A320neo.

Le devenir du personnel d’Air France basé à Orly

Quant au personnel d’Air France, qui est actuellement sur la base d’Orly, il va déménager vers d’autres bases. En effet, selon la même source, les salariés qui sont au nombre de 500 se verront proposer des postes à Paris-Charles-de-Gaulle ou sur d’autres bases. La décision de quitter l’aéroport de Paris Orly n’a pas été saluée par tout le monde. Éric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes, n’a pas hésité à exprimer son mécontentent après avoir appris la nouvelle. Dans un post sur X, il écrit : « cette décision sans aucune concertation est honteuse et scandaleuse. Je m’y opposerai de toutes mes forces. Je viens de saisir la Première ministre de cette annonce qui méprise les territoires ».

Découvrez plus de Compagnie aérienne