Ces 25 lieux abandonnés et fascinants des États-Unis

Les 25 plus beaux lieux abandonnés des États-Unis

Souvent qualifiés de terrifiants, les lieux abandonnés attirent de plus en plus de touristes en quête d’authenticité et de naturel. Jamais effrayants, les 25 lieux abandonnés que nous vous proposons ici, peuvent être tour à tour intrigants, fascinants, historiques, curieux, voire poétiques. Une plongée dans des milieux figés par le temps, plongés dans leur jus et qui ont conservé un style inimitable et alimente une curiosité insatiable.

Le village fantôme de Bodie en Californie

Sur le versant oriental de la Sierra Nevada, en Californie, la célèbre ruée vers l’or a laissé de nombreuses traces. Parmi celles-ci ces fameux villages fantômes, vite construits et vite abandonnés, une fois l’illusion de la fortune passée. Il n’en reste pas moins de formidables témoignages d’une époque passée, comme le village de Bodie, l’un des mieux conservés de l’État.

Bodie, CalifornieFlickr/Car Burton

Vance Creek Bridge dans l’Etat de Washington

Cet ancien pont ferroviaire dans le nord-ouest des États-Unis est devenu une célébrité sur les réseaux sociaux, notamment grâce aux milliers de photos diffusées sur Instagram. Second plus haut pont ferroviaire, cette oeuvre qui surplombe une vallée encaissée est un beau témoignage de l’aventure du train au vingtième siècle. Abandonné depuis les années 50, il fait la joie des touristes, mais y accéder demeure à vos propres risques !

Vance Creek BridgeFlickr/Rikki Rivera

- publicité -

The Salton Sea en Californie

Lac créé par une crue du fleuve Colorado en 1891, son histoire pourrait être tout à fait banale si cet ancien paysage de carte postale n’était pas victime d’une intense pollution aux pesticides. Abandonné et déserté, le lac Salton est aujourd’hui une triste victime d’une agriculture intensive. Mais la bonne nouvelle est qu’un plan de réhabilitation est en cours pour le sauver. Un plan qui est planifié sur les… 75 prochaines années !

Salton SeaFlickr/Michael Chen

Holland Island dans le Maryland

Dans l’est des États-Unis, l’île de Holland a été autrefois habitée par des agriculteurs et des bateliers. Toutefois, l’érosion rapide des terres a conduit à abandonner rapidement cette île dont ne subsistait qu’une unique maison qui s’est finalement effondrée en 2010.

Holland IslandFlickr/Baldeaglebluff

Rhyolite dans le Nevada

Ville fantôme construite à la va-vite au tout début du vingtième siècle, Rhyolite a compté jusqu’à 10000 habitants avant d’être abandonnée pour des raisons économiques. À noter que ces bâtiments ont servi de lieux de tournage pour une scène du film “The Island”.

RhyoliteFlickr/Rene Rivers