Les visas se modernisent : L’Europe suit les États-Unis vers la numérisation

Par Aurélie Teissier

·

· Etats-Unis

Passeport français

La numérisation s’est imposée dans de nombreux domaines, notamment celui du traitement des visas. Ce sera d’une grande utilité pour les demandeurs, puisque ce processus devient plus rapide et efficace, en plus d’être moins onéreux.

Certains pays vont au-delà de la numérisation du mode de traitement des dossiers de visas, et veulent les numériser. Les États-Unis envisagent de prendre cette voie.

Passeport français
Passeport français

Les pays qui suivent la tendance de la numérisation du visa

Depuis le mois de juin de l’année en cours, le parlement européen travaille activement pour la numérisation complète de sa politique des visas. Les députés du vieux continent ont voté une nouvelle loi visant à numériser les visas Schengen. Un parlementaire a déclaré à ce propos que « l’Europe entre également dans l’ère de la numérisation du domaine des visas, ce qui réduit sérieusement l’écart avec le reste du monde. La numérisation complète signifie à la fois l’élimination de toutes les étapes papier de la procédure et l’introduction d’un visa électronique ».

Grâce aux e-Visa Schengen, les demandeurs bénéficieront d’un processus simple, rapide et en plus pas cher. Ils n’auront besoin de se rendre au consulat qu’une seule fois pour obtenir leurs visas. Les demandes en la matière seront traitées sur une plateforme en ligne unique, qui indiquera aux prétendants quel pays traitera leur demande. Ce qui sera utile pour les voyageurs désirant se rendre dans plusieurs pays. Il convient de noter que ce procédé n’est pas encore concrétisé.

VOIR AUSSI  Prix en baisse après réservation ? Google Flights rembourse la différence !

Il est nécessaire d’attendre l’approbation formelle des ministres de l’Union européenne (UE) au Conseil, qui se fera probablement vers la mi-novembre 2023. Le visa numérique Schengen pourrait entrer en vigueur de manière volontaire d’ici 2025. Les États-Unis, à leur tour, souhaitent prendre la même démarche. En revanche, le pays est en avance par rapport à l’Europe, puisque le dispositif est déjà en phase de test.

Plus de visa physique sur les passeports !

Selon l’information relatée par le site spécialisé Visa News, le Bureau des affaires consulaires du Département d’État américain élabore un processus pour délivrer une autorisation de visa numérique. Celui-ci viendra remplacer à terme le visa physique, lisible par machine, traditionnellement imprimé et apposé sur le passeport d’un demandeur. Pour l’instant, il sera délivré sur une base conceptuelle à l’ambassade américaine de Dublin uniquement, en Irlande. Cela veut dire que seuls les voyageurs envisageant de se rendre directement aux États-Unis depuis Dublin y sont éligibles.

Seuls les requérants du visa K-1 sont éligibles

Selon la même source, cet essai est actuellement limité à une seule catégorie de visas, à savoir le visa K-1. Ce dernier est le type d’autorisation délivrée à un ressortissant étranger fiancé à un(e) citoyen(ne) américain(e) pour entrer aux États-Unis pour épouser ou devenir partenaire civil du citoyen américain. Le Département d’État envisage de proposer à l’avenir des visas numériques pour d’autres classes de visas et des consulats supplémentaires, si la phase initiale s’avère concluante. Pour les citoyens français qui sont exemptés de visas, ils doivent demander une autorisation de voyage électronique ESTA pour entrer aux USA.

VOIR AUSSI  À la découverte des sentiers de randonnée les plus extrêmes

Découvrez plus de Etats-Unis