Évitez les pièges à touristes : Les lieux les plus décevants

Touristes à la tour Eiffel

Il n’y a rien de pire que de passer des mois et des mois à planifier ses vacances, en espérant passer un séjour magnifique, pour au final se rendre compte que l’on est tombé dans un piège. C’est le cas de nombreux voyageurs qui voulaient se rendre dans des lieux d’attractions touristiques populaires, mais une fois arrivés, ils réalisent finalement que ces endroits ne valaient pas vraiment le coup. D’ailleurs, une carte a été faite, dans ce sens, par le site de voyage Casago en se basant sur les avis des touristes. Jetez un œil sur ce classement, ça vous évitera peut-être de vous retrouver dans un piège à touristes !

Les pièges à touristes aux États-Unis

Le continent américain est une contrée qui abrite, semble-t-il, le plus de pièges à touristes. D’après une analyse, des attractions existantes aux États-Unis ont reçu le plus grand nombre de mentions relatives à ces pièges. On en cite :

Fisherman’s Wharf à San Francisco

Ce quartier est l’un des plus anciens du port de San Francisco, construit depuis 1853. Il accueille des milliers de touristes chaque année. Cet endroit vous offre plein d’activités qui vous permettent de remonter dans le temps, en visitant notamment différents musées, tel que le musée Mécanique, où sont exposés des jeux d’arcade datant du début du XXᵉ siècle, ou encore parcourir l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale en effectuant une petite balade au cœur du navire militaire, Jeremiah O’Brien.

VOIR AUSSI  Valmeinier : Pour des vacances d'hiver à plus de 1500 mètres d'altitude

Qu’est-ce que les touristes peuvent bien reprocher à un tel endroit ? Selon les avis des voyageurs, les restaurants de la région sont hors de prix. Ajoutons à cela les mouettes qui les entourent empêchant les visiteurs de déguster tranquillement leurs repas. Le Fisherman’s Wharf, à San Francisco (États-Unis) compte au total 1049 mentions « piège à touristes ».

Le Time Square, à New York

Cet endroit a recueilli, lui aussi, pas moins de 661 mentions « piège à touristes ». Ce quartier est considéré comme le cœur de la ville de New York, un endroit emblématique, grâce à ses lumières et ses remarquables panneaux publicitaires. Si vous partez aux États-Unis, c’est certainement un lieu incontournable à visiter, mais attendez-vous à trouver aussi une ville sale et agitée.

Bien évidemment ce ne sont pas les seuls endroits qui déçoivent aux États-Unis, puisqu’il y a aussi le Dole Plantation, à Hawaii (EU), avec 708 mentions, et le Café du Monde, à La Nouvelle-Orléans, ayant recueilli 643 mentions.

Les pièges à touristes en Europe

Avenue de Remblas en Espagne

On se dirige maintenant vers le continent européen pour découvrir les attrape-touristes à éviter. Vous allez trouver à la tête du classement l’avenue de Remblas, à Barcelone (Espagne), avec 793 mentions. Les visiteurs qui se sont rendus dans cet endroit se plaignent du nombre important de vols à la tire commis dans l’avenue. En effet, cette dernière est le lieu de prédilection des pickpockets, un phénomène très fréquent en Espagne.

La tour Eiffel

Un autre endroit cité dans le classement est la tour Eiffel ! Êtes-vous étonnés, en vous demandant qu’est-ce qui pourrait faire de la Tour Eiffel un piège à touristes ? Eh bien, comme Barcelone, la capitale parisienne est affectée par les pickpockets, et l’escroquerie y est très répandue, puisque ce monument a reçu pas moins de 291 mentions.

VOIR AUSSI  Voyage au cœur des plus beaux lacs de France

Il existe d’autres endroits qui figurent dans ce classement ; on ne vous dit pas que ces destinations sont à éviter, mais ne vous attendez-vous à ce qu’ils soient à la hauteur de vos espoirs.

Découvrez plus de Espagne, Etats-Unis, France, New-York, Paris