Gay friendly : top 10 des destinations les plus ouvertes | Atterrir.com

Gay friendly : top 10 des destinations les plus ouvertes

A l’heure où le mariage gay et l’adoption se fait dans de plus en plus de Pays. Et à l’heure où les homosexuels ont de moins en moins peur de se cacher et d’assumer qui ils sont vraiment, voici une liste des destinations les plus ouvertes sur la communauté gay. Amis de la fête et de l’amour, ce top est pour vous !

1. Berlin, Allemagne

Avec plus d’une centaine d’établissements gays (clubs, bars, discothèques, saunas, hôtels et boutiques) pour le plus grand bonheur des amateurs de cuir et de fétichisme. Berlin a ce côté extravagant dont les premiers lieux datent des années 1920. Les quartiers comme Schöneberg, qui accueille la Gay Pride, ou encore Kreuzberg et Prenzlauer Berg sont les meilleurs endroits pour sortir. D’ailleurs, les discothèques et les bars berlinois n’affichent aucune heure de fermeture : la fête ne s’arrête jamais ! Et si vous cherchez plus d’aventures pour assouvir vos envies de fétichisme, deux évènements sont organisés chaque année : l’Easter Fetish Week et le Folsom Europe (folsomeurope.info).

Gay pride annuelle à Berlin
Gay pride à Berlin – Source : prideonetravel.com

2. Mykonos, Grèce

Cette île aux maisons blanches et aux paysages de rêve, attire depuis les années 1970 des foules d’homosexuels. Situé au coeur de la mer Egée, dans l’archipel des Cyclades, est l’endroit des vacances hédonistes par excellence. Une destination calme et reposante, puisqu’elle est moins fêtarde que Berlin, mais ses plages, ses eaux cristallines et ses collines couvertes de pins de Skiathos offrent des vacances de rêve pour les voyageurs LGBT.
Petit plus : vous pouvez séjourner au Elysium Hotel, un hôtel 100% gay avec une vue panoramique sur la mer Egée, le point de chute idéal pour un séjour à Mykonos (www.elysiumhotel.com).

Elysium Hotel, Mykonos
Elysium Hotel, Mykonos, Grèce – Source : elysiumhotel.com

3. Sitges, Espagne

Fréquentée à l’époque par des artistes comme Miró, Dalí et Picasso, Sitges, une ville à environ 35 km de Barcelone, possède la plus ancienne discothèque gay d’Espagne, ouverte dans les années 1980. Ce petit paradis fait parti des destinations européennes les plus accueillantes pour les voyageurs gays. Cette ancienne ville de pêcheurs abrite de magnifiques plages, où le maillot de bain n’est généralement pas obligatoire. Ce Saint-Tropez de l’Espagne est également connu pour son  calendrier culturel très éclectique, ce qui a de quoi séduire toute la communauté LGBT. De plus, une fois sur place, vu que cette ville est petite, vous pourrez vous balader à pieds sans problème, à condition d’aimer marcher.

Sitges, Espagne
Sitges, Espagne – Source : alentoursbarcelone.blogspot.fr

4. Montréal, Canada

La particularité de Montréal, qui est déjà une ville très ouverte et tolérante, est la présence d’un village gay, créé il y a une quinzaine d’années. Le Village est une quartier entièrement gay dans la ville, d’ailleurs un des plus importants du monde. Sa plus grande réussite a été d’avoir développé un savoureux cocktail urbain qui rassemble la communauté LGBT et les hétéros. Mais pas que, sa vie nocturne, sa fine cuisine, ainsi que ses gites douillets, ses antiquaires et ses boutiques enchantent tout le monde. Situé au coeur de la rue Sainte-Catherine, elle se transforme chaque année de juin à septembre en zone piétonne aux couleurs de l’arc-en-ciel !

Le Village, Montréal
Le Village, Montréal – Source : Jean-François Leblanc

5. Copenhague, Danemark

Le Danemark est le premier pays dans l’histoire pour avoir reconnu les unions civiles homosexuels en 1998. Dan les rues pavées de sa charmante capitale, Copenhague, abrite le plus ancien bar ouvertement gay d’Europe :  le Centralhjornet, inauguré dans les années 50. Vous pourrez également découvrir le quartier le plus chaud : Vesterbro, où une multitude de bars et discothèques sont ouverts all night long ! Vous l’aurez compris, Copenhague est l’une des cités les plus tolérantes et ouvertes d’Europe, et elle ne s’arrête pas là puisqu’elle possède également une industrie de la mode novatrice, ainsi qu’un excellent choix d’hébergements accueillant volontiers les homosexuels et de nombreuses manifestations gays. En 2014, la place voisine à l’hôtel de ville, a été baptisée “place de l’Arc-en-ciel” en hommage à la lutte pour l’égalité des droits.

Canal de Copenhague
Canal de Copenhague – Source : ©Getty Images, HAGENS WORLD PHOTOGRAPHY

6. Ibiza, Espagne

Ibiza est sans doute la destination LGTB la plus célèbre du monde, car c’est ici que se trouve la première plage gay du monde, Es Cavallet, situé dans le parc naturel de Ses Salines. Au milieu des années 1900, cette plage vierge et authentique était le symbole de la liberté public des gays de toute l’Europe. Et aujourd’hui encore, cet endroit est symbole de liberté ! Et depuis 2004, l’île accueille le festival International de Cinéma Gay et Lesbien d’Ibiza, plus connu sous le nom du ‘Festival del Mar’ (Festival de la Mer), une référence internationale dans le monde gay, lesbien, bisexuel et transsexuel. “Vis et laisse vivre” voici la philosophie des habitants de l’île, qui s’est développée il y a plusieurs décennies avec les besoins des hippies et des artistes du monde et également avec la sensibilité LGTB, car ils ne trouvaient nulle part sur le vieux continent l’ambiance propice pour vivre librement. En un mot Ibiza est synonyme de liberté : Faire la fête, se détendre et surtout être soi même !

Las Boas, Ibiza
Las Boas, Ibiza – Source : boasdeibiza.com

7. New York, Etats-Unis

New York, la ville cosmopolite par excellence où chacun peut être ce qu’il veut ! Greenwich Village, situé au sud-ouest de Manhattan est un quartier à part. Pendant l’entre-deux-guerres, ce quartier était peuplé d’artistes, de révolutionnaires et des premiers gays new-yorkais à afficher ouvertement leur homosexualité. Ils se retrouvaient dans des speakeasy, ces boîtes clandestines qui fleurissent pendant la prohibition. Dans ce quartier, pas de blocs en damier ou de buildings impressionnants, vos pourrez vous balader dans les rues pavées, à l’ombre des arbres qui bordent les petites maisons. Découvrez également Washington Square, son arc de triomphe et les artistes de rue qui animent la ville, puis arrêtez vous dans un des clubs de jazz et de blues qui font encore aujourd’hui la renommée du village.

Washington Place, Greenwich Village, New York
Washington Place, Greenwich Village, New York – Source : ville de New York

8. Bangkok, Thaïlande

La Thaïlande est un pays très tolérant, où la préférence sexuelle est considérée comme un choix personnel en ce qui concerne l’homosexualité . Gays, lesbiennes et transsexuels sont acceptées dans le cadre de la culture thaïlandaise. Bangkok, connue pour sa vie nocturne et son excentricité, est souvent surnommé « la capitale gay de l’Asie ».  Pour célébrer cette persité et de la liberté, les événements de la communauté LGBT sont organisées chaque année dans les trois principales destinations touristiques : Bangkok , Pattaya et Phuket . La première GayPride de Bangkok a été organisé dans le quartier de Silom et Surawong en 1999. La vie nocturne de Bangkok est très amusante, excitante, sauvage : hôtels gay-friendly et maisons d’hôtes dans les pubs, clubs, bars, karaoké, cabarets de ladyboy , go-go bars, salons de massage et saunas. Mais attention à respecter les lois du Pays : les peines pour la consommation de drogues ou les liaisons sexuelles avec des mineurs sont très sévères en Thaïlande. Attention également aux arnaques, très fréquentes dans les quartiers rouges de la ville.

Quartier de Soi Cowboy, Bangkok
Quartier de Soi Cowboy, Bangkok – Source : vietnamitasenmadrid.com

9. Rio de Janeiro, Brésil

Elue en 2009 par la chaîne gay Logo (filiale de MTV) et le site Trip Out Gay Travel, comme étant la meilleure destination du monde pour la communauté LGBT Rio de Janeiro, est une destination très appréciée. En dehors de son fameux Carnaval et de la beauté de la ville et de ses plages, à quoi doit-elle son succès ? Et bien selon plusieurs supports gays, on s’y amuserait plus qu’ailleurs ! Et oui, la ville est réputée pour son quartier gay, même s’il est moins bien délimité que le Marais par exemple ou encore le Village comme à Montréal, et de ses nombreuses adresses pour y faire la fête. Parmi elles, la Dama de Ferro, un des meilleurs clubs de la ville, ou encore Le Boy et La Girl, chacun de ces clubs étant destinés exclusivement aux hommes ou aux femmes.

Gay Pride, Ipanema
Gay Pride, Ipanema – Source : vamosgay.com

10. Tel Aviv, Israël

Réputée pour sa tolérance, notamment envers la communauté LGBT, Tel Aviv a été élue depuis quelques années comme étant la meilleure ville gay du monde par le site Gaycities.com. Cette ville touristique est devenue très prisée, surtout à l’occasion de la Gay Pride. C’est sur Rothschild Boulevard et Sheinkin Street que se concentre l’activité gay. La première est une longue rue agréable pour se promener et faire du shopping. La deuxième est plus connue pour ses bars, comme le Evita, qui est l’un des piliers de la vie gay et lesbienne locale.

Jaffa, Tel Aviv
Jaffa, Tel Aviv – Source : Guy Yechiely

Photo de couverture : Yasuyoshi Chiba/AFP

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Découvrez plus de