Escales de rêve sur les 12 plus belles îles de la Polynésie française

Muse des artistes, la Polynésie française ensorcelle le voyageur telle une sirène. Les multiples îles émergent de l’océan Pacifique comme des perles noires qui ont fait la réputation de la Polynésie. Près de 24 h de vol permettent d’accoster dans ce paradis. Plages, forêts, champs de vanille… éveillent tous les sens. Vous percevez le clapotis des vagues et le sable chaud sous vos pieds ? Alors on fait ses valises et on s’envole pour la Polynésie !

Tahiti, l’île la plus célèbre de la Polynésie

Son nom est un appel au rêve ! Lagon, barrière de corail et plages de sable fin reflètent la volupté qui habite l’île polynésienne. Composée de deux parties, Tahiti Nui et Tahiti Iti, l’île vous dévoile son patrimoine culturel et naturel : le musée Gauguin, les monts Aorai, Pito Iti et Orohena (le plus élevé de l’île avec ses 2240 m)… De belles aventures à l’horizon !

Tahiti en Polynésie
www.worldelse.com

Bora Bora

L’île s’explore en quelques jours mais on y reste pour son cadre magnifique. On aurait presque l’impression de vivre dans une carte postale. La plongée est probablement l’activité qui vous traduira le mieux dans l’ambiance féérique de Bora Bora. Poissons et coraux révèlent leurs couleurs vives dans une eau translucide.

Bora Bora en Polynésie
123rf / sorincolac

Rurutu

Direction Rurutu, autre île de Polynésie ! Un impressionnant spectacle s’offre à vous là-bas : le ballet des baleines. De juillet à octobre, les cétacés migrent au large de Ruturu pour donner naissance à leurs petits. L’île recèle de nombreux trésors, telles que des grottes, dont certaines servaient de sépultures. Ici, on appréciera également le savoir-faire des « mamas » qui nattent et tressent habilement tout type d’objets.

Rurutu en Polynésie
123rf / vilainecrevette

Moorea

Surnommée « l’île papillon », non pas pour ses habitants ailés, mais en raison de sa forme, Moorea réjouira les amoureux d’activités de plein-air. Vous adorez la mer ? Plongée, paddle, pirogue, snorkeling… tout est possible à Moorea ! Si vous préférez rester sur terre, nous vous conseillons une promenade à cheval ou en 4×4. Une randonnée à pied est l’occasion de voir des cultures d’ananas, de beaux jardins, la cascade d’Afareaitu et de gravir les sommets de l’île.

Moorea en Polynésie
123rf / Martin Valigursky

Huahine

Son côté sauvage séduira les voyageurs en quête de simplicité et de découverte. Ces paysages immaculés de Polynésie comptent parmi les plus admirables. Mais qu’y a-t-il de plus à Huahine que sur les autres îles ? À Maeva, l’histoire et les légendes sont exposées aux yeux de tous. Son marae, lieu de culte ancestral, est exceptionnel. Visitez les villages de pêcheurs piquetant la côte et allez jusqu’à Faie où vivent des anguilles sacrées aux yeux d’un bleu glacé. On terminera par un tour sur les bords du lac Fa’una Nui.

Huahine en Polynésie
123rf / vilainecrevette

Raivavae

Souvent comparée au Jardin d’Eden, Raivavae fait partie des Australes. Le motu, île de sable et corail, baigne dans une eau des plus cristallines ! Pour cette raison, Raivavae est également appelée le « motu piscine ». Ici, les cultures de café, de bananiers ou encore de taro embaument les quatre villages alentour. On ne manquera pas le mont Hiro, plus haut sommet de l’île, et le marae Atoni.

Raivavae en Polynésie
www.yestahiti.fr

Maupiti

C’est à l’ouest de Bora Bora qu’apparaît, hors des flots, Maupiti. Ses délices insulaires vous charmeront à coup sûr ! Étendues infinies de sable blanc et mer translucide sont la promesse de moments de délassement. On en manquera pas une excursion vers les marae, ainsi qu’au pied de la pirogue de Hiro, demi-dieu polynésien. Pour bénéficier d’une vue imprenable sur Maupiti, il faut monter en haut du mont Te’urafa’atiu.

Maupiti en Polynésie
123rf / Piotr Gatlik

Raiatea

L’île est considérée comme le berceau de la culture polynésienne. En effet, c’est à Raiatea que se situe Taputapuatea, marea d’envergure internationale. Les grandes assemblées des peuples insulaires se réunissaient ici. Il attire une foule de pèlerins d’Océanie. À Raiatea, on trouve également des pétroglyphes (symboles gravés dans la pierre). L’île cache plusieurs espèces animales et végétales uniques au monde : la tiare ‘apetahi, la cigale de Polynésie…

Raiatea en Polynésie
123rf / Achim Baque

Tahaa

Cette île est peut-être la moins touristique de toute mais elle se distingue des autres par ses champs de vanilliers ! Incontournable parfum lorsque l’on se rend en Polynésie ! Enfourchez un vélo et rendez-vous chez les différents producteurs. Sur Tahaa, on se laisse guider par l’odorat.

Champ de vanille à Tahaa en Polynésie
123rf / lzflzf

Hiva Oa

Dans le « jardin des Marquises », on marche sur les traces de Gauguin et Brel ! Les deux artistes emblématiques sont venus sur Hiva Oa trouver une quiétude incomparable. Une visite à la maison de Jouir, reconstitution de la maison du peintre, fera partie du circuit. Comme sur les autres îles, on s’adonnera à la randonnée et à la plongée, mais aussi au farniente sur des plages de sable noir. Hiva Oa abrite les plus grands tiki, sculptures représentant les ancêtres, de Polynésie.

Hiva Oa en Polynésie
tour-du-globeurs.fr

Rangiroa

Le majestueux lagon de Rangiroa est un rêve pour de nombreux plongeurs. Couvrant 1 640 km², il est ceint par des centaines de motu. Ce spot reconnu mondialement invite à s’immerger dans la faune et la flore sous-marine d’Océanie. Rencontrez tortues, poissons et coraux ! Pour varier les plaisirs, pensez à louer un canoë ou un bateau. Et pourquoi ne pas finir la journée sur l’une des plages de sable fin ?

Rangiroa en Polynésie
123rf / Vincent Pommeyrol

Fakarava

L’atoll de Fakarava est une réserve classée par l’Unesco. Calme et respect de la nature sont donc les maîtres-mots des lieux. Lors de son séjour en Polynésie, Matisse admira les bleus fascinants du lagon. La vivacité des couleurs de Fakarava déclenchèrent une nouvelle période chez le peintre. De motu en motu, vous pourrez observer l’empreinte du passé : tiki, église du XIXe siècle, ancien village…

Fakarava en Polynésie
blogplongee.fr