Les 13 merveilles naturelles à découvrir absolument en Nouvelle-Zélande

Révélée grâce à la trilogie du Seigneur des Anneaux, la Nouvelle-Zélande invite à un voyage aux confins du monde. Cette terre insulaire est synonyme de culture maorie, de villes paisibles et de paysages exceptionnels. La nature omniprésente dessine des décors impressionnants et surtout inattendus. Regardez ces 13 endroits fabuleux !

Pancakes Rocks

C’est sur la côte ouest de l’île Sud que se dresse l’une des merveilles néozélandaises : Pancakes Rocks. Pour comprendre ce relief fascinant, il faut remonter environ 30 millions d’années en arrière. À cette époque a commencé un empilement de couches de fossiles et de terre. Les colonnes ont, au fil des millénaires, été sculptées par les vents et les mouvements de la mer. On raconte que son nom viendrait soit du village voisin Punakaiki, qui lorsqu’on le prononce, ressemble à Pancakes, soit des formes renvoyant à des piles de pancakes.

Pancakes Rocks en Nouvelle-Zélande
Pixabay / patientgenie

Moeraki Boulders

Au sud-est de la Nouvelle-Zélande, la plage de Koekohe est constellée de pierres étonnantes. Ces Moeraki Boulders adoptent une forme sphérique parfaitement lisse. Ils mesurent de 50 cm à 2 mètres ! Les Boulders se seraient constitués il y a 60 millions d’années avec de la boue fossilisée enveloppée de calcite.

Les Moeraki Boulders en Nouvelle-Zélande
Pixabay / mickeyshih

Les sources d’eau chaude de Wai-O-Tapu

Direction Rotorua pour découvrir les sources d’eau chaude de Wai-O-Tapu. On y observe des petits lacs colorés, dont le plus impressionnant est appelé « Champagne Pool ». L’eau émeraude est bordée d’un contour orange. Les contrastes vifs sont créés par le soufre présent dans l’eau, et qui, par ailleurs, dégage une forte odeur. Attention à ne pas trop s’approcher car les températures avoisinent les 100 °C !

Sources d'eau chaude de Wai-O-Tapu à Rotorua en Nouvelle-Zélande
Flickr / Nicolas Garbay

Waimangu

Autre lieu magnifique de l’île Nord et près de Wai-O-Tapu : Waimangu. Cette vallée volcanique et géothermique est une splendeur. Différentes promenades sont proposées selon le niveau et la durée. Les nombreux lacs de la vallée ont été formés par l’éruption du mont Tarawera en 1886. Chacun a sa particularité, le Cratère de l’Enfer est d’un bleu hypnotique et le lac Frying Pan est fumant.

Waimangu en Nouvelle-Zélande
Pixabay / arvid97

Les grottes les plus surprenantes de Nouvelle-Zélande

L’un des lieux les plus insolites de Nouvelle-Zélande se trouve à Waitomo (« wai », eau et « tomo », grotte). L’eau a creusé la roche calcaire durant des millénaires. Une partie de la visite s’effectue à bord d’une barque. C’est donc sur l’eau, dans le noir et dans le silence que l’on avance. Et la surprise est totale, une impression de voguer sous un ciel étoilé. Des vers luisants accrochés aux parois illuminent la grotte. Au moindre bruit ou lumière, ils s’éteignent pour se protéger.

Grotte Waitomo de vers luisants en Nouvelle-Zélande
sites.psu.edu / Josh Mairose

Huka falls

C’est sur la rivière Waikato que les chutes Huka déversent leurs eaux avec fracas. Waikato prend ses sources dans le lac Taupo pour se jeter dans la mer. Plutôt calme, elle impressionne néanmoins par la violence et l’assourdissement de ses chutes. La principale, mesurant 11 mètres, est précédée de plus petites où l’eau commence à prendre de sa puissance. La rivière est à cet endroit d’une magnifique couleur bleu mais d’une extrême dangerosité.

Les Huka Falls en Nouvelle-Zélande
www.roxboroghreport.com

Cathedral Cove

Pour accéder à Cathedral Cove, une balade de 45 min s’impose à travers la forêt. Le trésor de la péninsule de Coromandel dévoile enfin sa silhouette imposante. Formée il y a des milliers d’années, Cathedral Cove permet le passage à une très belle plage. Cette dernière est surveillée par Te Horo, à traduire du maori par « le puissant ». Il s’agit d’un bloc de roche étonnant qui a les pieds dans l’eau. Les lieux ont été choisis pour le tournage d’un volet de Narnia.

Cathedral Cove en Nouvelle-Zélande
Pixabay / annca

Le glacier de Fox

Contrairement à la plupart des glaciers, Fox est aisément accessible. Sa situation près de la mer ne nécessite pas une randonnée longue et éprouvante. Ici, il faut sillonner à travers une forêt agréable. Au bout du chemin, le décor est époustouflant. Le glacier de 13 km mesure environ 300 mètres d’épaisseur. Il est alimenté par les chutes de neige qui tombent plus en amont. Des crevasses et des moulins (ou puits) permettent une exploration des entrailles de Fox. Les passages sont étroits mais le spectacle à couper le souffle.

Le glacier de Fox en Nouvelle-Zélande
Pixabay / fancyday

Bridal Veil Falls

Au nord de la Nouvelle-Zélande, on s’approche des Bridal Veil Falls (« les chutes du voile de mariée »). Cette magnifique cascade se jette dans un bassin naturel 55 mètres plus bas. Un escalier sur le côté convie à accéder au sommet des chutes pour une vue plongeante.

Bridal Veil Falls en Nouvelle-Zélande
Pixabay / Holgi

Le lac du glacier Tasman

Non loin du glacier de Fox, le glacier de Tasman est le plus grand du pays avec ses 27 km. La fonte de glace provoquée par le réchauffement climatique est l’origine de la formation à ses pieds d’un lac. Des icebergs, blocs de glace détachés du glacier, flottent sur les 18 km². En bateau ou en canoë, on approche prudemment pour observer ce rare paysage.

Le Lac Tasman en Nouvelle-Zélande
123rf / Ben Jeayes

Le Lac Pukaki

La Nouvelle-Zélande abonde en surprises ! Dans la région des Alpes, le Lac Pukaki retient l’attention de tous les promeneurs. Ses eaux turquoise et opaques s’étendent sur près de 170 km². On explique la couleur aux allures surréalistes par la « farine » de roche présente dans l’eau qui réfléchit le soleil. Le panorama est complété par le Mont Cook qui trône fièrement à l’arrière du lac.

Le Lac Pukaki en Nouvelle-Zélande
Pixabay / BKD

Ngarotopounamu

L’une des curiosités naturelles à ne pas manquer durant un voyage sur les îles néozélandaises est les Ngarotopounamu. Ces « lacs couleur pounamu » sont d’un vert incomparable, proche de l’émeraude et du jade, dû aux minéraux qu’ils contiennent. De la vapeur émane parfois de l’eau à cause du soufre.

Ngarotopounamu en Nouvelle-Zélande
Pixabay / tongariro

Milford Sound

Miford Sound est l’un des plus célèbres fjords de la planète. Une atmosphère paisible habite les lieux majestueux. Des cascades d’1 km de haut arrosent la rivière qui rejoint la mer. Les falaises et les pics s’élèvent jusqu’à près de 1 700 mètres, comme le Mitre Peak ! La féérie est aussi dans l’eau où l’on peut apercevoir dauphins et otaries.

Le fjord Milford Sound en Nouvelle-Zélande
Pixabay / skeeze