Corse : 22 étapes incontournables pour (re) découvrir l’île de Beauté

Par Virginie

·

· Corse, France

Les Sanguinaires

Surnommée Kallisté, dès l’Antiquité, la plus belle, en grec ancien, la Corse est une montagne posée sur les flots chatoyants de la mer Méditerranée. Mer et montagne sont intimement mêlées, les sites vierges abondent, la palette des couleurs est large. En visitant la Corse, vous constaterez que tout est possible ou presque : farniente, visites culturelles, escapades sportives, découvertes gastronomiques… La plus proche des îles lointaines porte son nom à merveille : l’île de Beauté. Benvinuti in Corsica !

Les îles Lavezzi

Constitué d’une centaine d’îlots, ce petit paradis protégé depuis 1982 se situe à 10 km au sud de Bonifacio. Après une courte traversée en navette maritime, à vous les plages de sable fin et les petites criques aux eaux cristallines, couleur émeraude ou turquoise selon les conditions météorologiques… De nombreux sentiers permettent de partir à la découverte de ces récifs granitiques envoûtants.

îles Lavezzi
photoprofi30 / 123RF

Le GR 20

Ce célébrissime GR (chemin de Grande Randonnée) traverse la Corse du nord au sud en passant par une chaîne de montagnes. Réputé tant pour sa difficulté que pour son extrême beauté, le GR 20 vous emmènera dans des lieux variés saisissants. Ceux qui l’ont parcouru affirment souvent que c’est l’un de leurs plus beaux souvenirs : 177 km de paysages extraordinaires et de bonheur !

Le golfe de Porto

Pour le plaisir des yeux… Le golfe de Porto abrite plusieurs joyaux naturels incontournables présentés plus longuement ci-après : le golfe de Girolata, la réserve naturelle de Scandola et les calanche de Piana. Une étape incontournable à ne manquer sous aucun prétexte lors de votre périple dans l’île de Beauté. Le site est inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.

Sartène

« La plus corse des villes corses » selon Prosper Mérimée, grand auteur français du XIXe siècle. Solidement arrimée à un éperon rocheux, cette ville moyenâgeuse a conservé toute son authenticité : vieille ville aux ruelles pavées et placettes ombragées, tour génoise, vieux pont, églises charmantes, le Palais des Gouverneurs, sans oublier des hectares de vignes et leur appellation AOC.

Palombaggia

À quelques encablures au sud de Porto-Vecchio, 6 superbes plages, dont celle de Palombaggia la plus célèbre, vous attendent. Paysage de carte postale : sable blanc immaculé à la finesse improbable, eau turquoise peu profonde, plages bordées de genévriers et de pins parasols centenaires, jalonnées de rochers arborant diverses teintes de rose. D’aucuns affirment que vous avez là sous vos yeux l’un des plus beaux panoramas corses. Vous avez retrouvé le paradis terrestre, l’Éden.

Corse-Palombaggia
dusanzidar / 123RF

Alta Rocca

Montagnes et collines couvertes de vastes forêts de chênes, de châtaigniers et de pins, des villages perchés, aux maisons de granit, vous êtes dans la région Alta Rocca cernée sur 3 côtés par de hauts rochers comme l’indique son nom. La richesse du patrimoine architectural (églises, chapelles, couvents, moulins, fours, ponts) et une faune et flore exceptionnelles complètent ce tableau pittoresque, d’un des lieux les plus anciennement peuplés de l’île.

Les Sanguinaires

Quatre îles rocheuses d’origine magmatique, un site exceptionnel réputé pour ses couchers de soleil. La couleur rouge des roches qui flamboient au soleil couchant serait à l’origine du sinistre nom donné à l’archipel. Des colonies d’oiseaux marins ont élu domicile. Des excursions en bateau permettent de découvrir ce site majestueux et quelque peu mystérieux.

Les Sanguinaires
sam74100 / 123RF

Saint-Florent

Lové au creux d’un des plus beaux golfes au monde, Saint-Florent, antique cité romaine n’a rien perdu de sa superbe au fil des siècles. La citadelle du XVe siècle offre une vue imprenable sur le golfe. Assister à un concert polyphonique dans la cathédrale Santa Maria Assunta à l’acoustique incomparable est un moment intense qui vous donnera des frissons. Le port de plaisance au cœur du village est un lieu de promenade privilégié.

Saint-Florent
paolag / 123RF

Bonifacio

Une situation d’anthologie : une ville qui semble posée en équilibre, à flanc de falaises hautes de 70 mètres ! Un véritable musée à ciel ouvert. Depuis 8 500 ans de nombreuses civilisations ont laissé leurs empreintes indélébiles : édifices religieux, constructions militaires dont sa célèbre forteresse millénaire, architecture médiévale. 40 sites classés dans un cadre de rêve sans oublier 120 km de côtes jalonnées de criques, de lagons, de plages de sable fin…

Bonifacio
sam74100 / 123RF

Petite plage de Sperone

Au sud-est de Bonifacio, deux très jolies plages : petit et grand Sperone. Notre coup de coeur est pour la petite plage, mais sa voisine représente également une parenthèse enchantée. Nichée entre deux langues de terre de rochers crayeux, tapissées de végétation verdoyante, la petite plage de Sperone est un jardin d’Éden : sable incroyablement fin à la blancheur exceptionnelle, eau turquoise et vue imprenable sur l’île de Cavallo. Aucune installation ou infrastructure, ce côté sauvage et authentique nous transporte.

Plage de Petite Sperone
pkazmierczak / 123RF

Corte

Corte a été proclamée capitale de la République corse par Pascal Paoli au XVIIIe siècle et fut donc le siège du premier gouvernement indépendant d’où son surnom de « Capitale historique de la Corse ». Dominant la ville, sa citadelle surnommée « le nid d’aigle » peut s’enorgueillir d’être la seule citadelle construite à l’intérieur des terres. Un village pittoresque, point de départ de nombreuses randonnées à travers des paysages saisissants de beauté.

Corte-Citadelle
freeartist / 123RF

Réserve de Scandola

Scandola : 1er site français, dédié à la préservation du patrimoine naturel terrestre et marin en 1975. Haut lieu de la biodiversité marine, le site abrite une faune et une flore endémiques. Un ancien volcan disparu sous les eaux est à l’origine de ce site d’exception, de ces formations rocheuses aux couleurs changeantes plongeant dans les flots. Ce joyau naturel est inaccessible par voie terrestre et ne se visite que par voie maritime.

Réserve de Scandola
sasha64f / 123RF

Bastia

Ville portuaire, Bastia garde les vestiges de son passé génois. Ville d’art et d’histoire, ne manquez pas de visiter le Palais des Gouverneurs, d’arpenter les quais du Vieux-Port qui a su garder toute son authenticité, les ruelles étroites et ombragées, les magnifiques jardins Romieu et leurs terrasses qui descendent jusqu’à la mer, la citadelle, les remparts. Sans oublier une étape incontournable, sur la place du marché pour un voyage haut en couleur parmi les étals appétissants et l’ambiance typique qui règne.

Bastia
efesenko84 / 123RF

Calanche de Piana

Inutile d’épuiser les superlatifs, les mots sont faibles pour décrire la majesté et la beauté de ce site minéral, ces chefs-d’oeuvre de la nature : des roches de granit aux diverses nuances de rouge et d’orange, façonnées par des siècles d’érosion. Deux manières de découvrir ces splendides monuments de pierre aux silhouettes surprenantes : en longeant la route ou par voie maritime ! Un conseil, effectuez les deux approches, vous ne serez aucunement déçu et les calanques n’auront alors presque plus de secrets pour vous ! Enfin, les couchers de soleil sont indescriptibles.

Calvi

Étape incontournable en Corse. La capitale de la Balagne, ville corse la plus proche du continent, est dûment protégée par sa citadelle aux murailles ocre, fièrement campée sur un promontoire rocheux et le Monte Cinto, plus haut sommet de l’île, qui culmine à 2 706 m. Bordée de pins parasols, sa longue plage est une invite permanente au farniente.

Calvi, Corse
jeancliclac / 123RF

L’île Rousse

Cette ville corse a été fondée par Pascal Paoli, amiral, philosophe et homme politique au XVIIIe siècle, une des figures emblématiques du peuple corse. Il fut même le chef de la nation corse indépendante. Cette station balnéaire au plan en damier est particulièrement prisée pour ses magnifiques plages de sable étonnement fin et son archipel d’îlots dont les rochers en porphyre de couleur rousse ont donné leur nom à la ville paoline.

L'Île Rousse
joningall / 123RF

Désert des Agriates

Cette microrégion corse est bordée au sud par un massif montagneux puis par la mer Méditerranée. Improprement appelés  « désert », les lieux sont couverts d’une végétation traditionnelle du maquis : arbousiers, chênes verts, oliviers, myrtes…  40 km de côtes sauvages, de paysages de rochers, crêtes, vallons, sommets enneigés l’hiver. Trois plages paradisiaques complètent cet idyllique tableau.

Désert des Agriates
joningall / 123RF

La vallée de la Restonica

Dans le centre de la Corse, dans les montagnes à l’ouest de Corte se trouve un paradis pour les randonneurs, la vallée de la Restonica « celle qui reste unique ». La vallée s’étend sur 20 km et abrite 7 lacs glaciaires d’altitude, les plus connus étant le lac de Melo (1 700 m) et le lac de Capitello (1 900 m). Cascades et piscines naturelles d’eau rafraîchissante et limpide font le bonheur de tous et permettent de varier les plaisirs de la baignade.

Les aiguilles de Bavella

Grandes murailles rocheuses, pics déchiquetés et à leurs pieds, une forêt de pins tordus sous l’action du vent. RdV des grimpeurs et des randonneurs, ce site naturel est placé sous la protection de Notre-Dame-des-Neiges. Pour les amoureux de la nature et de grands espaces, les panoramas sont grandioses, mais n’oubliez pas votre petite laine, car les températures baissent vite en altitude.

Lumio

Entre mer et maquis, ce petit village de lumière comme l’indique son nom séduira les amateurs de vieilles pierres et de panoramas grandioses. Cheminez jusqu’au hameau d’Occi, village fantôme, dont la magnifique chapelle a récemment été réhabilitée. La vue sur la baie de Calvi est magique.

Lumio
joningall / 123RF

Pigna

Au cœur de la Balagne, ce charmant village médiéval accroché à un piton rocheux surplombe la vallée de la Nervia. Dominé par l’église dotée d’un ravissant campanile, Pigna, aux ruelles étroites fleuries bordées d’habitations blondes, ornées de volets bleu azur ne vous laissera pas indifférent. Ce village abrite une importante communauté de musiciens et d’artisans, ces derniers ayant contribué à restaurer à l’ancienne les lieux. Les galeries d’art foisonnent. Une étape méconnue, mais incontournable.

Pigna, Eglise
sasha64f / 123RF

Patrimonio

Haut-lieu de la viticulture corse, capitale des vins corses depuis l’Antiquité, le charmant village de Patrimonio est implanté en Haute-Corse, à la racine du cap Corse. Ses splendides paysages entremêlent vignobles et maquis, constellés d’oliviers sauvages et de bosquets sans oublier une vue imprenable sur la baie de Saint-Florent et les montagnes du Nebbio. Au mois de juillet se déroule un festival particulièrement renommé les « Nuits de la guitare » où se produisent des guitaristes talentueux à la renommée mondiale. Un rdv incontournable à ne pas manquer !

Patrimonio
joningall / 123RF
VOIR AUSSI  Découvrez les incontournables des Pyrénées pour une expérience unique

Découvrez plus de Corse, France