Les randonnées ne pas rater en Ariège avant l’hiver

Par Gaelle

·

· France, Idée de voyage

Des randonneurs à l'étang de Comte

Les températures qui chutent, les arbres qui se dégarnissent, l’herbe mordorée, les couleurs flamboyantes, l’automne est bien là. Et quoi de mieux que de faire une belle randonnée sous ces températures ni trop chaudes, ni trop fraiches. Avec un riche et varié territoire, l’Ariège contient une multitude de lacs, de forêts et de montagnes.

Des paysages époustouflants qui en valent réellement le détour sans même sortir du sol français. Pour passer un weekend en famille, s’évader entre amis ou passer de romantiques moments à deux, l’Ariège est l’endroit idéal. Venez découvrir ce département phare de l’Occitanie, où la nature y est encore préservée, avec notre top 3 des plus belles randonnées à faire en cette saison automnale.

La cascade d’Ars : L’une des plus belles et impressionnantes de France

Site naturel inévitable des Pyrénées, la cascade d’Ars trône à 1380 m d’altitude, dans le Parc Naturel des Pyrénées Ariégeoises. S’étirant sur plus de 246 m de hauteur et composée de 3 étages successifs, la cascade d’Ars est un incontournable projet en automne. Le site est accessible depuis le village thermal d’Aulus-les-Bains.

Culminant à 750 m d’altitude, le petit village montagneux offre un environnement exceptionnel, avec ses forêts, ses ruisseaux et autres maisons en pierres. Pour s’y rendre, un chemin dépaysant par sa faune et sa flore d’exception vous incite à l’emprunter. En montant, vous ne manquerez pas de tomber nez à nez avec des rats trompettes, de grands têtards ou encore des chouettes de Tengmalm. La durée moyenne de l’expédition en aller-retour est, approximativement, de 3h40 à 4 h.

VOIR AUSSI  Où trouve-t-on les plus beaux châteaux de France ?
La cascade d'Ars
La cascade d’Ars

L’étang de Comte : Une randonnée familiale parfaite pour les petits et les grands

Le sentier menant vers l’étang de Comte est la randonnée idéale pour décompresser et passer de bons moments en famille. Pour cela, une petite balade de 6 km, avec 300 mètres de dénivelé, s’impose. Le point de départ en direction de l’étendue d’eau est accessible depuis la sortie du village de Mérens-les-Vals. En dépassant le camping, vous entrerez sur la piste de l’Ubac. À l’extrémité de celle-ci, juste à côté des installations hydrauliques, on trouvera le chemin menant à l’étang. Sis à 1 726 m d’altitude, pour le visiter, l’on doit passer d’abord par la forêt.

Une fois la pente forestière terminée, vous longerez toute la longueur du ruisseau de Mourguillou par un chemin parsemé de magnifiques gentianes et de rhododendrons. Une fois devant l’étang, vous pourrez y faire un tour, concevoir un pique-nique, vous reposer et contempler les chevaux qui en font leur lieu de prédilection. La durée moyenne de la randonnée, en aller-retour, est d’environ 2h40.

Des randonneurs à l'étang de Comte
Des randonneurs à l’étang de Comte

Les tunnels de Decauville : Une randonnée hors du commun qui allie histoire et découverte

D’un circuit de 11 km, cette randonnée vous mènera vers les sommets de la vallée d’Orle, tout en découvrant le parcours des anciennes exploitations minières de blende et de galène. En passant par le chemin de fer, vous devez traverser les différents tunnels qu’utilisaient, jadis, les mineurs pour transporter la marchandise extraite.

Une balade passionnante qui vous fera voyager dans le passé. Vous y découvrirez comment étaient acheminés, entre 1899 et 1907, les minerais à flanc de montagne, tout d’abord via les wagonnets puis par voie aérienne jusqu’au port d’Orle. La durée moyenne de la randonnée en aller-retour est d’environ 4h40. Il faudra également s’équiper de lampes frontales pour traverser les tunnels en toute sécurité.

VOIR AUSSI  Le tour du monde en 10 plats exotiques
Randonneur devant l'un des tunnels de la voie Decauville
Randonneur devant l’un des tunnels de la voie Decauville

Découvrez plus de France, Idée de voyage