9 lieux à visiter sur Kos, une des plus belles îles grecques

Belle île du Dodécanèse, Kos est caressée par le soleil de la Méditerranée. Son climat, son patrimoine naturel et culturel, ses délices gastronomiques sont autant d’atouts qui attisent la curiosité des voyageurs. Envolez-vous pour une escapade à Kos ! L’aventure vous attend près des côtes turques.

La ville de Kos

La capitale de l’île, nommée également Kos, n’est pas très grande mais son centre historique promet de jolies découvertes. Une promenade dans les rues vous mènera à la mosquée de Gazi Hassin Pacha datant de la fin du XVIIIe siècle, au musée archéologique puis à la forteresse de Neratzia protégeant le port. Le château fut édifié par les Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean autour du XVe siècle. Des bateaux proposent des excursions à Bodrum, située à seulement quelques kilomètres.

Le fort Neratzia de la ville de Kos
kastra

Le platane d’Hippocrate

Près de la forteresse de Neratzia, à Kos, se trouve le fameux platane d’Hippocrate qui enveloppe la fontaine de la mosquée. Les Grecs racontent que le « père de la médecine », originaire de l’île, aurait planté l’arbre sous lequel il aurait enseigné. Cette anecdote ne relève que de la légende puisque le platane est âgé de moins de 500 ans.

Le platane d'Hippocrate
Flickr / Ferdi de Gier

Les villages et leurs châteaux

L’île grecque est ornée d’une multitude de petits villages au charme indéniable. On retiendra par exemple Asfendiou et ses églises traditionnelles ou encore Palio Pylio datant du Moyen Âge. De nombreux châteaux ont été bâtis par les différents occupants de l’île, comme les Vénitiens et les Chevaliers de Rhodes (ou de l’Ordre de Saint-Jean). Pourquoi ne pas clore une journée sur les hauteurs de Zia ? Les couchers de soleil y sont magiques.

Village à Kos
Instagram / denisaa_novakova

Antimachia

S’il ne fallait retenir qu’un village, ce serait sûrement celui d’Antimachia. C’est au centre de l’île que se cache cette halte marquante. On y visite une maison traditionnelle transformée en musée, et, juste en face, un moulin à vent. Ce dernier est ouvert au public qui peut observer son fonctionnement. Tout près d’Antimachia se dresse un château du XIVe siècle.

Le moulin à vent d'Antimachia à Kos
chauxmelemonde

Le sanctuaire d’Asclépios

Kos peut se vanter de posséder l’un des plus beaux sites archéologiques de Grèce ! Son sanctuaire d’Asclépios remonte au IVe siècle av. J.-C. Les malades venaient en pèlerinage afin de s’y faire soigner. Sur le site, vous apercevrez les ruines des thermes, des escaliers, des portiques, un autel consacré au dieu de la guérison Asclépios.

L'asclépieion de Kos
123rf / stockbksts

Des plages somptueuses

À l’instar de l’île de Corfou, Kos est réputée pour ses eaux cristallines et ses plages incroyables. Celle de Kefalos, Paradise Beach, étend son sable fin sur la pointe ouest de l’île. Mastihari, Karnayo, Tigkaki, Camel, Agios Stefanos et bien d’autres plages appellent à la détente dans des décors de rêve.

Une belle plage à Kos
123rf / Roman Rodionov

Des activités nautiques

Les amateurs de sports aquatiques pourront s’adonner à tout type de plaisirs : surf, kitsurf, plongée… Il faudra alors se rendre sur les plages de Kamari ou Marmari. Des excursions en bateau sont organisées depuis de nombreux ports. C’est un très bon moyen pour explorer la côte depuis le large et découvrir les petites îles alentour.

Bateau à Kos
pixabay / Esteban62

Des randonnées à l’infini

Propice aux balades pédestres, Kos est traversée par des petits chemins. Vous aimerez la diversité de paysages qui couvre l’île. Les parfums embaument les sentiers et la végétation se dévoile tout au long de la randonnée. Vous pourrez vous diriger vers les plages enchanteresses et les reliefs plus escarpés, tels que le Mont Dikeos, le plus haut sommet de Kos.

Le mont Dikeos, plus haut sommet de Kos
Flickr / Giorgos Nes-Papoulis

Une vie nocturne trépidante

Mêmes si les îles grecques sont plus tranquilles que les Baléares, les restaurants, les bars et les boîtes de nuit animent les villes. À la recherche d’un endroit festif ? À Kos-Ville, on se rendra dans les rues de Naflirou et Diakonou. Quelques évènements annuels enflamment l’île, gardez un œil sur l’agenda !

La ville de Kos la nuit
123rf / jovannig