9 activités à découvrir et à ne surtout pas louper à Tokyo

Effervescente ! Quel autre mot pourrait mieux qualifier Tokyo ? La capitale japonaise ne semble jamais dormir. Pleine de contradictions, elle s’est forgée pourtant une identité forte. Elle parvient à entrelacer énergie et relaxation, tradition et avant-gardisme, urbanisme et nature. Cette capacité à laisser vivre chacune de ses facettes émoustille la curiosité du voyageur. Voici notre sélection de 9 activités qui vous plongeront dans Tokyo aux 1000 visages !

Se balader dans Shibuya

Arrondissement branché, Shibuya réunit les magasins à la mode et les activités tendances. Librairies de mangas, restaurants, salles de jeux et de nombreux autres lieux de loisirs attirent les jeunes Tokyoïtes. Vous reconnaîtrez certainement Shibuya Crossing, le fameux carrefour fréquenté. C’est ici également que se trouvent la statut du chien Hachiko et des Love Hotels (dans les rues plus cachées).

Shibuya à Tokyo
123rf / Sean Pavone

Visiter Sensô-ji

On se dirige ensuite vers le quartier d’Asakusa. Le temple bouddhiste de Sensô-ji rougeoie au cœur de l’ensemble cultuel. Une allée bordée d’une multitude de stands vous accompagne de la porte monumentale du complexe jusqu’au temple. Ce dernier est consacré à la boddhisattva Kannon. Pagodes et temples voisins méritent un petit détour.

Sensô-ji à Tokyo
123rf / Songquan Deng

Flâner dans le parc d’Ueno

Le parc le plus ancien de la capitale japonaise s’étend sur plus de 60 hectares. Si vous y allez au printemps, prévoyez un pique-nique poétique sous les cerisiers en pleine floraison. Parcourez les allées du parc d’Ueno, cadeau impérial à la ville, et arrêtez-vous auprès des différents temples et sanctuaires. Musées et zoo (10 000 animaux !) sont également dans l’enceinte du parc.

La parc d'Ueno à Tokyo
123rf / Teoh Chin Leong

Se rendre à la tour de Tokyo

On devine assez facilement la source d’inspiration de cette tour. C’est donc sans suspens que l’on vous la révèle : la tour Eiffel ! Plus haute, elle est aussi plus légère. Deux belvédères ont été aménagés afin de contempler la ville et d’apercevoir le sacré mont Fuji. La tour de Tokyo tend à être délaissée pour la Skytree, présentée plus bas.

La tour de Tokyo
123rf / Luciano Mortula

Découvrir Meiji-jingu

Dans le quartier de Harajuku se cache un écrin de nature, le parc de Yoyogi. Ce petit poumon vert de Tokyo accueille le sanctuaire shintô de Meiji-jingu. Il a été édifié en l’honneur de l’empereur Meiji, décédé en 1912. Diverses constructions composent l’ensemble architectural. Des mariages sont toujours célébrés en ces lieux.

Meiji-jingu à Tokyo
123rf / NATTEE CHALERMTIRAGOOL

Le palais impérial de Tokyo

Le palais impérial protège Kyoko, la demeure de l’empereur du Japon. Avant 1868, date à laquelle la capitale fut transférée à Tokyo, l’empereur résidait à Kyoto. Les douves et les remparts sont les vestiges d’un temps révolu. Les visites de l’intérieur de Kokyo se font sur demande. Néanmoins, les parcs sont ouverts au public toute l’année.

Le palais impérial à Tokyo
123rf / David Carillet

Se promener à Shinjuku Gyoen

Un peu moins grand que le parc d’Ueno (60 hectares), Shinjuku Gyen couvre 58 hectares. À l’instar des autres parcs de Tokyo, celui-ci devient magnifique quand les pruniers et les cerisiers fleurissent. Ce qui rend la promenade particulièrement agréable est que l’on découvre un jardin japonais puis un jardin français et un autre anglais ! Shinjuku Gyen est un concentré du monde paysager.

Shinjuku Gyoen à Tokyo
123rf / Konstantin Kalishko

S’étonner à Odaiba

À l’image de Tokyo, l’île d’Odaiba est en ébullition constante ! Ses centres commerciaux démesurés sont équipés de magasins, de restaurants et de complexes de divertissements. Comment s’ennuyer ici ? Si l’on recherche un peu de tranquillité, direction le front de mer. Il y a même une petite plage. La cerise sur le gâteau ? Une mini Statue de la Liberté et en arrière-plan le Rainbow Bridge marquent le paysage par leur originalité.

Odaiba à Tokyo
123rf / Sean Pavone

Gravir la Tokyo Skytree

On clôture la visite avec la Tokyo Skytree ! Ce bâtiment semble vouloir décrocher le ciel, il s’élance jusqu’à 634 mètres de haut. Accessible depuis 2012, la tour invite à rejoindre les observatoires installés à différents paliers. Le panorama s’admire à 360 °. Le temps est peu clément ? Un casque de réalité virtuelle vous montrera Tokyo sous un ciel bleu !

Skytree à Tokyo
123rf / Sean Pavone