Les 22 Plus Belles Îles Paradisiaques Pour Une Échappée En Croatie

L’île de Rab

hofer-reisen.at

L’île de Rab est  située au large de la côte nord de la Croatie, dans la baie de Kvaner. Elle convie à des plaisirs simples et authentiques, comme des promenades à travers ses forêts de pins, ses vignobles, et ses champs de lavande et d’oliviers. Ses jolies plages ensoleillées, entourées de hautes falaises, sont propices au farniente et… au naturisme. Rab compte, en effet, plus d’une trentaine de sites naturistes, depuis qu’en 1936, le roi Edouard VIII aurait plongé dans la mer après s’être délesté de tous ses vêtements. Une visite de la ville ancienne de Rab est incontournable, avec ses remparts, et ses quatre tours offrant une vue panoramique sur les toits en terre cuite.

L’île de Šolta

passion4luxury.blogspot.com

Šolta est une petite île située au large de Split. Peu connue des voyageurs, c’est certainement l’un des plus jolis secrets de l’Adriatique. Le temps semble s’y être arrêté, avec ses hameaux composés de maisons typiquement dalmates, et ses paysages naturels préservés mêlant vignobles, oliveraies et criques endormies. Pour immerger dans cette douce ambiance, une échappée au village de Maslinica est idéale. Entouré d’une foisonnante pinède, il possède un port de pêcheurs et un château baroque du XVIIIe siècle, d’où l’on peut apercevoir un archipel de sept îlots alignés le long de la côte. Parmi les délices gastronomiques de l’île, on peut citer le Dobričić, un vin local, l’huile d’olive et le miel de fleurs sauvages.

L’île de Korčula

visit-croatia.co.uk

Korčula est une île de Dalmatie centrale, séparée du continent par le canal de Peljesac. Sa capitale, qui se nomme également Korčula, est surnommée « la petite Dubrovnik ». En effet, elle possède un beau patrimoine historique, avec des remparts du XVe siècle, des ruelles étroites disposées en arête de poisson, et des bâtisses médiévales. On peut notamment y visiter la maison natale de Marco Polo. L’intérieur de l’île dévoile de jolis villages, entourés de sombres pinèdes, d’oliveraies et de vignobles. L’île produit d’ailleurs les meilleurs vins blancs de Croatie, comme le Grk ou le Rukatac. Pour goûter aux joies de la mer, on peut se détendre sur ses nombreuses plages de sable ou de galets, ou se réfugier dans ses petites baies discrètes.

L’île de Pag

premiocomisso.it

Pag est une île rocheuse sise à 10 kilomètres au nord de Zadar, et reliée au continent par un pont.  Elle regorge d’une multitude de plages, de baies et de criques, bordant des eaux chaudes et cristallines. En été, la plage de Zrce est particulièrement appréciée des noctambules, car elle se transforme en une vaste discothèque en plein air. Les locaux vivent de la production de sel marin, d’huile d’olive, de vins blancs et du Paški sir, un fromage au lait de brebis très apprécié dans le monde entier. Pag est aussi célèbre pour sa dentelle, inscrite au patrimoine culturel mondial de l’Unesco, que les femmes cousent encore devant leurs portes.

L’île de Lošinj

vogue.com

L’office du tourisme local dépeint Lošinj comme « l’île de la vitalité ». Sur ce bout de terre primé « Fleur d’Argent d’Europe »,  tout invite à la détente et au bien-être, avec ses plages et ses criques idylliques, ainsi que ses petits sentiers boisés débouchant sur des champs de lavandes et d’oliviers. C’est aussi un observatoire privilégié d’espèces animales protégées, comme le griffon, le gecko et le vautour fauve. Une randonnée sur la montagne Osoršćica, culminant à 587 mètres, est l’une des principales activités à Lošinj. Au sommet de ce promontoire, on peut profiter d’une vue superbe sur les îles voisines de Susak et de Silba, et même sur les Alpes slovènes par beau temps.

- publicité -

L’île de Lopud

matthewwilliamsellis.photoshelter.com

Lopud est une île de 5 km², située dans l’archipel des Élaphites. Des collines verdoyantes, d’immenses forêts de pins et des plages ensoleillées en font une belle image de carte postale. L’une de ses plus jolies attractions, la baie de Sunj, est un arc de sable qui s’enfonce progressivement dans la mer azur. L’île possède un seul village, appelé également Lopud, où vivent environ 220 personnes toute l’année. On peut s’arrêter dans ses petites boutiques pour acheter un souvenir, ou dans l’un de ses glaciers, afin de déguster une douceur les pieds dans l’eau.

L’île de Lastovo

elite.hr

Lastovo est située juste en face de l’île de Korčula, en Dalmatie centrale. À l’instar de Vis, c’est une ancienne base militaire, fermée au public jusqu’à la fin des années 1980. La nature est donc restée préservée, avec ses villages folkloriques aux cheminées étonnantes, sa végétation exubérante et ses eaux translucides. La nuit, les habitants aiment se retrouver dans la seule discothèque de l’île, où ils reprennent en chœur les plus beaux chants traditionnels croates.

L’île de Sveti Nikola

dreamstime.com

Sveti Nikola est l’île la plus septentrionale de Croatie. Elle était autrefois la propriété d’une famille de commerçants vénitiens, qui lui a légué un majestueux château et un phare du XIVe siècle – le plus ancien de tout le pays. Elle est aujourd’hui inhabitée, à l’exception d’une station hôtelière qui a ouvert ses portes en 2015. Sveti Nikola comprend d’immenses forêts de pins et des plages de sable fin, d’où l’on peut observer des dauphins aux mois de juillet et au mois d’août.

L’île de Cres

visit-croatia.co.uk

Cres est située dans le golfe de Kvarner, à environ 50 kilomètres de l’île de Krk. S’étendant sur environ 406 kilomètres carrés, c’est la plus grande île de Croatie. Son paysage vallonné est une succession de montagnes rocheuses, de falaises escarpées, de petites villes colorées perchées sur des collines et de forêts de chênes. Cres renferme de jolies plages de galets, des baies, ainsi qu’un lac d’eau douce nommé Vrana. Parmi les vestiges du passé de l’île, on peut découvrir une tour vénitienne et une église du XVe siècle, ainsi qu’un couvent franciscain du XIIIe siècle. Au coucher du soleil, il n’est pas rare de voir le spectacle magnifique d’un griffon déployant ses ailes vers l’horizon.

L’île de Vis

escape.com.au

Tout comme Lastovo, l’île de Vis, située au large de Split, était une base militaire de l’armée yougoslave entre 1945 et 1989, et était fermée aux visiteurs. Cet isolement a été une bénédiction pour la nature, qui en a profité pour s’épanouir. Ses paysages ont préservé leur authenticité, et ses eaux sont parmi les plus poissonneuses de la mer Adriatique. Ainsi, les restaurants locaux proposent des saveurs océanes délicieuses comme du homard frais ou du pogača od srdele, une spécialité typique à base de sardines salées. L’île possède également un riche patrimoine historique, dont des ruines gréco-romaines, des remparts, une église et un monastère du XVIe siècle, ainsi que des bunkers.

L’île de Susak

bestofcroatia.eu

Susak est une petite île de 3 km long sur 1,5 km de large, sise à trois heures en catamaran de Rikeja. Elle est composée de grandes plages sablonneuses et de hautes falaises ocre nappées de fougères. Il n’y a pas de route, mais de nombreux sentiers pédestres bordés d’arbustes parfumés. En effet, Susak vient du grec, qui signifie « origan ». L’île accueille un festival du cerf-volant chaque année, ainsi qu’une biennale de l’art contemporain.