Les 22 Plus Belles Îles Paradisiaques Pour Une Échappée En Croatie

La Croatie est entourée d’environ 1 100 îles, parfaites pour une escapade de rêve sur la mer Adriatique . Elles conviennent à tous les goûts, que l’on soit en recherche d’une station balnéaire à l’ambiance festive, ou d’une île paisible pour profiter de la nature et du silence. Beaucoup d’entre elles sont désertes, invitant à une parenthèse dépaysante loin de la civilisation. Afin de vous aider à choisir où vous poserez vos valises lors de vos prochaines vacances, nous vous embarquons vers les 22 plus belles îles de Croatie.

L’île de Brač

blog.insightvacations.com

L’île de Brač est située au large de la ville de Split. Elle est connue avant tout pour sa magnifique plage de Zlatni Rat, ou « Corne d’or ». Parsemée de galets, celle-ci rappelle un fer de lance, dont la pointe a la particularité de changer de forme au gré du vent et des marées. C’est un endroit incontournable pour goûter aux plaisirs de l’eau, comme la baignade, la planche à voile, le surf et la plongée sous-marine. Les aventuriers peuvent partir en randonnée vers l’ancien monastère de Blaca, fondé au XVIe siècle, ou sur le mont Vidova Gora. S’élevant à 778 m d’altitude, ce promontoire offre une vue splendide sur Brač, mais également sur les îles de Hvar et de Vis.

L’île d’Hvar

geo.de

Avec 2 724 heures d’ensoleillement toute l’année, Hvar est l’île la plus ensoleillée de la côte dalmate. À l’instar de Saint-Tropez, c’est une destination très appréciée des célébrités comme Bill Gates, Jodie Foster, George Clooney, et des fêtards du monde entier. En effet, à la nuit tombée, les estivants se pressent vers les innombrables bars et clubs branchés de l’île, ou rejoignent les plages reconverties en dancefloor. Loin de cette joyeuse effervescence, Hvar possède un autre visage, doux et authentique, avec des petites villes historiques comme Stari Grad, des hameaux isolés, de vastes champs de lavande et de romarin, ainsi que des petites criques oubliées.

L’île de Silba

apartments-silba.com

Silba est l’un des joyaux secrets de l’archipel de Zadar, situé dans le nord de la Dalmatie. D’une superficie de 15 km², l’île compte un unique village, et environ 300 habitants. Il n’y a ni hôtel, ni voiture, et le vélo est même interdit pendant l’été, afin de préserver son atmosphère tranquille. Elle est parcourue de nombreux sentiers pédestres, menant vers des maquis odorants et des petites baies et des plages idylliques, dont Sotorišce, Tratica et Pocukmarak.

L’île de Lokrum

keywordsuggest.org

Lokrum est une petite île située à 700 mètres au large de Dubrovnik. Cette oasis flottante abrite un jardin botanique, où fleurissent de nombreuses essences méditerranéennes, des chênes verts, des cyprès, des magnolias, des agaves, des eucalyptus et des cactus. Il n’est donc pas surprenant que Lokrum ait été classée réserve naturelle en 1964. On y trouve également un monastère bénédictin en ruines du Xe siècle, qui fut abandonné par ses occupants en 1798 à l’approche des troupes napoléoniennes. La légende raconte que les moines, avant de partir, auraient maudit tous ceux qui chercheraient s’approprier l’île. Depuis, malgré de vaines tentatives, Lokrum n’a plus jamais été habitée, permettant à la nature de s’épanouir librement au soleil.

- publicité -

L’île de Krapanj

sailingeurope.com

Avec ses 0,36 mètre carré, Krapanj est l’une des plus petites îles habitées de la mer Adriatique. Située dans l’archipel de Šibenik, on y trouve des charmantes maisons en pierre, un port de pêche, un monastère franciscain, et un musée de l’éponge – la principale activité artisanale de l’île. En effet, les habitants veillent à perpétuer la pêche à l’éponge, une tradition vieille de 300 ans. Ses nombreuses criques isolées permettent de goûter à une douce solitude, à l’abri des regards.

L’île de Dugi Otok

cntraveller.com

Dugi Otok est l’une des plus grandes îles de l’Adriatique. Située au large de Zadar, elle doit son nom – qui signifie « l’Île Longue » – à sa forme atypique, car elle mesure 45 kilomètres de long pour seulement 1 à 4 kilomètres de large.  Son paysage est caractérisé par des falaises abruptes, des plages de sable fin, des criques sauvages et des petits villages de pêcheurs semblant figés par le temps. Sa jolie baie de Telascica abrite un parc naturel et des lacs salés.

L’île de Kornati

fr.sailsquare.com

L’archipel des Kornati est un chapelet de 140 îles, dont 89 forment le parc national de Kornati.  C’est une destination idéale pour se mettre au vert, avec ses paysages de carte postale composés de maquis, de champs d’oliviers et de figuiers, de plages vierges, et de hautes falaises calcaires. Elle attire particulièrement les amateurs de voile, de plongée et de snorkeling, et tout simplement les voyageurs qui aspirent au farniente et au silence. Le meilleur compliment sur ce petit paradis provient certainement de Georges Bernard Shaw. Après avoir visité l’archipel en 1929, l’écrivain américain a été si séduit qu’il a écrit : « Le dernier jour de la création, Dieu a voulu couronner son œuvre, et a ainsi créé les îles Kornati à partir de larmes, d’étoiles et de souffle

L’île de Veliki Brijun

visit-croatia.co.uk

Les îles Brijuni étaient autrefois la destination estivale favorite de l’ancien président yougoslave Tito. Veliki Brijun, la plus grande île de l’archipel, est recouverte de vastes champs vallonnés et de forêts luxuriantes, et cerclée par une côte sablonneuse dissimulant des petites criques solitaires. Terre de toutes les surprises, elle recèle un jardin botanique, des ruines romaines, un terrain de golf de 18 trous, un parc ornithologique et des empreintes de dinosaures. Elle abrite également une ménagerie composée d’animaux exotiques, offerts à Tito par les anciens dirigeants du bloc socialiste.

L’île de Biševo

theguidesplit.com

Biševo est un îlot d’environ 6 kilomètres carrés, situé à cinq kilomètres au sud-ouest de l’île de Vis. Il est constitué de forêts de pins, de vignobles, de falaises escarpées, de plages de sable fin et de galets, de criques intimistes, ainsi que de grottes aux multiples secrets. La plus belle de ces cavités marines est sans doute la Modra Špilja, ou la Grotte Bleue. Chaque jour, en fin de matinée, les rayons du soleil pénètrent dans les eaux turquoise, et en réfléchissant sur les murs blancs calcaire, créent une lumière bleue féerique. On trouve également à Biševo un monastère bénédictin en ruines, fondé en 1050.

L’île de Krk

aurea-krk.com

Surnommée « l’île d’or », Krk est la deuxième plus grande île de Croatie. Elle est reliée au continent par un double pont de 1 403 mètres, ce qui la rend facilement accessible. Célèbre depuis l’Antiquité, Krk possède un riche patrimoine historique avec ses villes anciennes regorgeant de beaux monuments surannés. Elle est également considérée comme le « berceau » culturel du pays, car on y a retrouvé la fameuse tablette de Baška – les plus anciens écrits en croate -. Les paysages de l’île sont composés de vallées, de collines rocheuses, de champs de vignes et d’oliviers et de petites baies idylliques. Le climat y est notamment agréable, avec plus de 2 500 heures de soleil par an.

Mljet

morski.hr

Mljet est un véritable havre de verdure, car elle est entièrement recouverte de forêts de chênes et de pins, de vignobles et d’oliveraies. Une grande partie de l’île est d’ailleurs devenue un parc national protégé. On dit qu’Ulysse y aurait séjourné pendant sept ans, en compagnie de la nymphe Calypso. Les charmes naturels de Mljet permet en effet de se déconnecter du temps, et de profiter d’un repos bien mérité sur ses plages dorés, ou au bord de ses lacs salés. On trouve quelques villages pittoresques longeant la côte, composés de maisons de pierres, de ruelles étroites et de jardins fleuris. L’île est également une escale gourmande, avec des spécialités culinaires comme l’anguille grillée et le fromage de chèvre.