Les 20 lieux les plus terrifiants au monde

Vous aimez les films d’horreur et plus rien ne vous effraie, alors il est temps de passer à l’action. Fantômes, cadavres, légendes, passez de l’autre côté de l’écran et soyez directement sur le terrain. Voici les lieux les plus terrifiants au monde, des hôpitaux psychiatriques, des villes abandonnées, des suicides suspects, venez découvrir ce top 20. Allez-vous franchir le pas ?

20. Ossuaire de Sedlec :

Localisé en République tchèque à Kutna Hora, il est situé dans la chapelle funéraire de Tous-les-Saints.
En 1348, la peste noire frappa durement la région et causa l’enterrement de près de quarante mille personnes dans une fosse commune. Deux siècles plus tard,  les fosses communes seront supprimées et les ossements serviront alors de décoration pour l’intérieur de l’église. L’œuvre sera finie en 1870 par un artisan du nom de František Rint.

Ossuaire de Sedlec

19. Le Sanatorium de Beelitz-Heilstätten :

Isolé en pleine forêt au sud de Potsdam en Allemagne.
Constitué d’une soixantaine de pavillons sur un terrain de 200 hectares, il fut construit à la fin du 19e siècle pour faire face à l’épidémie de tuberculose. Fermé depuis les années 2000, il est devenu un lieu parfait pour les personnes à la recherche de lieux terrifiants. Ses diverses salles abandonnées, ses murs dégradés, son ambiance morbide ont d’ailleurs servi à des films tels que « Walkyrie » ou encore « Le pianiste ».
a6645

18. Église Saint Georges :

Construite au 14e siècle à Lukova en République tchèque.
En 1968, le toit s’effondra durant un service funèbre causant la mort de près de 32 personnes. Depuis ce jour, l’église fut abandonnée pensant à une malédiction. N’accueillant donc plus personne, elle fut menacée de destruction avant d’être sauvée par un artiste, Jakub Hadrava qui décida d’installer 32 fantômes en hommage aux disparus.
La peur avait fait fuir les gens, mais maintenant, grâce à cette œuvre, ils reviennent pour frissonner.

NOVEMBER 16: Ghost statues by artist Jakub Hadrava are placed at the St. George's church in Lukova, Czech Republic. (Matej Divizna/Getty Images)

17. Catacombes de Paris :

Terme utilisé pour nommer l’ossuaire municipal, elles sont situées à vingt mètres sous la surface dans le 14e arrondissement de Paris et sont à l’origine des anciennes carrières.
Elles sont transformées en ossuaire municipal à la fin du 18e siècle, avec le transfert des restes d’environ six millions d’individus. Malgré qu’elles n’aient jamais officiellement servi de lieu de sépulture, elles prennent alors le nom de « catacombes », par similitude avec les nécropoles souterraines de la Rome antique.

Catacombes de Paris

Burj-Khalifa

Les 20 plus hautes tours du monde

21 sites historiques à voir absolument à Lisbonne