18 bonnes raisons de partir en vacances au Canada

Avec ses grands espaces naturels infinis alternant des sommets enneigés, des forêts, des lacs, des fjords et des glaciers, le Canada est une merveilleuse terre d’évasion. Sublime en toute saison, le deuxième pays le plus grand au monde attire aussi bien les randonneurs aguerris, avides de liberté et de grand air, que les amateurs de vieilles pierres pour ses nombreux monuments – dont les seules fortifications en Amérique du Nord ! –Et contrairement ce que l’on pourrait penser, c’est aussi une destination propice au farniente, avec des plages qui rivalisent même de beauté avec celles d’Hawaï. Il y a une multitude de bonnes raisons de partir en vacances au Canada et de se perdre dans ses mégalopoles trépidantes, dans ses villages discrets ou dans ses parcs nationaux. Mais nous en avons sélectionné 18 afin de vous donner un aperçu des sites exceptionnels qui vous attendent.

La basilique Notre-Dame de Montréal, Montréal, Québec

Crédit : François Joly

La basilique Notre-Dame de Montréal est situé sur la place d’Armes, dans le Vieux Montréal. Ce chef-d’œuvre de style néo-gothique, bâti entre 1824 et 1829, présente une façade ornée d’arches massives et encadrée par deux tours imposantes – rappelant celles de Notre-Dame de Paris. À l’intérieur, vous découvrirez des vitraux, des peintures, des sculptures en bois doré, un orgue de Casavant du XIXe siècle et une collection d’art sacré du XVIIe au XXe siècle. Grâce à sa parfaite acoustique, des représentations y sont régulièrement organisées en soirée, mêlant féeriquement sons et lumières.

St-John’s, Terre-Neuve

pvtistes.net

La ville de St. John’s figure en bonne place parmi les destinations phares du Canada. En sillonnant les ruelles escarpées de la capitale de Terre-Neuve, vous tomberez immédiatement sous le charme de ses maisons en bois aux couleurs Pop Art (mieux connues sous le nom de Jellybean Row), de ses jardins fleuris, de ses vieilles églises anglicanes et de ses musées pittoresques. Pour ressentir un sentiment de bout du monde, venez flâner sur ses côtes sauvages bordant l’Atlantique, jalonnées de landes, de falaises, d’icebergs, de fjords et de villages de pêcheurs oubliés.

La baie de Fundy, Nouveau-Brunswick

blog.cercledesvacances.com

Avec un littoral constellé de forêts de pins, de grottes, de criques, d’îlots et de falaises aux formes surprenantes sculptées par la mer et le vent, la baie de Fundy est une escale irrésistible. Ce bras de mer situé au Nouveau-Brunswick est aussi un paradis pour les phoques, les macareux moines, les dauphins et les rares baleines franches au monde. Ajouté à cela ses marées qui sont tellement prodigieuses qu’on dit qu’elles sont les plus grandes au monde. Et on ne peut que dire merci à la nature pour le beau spectacle qu’elles offrent avec les aurores boréales en toile de fond.

Meat Cove, Nouvelle-Écosse

bingdesktop.com

Meat Cove est un petit village de pêcheurs isolé d’à peine 60 habitants, situé sur la pointe nord de l’île du Cap-Breton. Encerclé de hautes falaises, il offre une vues imprenable sur l’océan ainsi que sur des couchers de soleil somptueux. C’est un endroit idéal pour faire du camping, rythmé par des activités en plein air comme le kayak, le surf et la randonnée, ainsi que pour observer les baleines. Meat Cove est même recommandé pour une pause gourmande, car on y prépare le meilleur fish’n’chips du Canada !

L’esplanade Riel, Winnipeg, Manitoba

ici.radio-canada.ca

L’esplanade Riel est le pont emblématique de la ville de Winnipeg, dans le Manitoba. Surplombant la Rivière Rouge, il a été conçu pour relier le quartier francophone de Saint-Boniface au centre-ville « anglophone », dans un désir de rassembler les cultures qui vivent de part et d’autre du cours d’eau. En sus du symbole, cette construction est remarquable pour son architecture pyramidale consistant en des câbles blancs rassemblés autour d’un seul pylône. On peut y admirer de splendides couchers de soleil – presque aussi beaux que ceux qu’on aperçoit depuis le Musée canadien des droits de la personne niché sur la rive ouest.

Le Rocher Percé, Québec

entre2escales.com

Le Rocher Percé est un îlot rocheux niché dans le golfe Saint-Laurent, à l’extrémité est de la péninsule gaspésienne. Il est ourlé de falaises calcaires et possède une arche naturelle de 15 mètres de hauteur forgée par le temps – sans doute l’une des plus belles au monde. C’est aussi une retraite paisible pour les oiseaux marins comme les fous de Bassam, les grands cormorans et les petits pingouins. Pour accéder au Rocher Percé, prenez le bateau depuis le village de Percé. Le trajet dure environ 75 minutes. Vous y croiserez peut-être l’ombre de Blanche de Beaumont, une fiancée éplorée qui hanterait les lieux à la recherche de son bien-aimé.

Les îles de Toronto, Toronto, Ontario

dailyhive.com

Loin de l’agitation urbaine, l’archipel de Toronto (ou Toronto Island Park) est un chapelet de 15 petites îles tranquilles dérivant sur le lac Ontario. Elles sont situées à environ 15 minutes en ferry du centre-ville de Toronto et sont reliées les unes aux autres par des ponts et des sentiers – de sorte que vous pourrez facilement les explorer à pied. Elles regorgent de plages dorées, de jardins foisonnants et de pistes cyclables, et possèdent même un parc d’attractions, un théâtre ainsi qu’une marina. Mais le clou de votre escapade est certainement la vue magnifique sur le centre-ville de Toronto parsemée de gratte-ciel lumineux, au milieu desquels trône l’iconique tour CN.

L’île de Baffin, Nunavut

easyvoyage.com

Située dans l’archipel arctique canadien, l’île de Baffin est la plus grande du pays. Ici, l’expression « L’Autre Monde » prend tout son sens. Elle est caractérisée par de somptueux paysages blancs, presque lunaires, composés de glaciers, de lacs et de rivières cristallins ainsi que de fjords escarpés. Elle abrite aussi le parc national Auyuittuq, où vit une multitude d’animaux polaires comme l’ours blanc, le caribou de la toundra, le phoque barbu, le renard arctique et l’orque. L’île est habitée depuis la nuit des temps par des Inuits, ce qui vous donnera l’opportunité de connaître leur culture millénaire.

Le parc national des Prairies, Saskatchewan

Crédit : Tyler Olson

Le parc national des Prairies est situé dans la province de Saskatchewan, tout près de la frontière avec l’État du Montana. Ses panoramas sauvages ponctués de prairies, de collines, de canyons et de hoodoos vous assurent un dépaysement total. Ici, bien avant les chiens de prairie, les bisons et les antilopes d’Amérique, les dinosaures ont erré et on y trouve encore des fossiles vieux de 23 millions d’années ! Vous pourrez planter votre tente près d’un ruisseau, et profiter de somptueux couchers de soleil baignant la prairie d’une belle lumière incandescente, avec au loin les hurlements des coyotes solitaires.

Le château Frontenac, Québec, Québec

fr.wikipedia.org

Le château de Frontenac est un hôtel prestigieux du XIXe siècle situé dans le Vieux-Québec, à Québec.On ne peut qu’être agréablement surpris par son architecture d’époque, avec son toit raide, ses tours, ses faux mâchicoulis et sa façade en briques orange constellée d’une myriade de fenêtres. Perché sur le cap Diamant, il offre une belle vue sur le fleuve Saint-Laurent et l’île d’Orléans. Ce château détient le record Guinness de l’hôtel le plus photographié au monde, surtout lorsqu’il s’illumine de mille feux la nuit sur les hauteurs.

L’Université de Toronto, Ontario

etudiant-voyageur.fr

Créée en 1827, l’Université de Toronto est l’une des plus anciennes du Canada. Elle dévoile de beaux bâtiments historiques, ainsi que de vastes espaces verts propices à des promenades solitaires. En vous enfonçant dans la partie boisée du campus St. George, vous ferez des découvertes agréables comme la Hart House, un bâtiment récréatif de style néo-gothique abritant à la fois une piscine, un gymnase, un champ de tir, un théâtre et un champ de tir à l’arc. Ne manquez pas aussi de venir voir la tour des Soldats, un monument dédiés aux étudiants morts pendant la Première Guerre mondiale.

Le phare de Point Prim, Île-du-Prince-Édouard

marinas.com

Le phare de Point Prim est le plus vieux du Canada – et aussi l’un des rares phares circulaires du pays. Cette tour blanche de 18,3 mètres de haut a été construite en 1845 afin de prévenir les marins contre les grands récifs en entrant dans le port de Charlottetown. Le phare occupe une place particulièrement privilégiée, perchée à l’extrémité d’une péninsule offrant une vue à 360° sur le détroit de Northumberland et la baie de Hillsborough.

Le mont Sulphur, Parc national de Banff, Alberta

À lui seul, le parc national de Banff est une bonne raison d’aller au Canada. Et l’une des attractions principales de cette réserve naturelle est le mont Sulphur, culminant à 2 256 mètres d’altitude, au pied duquel s’étendent les fameuses sources chaudes. Le pic est accessible en téléphérique en seulement huit minutes, mais si vous êtes d’humeur plutôt sportive, vous pourrez toujours tenter la randonnée au cœur de fabuleux paysages alpins. Une fois au sommet, vous vous sentirez infiniment récompensé en profitant d’une vue panoramique somptueuse sur les Rocheuses canadiennes.

La Grotto, Parc national de la Péninsule-Bruce, Ontario

skyaboveus.com

Même si le nom évoque la Corse ou l’Italie, la Grotto est en fait une grotte pittoresque située à l’extrémité du parc de la Péninsule-Bruce, en Ontario. Elle a été sculptée pendant des millénaires par les eaux de la baie georgienne, qui lui ont légué un ravissant bassin aux eaux turquoise caché sous la roche. Vous accéderez à cette cavité naturelle au bout d’une randonnée vivifiante, après avoir traversé des paysages bruts jalonnés de forêts de cèdres, de tapis de bruyères et d’orchidées, de falaises déchiquetées et d’une jolie plage de galets.

La chute Montmorency, Québec

Crédit : Julien Boullet

Si les chutes du Niagara ne sont plus à présenter, laissez-vous tenter par une escapade à l’écart des itinéraires touristiques habituels dans le parc de la Chute-Montmorency. Ce havre naturel abrite une chute d’eau tout aussi fabuleuse que les fameuses chutes du Niagara – et les dépasse même de 30 mètres du haut de ses 83 mètres. Vous pourrez admirer pleinement la cascade en téléphérique ou depuis un belvédère – accessible au bout de 487 marches ! Fait amusant, en hiver, les vapeurs d’eau gèlent et se transforment en un « pain de sucre » idéal pour de l’escalade sur glace. Enfin, plus folklorique, sachez aussi que la chute de Montmorency serait hantée par une Dame Blanche.

Le parc Stanley, Vancouver, Colombie-Britannique

airtransat.com

Situé en plein centre-ville de Vancouver, entre la baie de Burrad et le détroit de Géorgie, le parc Stanley est parfait pour un intermède bucolique loin de l’effervescence urbaine. S’étendant sur 405 hectares, cette oasis de verdure recèle de nombreux sentiers forestiers bordés de sapins et de cèdres, des lacs nappés d’îlots ainsi que des totems colorés du XIXe siècle. Vous le parcourrez aisément à pied ou à vélo en empruntant une corniche de 9 kilomètres qui en fait le tour complet. Le parc héberge également des parcours de golf, des terrains de cricket, des courts de tennis et l’Aquarium de Vancouver – où vous pourrez admirer plus de 7 000 animaux aquatiques !

Lester Beach, Manitoba

voxburgas.com

Le Manitoba n’est pas souvent classé parmi les meilleures destinations au monde pour le farniente, mais il devrait grandement l’être ! Lester Beach, situé au sud de la ville de Belair, possède tous les atouts pour concurrencer les plus belles plages d’Espagne ou des Caraïbes. C’est une vaste étendue de sable blanc et fin, entourée de collines verdoyantes couronnées de pins et de bouleaux. Avec ses eaux bleues et très peu profondes, elle est particulièrement recommandée pour une escapade en famille.

Le parc national des Monts-Torngat, Labrador

newfoundlandlabrador.com

Au cours de votre séjour au Canada, offrez-vous une échappée pastorale dans le parc national des Monts-Torngat. Cette réserve naturelle doit son nom aux Monts Torngat, qui vient lui-même du mot inuktitut signifiant « lieu habité par les esprits ». Ses panoramas sauvages dévoilent une toundra recouverte de mousse et de lichen, des montagnes multicolores, ainsi qu’un fjord et une baie idylliques. On peut également y apercevoir divers animaux nordiques comme l’ours blanc, le phoque annelé, le renard arctique, le loup et la baleine à bosse.