10 Destinations pour découvrir le Québec

La « Belle Province », surnom donné au Québec, est la sirène qui attire les touristes francophones en Amérique du Nord. Au delà de sa singulière particularité linguistique, le Québec c’est aussi et surtout un immense territoire aux milles merveilles. Les villes y oscillent entre Amérique et Europe, la nature y est toujours infinie. Voici 10 destinations pour découvrir l’Amérique francophone dans toute sa diversité.

Québec Ville

Capitale incontestable de la Belle Province, Québec est le véritable cœur de l’Amérique francophone, et l’un des joyaux du Canada. Seule ville fortifiée au nord du Mexique, la cité baigne dans le souvenir de la Nouvelle-France, la première colonie française en Amérique. Le long de la rue Saint-Jean s’aligne des cafés et des épiceries (ici appelé dépanneurs) comme à Paris, et la rue du Petit-Champlain n’est pas sans rappeler les ruelles de Montmartre. Construite sur le Cap Diamant, un promontoire rocheux qui surplombe le fleuve Saint-Laurent, Québec se partage entre une ville haute et une ville basse, ayant chacune leur charme propre. On trouve dans la partie haute le monument emblématique de la province, le Château Frontenac, un hôtel majestueux qui domine une promenade en bois avec vues sur le fleuve.

Quebec ville
https://www.flickr.com/photos/[email protected]/18409124650/

Montréal

Première agglomération du Québec, et deuxième du Canada (après Toronto), Montréal est la porte d’entrée de la province et sa ville la plus dynamique. Ceux qui imaginent le Québec comme une étendue infinie de forêts ponctuées de villages aux caractères européens seront surpris, car Montréal est avant tout une grande métropole bouillonnante à l’aspect typiquement américain ! Le long de ses rues à angle droit s’aligne de grands buildings, surplombés par le Mont Royal, le Central Park local. Souvent comparée à un petit New York, cette ville très animée laisse certains visiteurs un peu exténués et d’autres enchantés. Avec ses quartiers branchés, ses maisons de ville en briques rouges, ses grandes avenues commerçantes et son quartier historique du 19e siècle, Montréal c’est le meilleur de l’Amérique, mais en VF.

Montreal
https://www.flickr.com/photos/from-reinier/21367632374/

Magog

La région des Cantons de l’Est n’est pas la plus connue des touristes au Québec, mais c’est la plus appréciée des habitants de Montréal. Ils viennent y trouver une campagne ponctuée de lacs et qui évoque trait pour trait la Nouvelle-Angleterre américaine. Magog est la ville la plus animée de la région. Sur les bords du romantique lac Memphrémagog, à la frontière des États-Unis, la cité a tout de la destination balnéaire par excellence. Des plages sur les bords du lacs, un grand parc pour la promenade au coucher du soleil et une rue principale bordée de restaurants et de boutiques.

Slipping Away
https://www.flickr.com/photos/phil404/8754785081/

Saint-Sauveur-des-Monts

Sur le chemin des Laurentides, terrain de jeu favori des amateurs de poudreuse, Saint-Sauveur-des-Monts est une petite ville qui a tout pour plaire. Cernée par de belles collines couvertes de sapins, cette cité au charme montagnard présente le visage typique des small town de l’Amérique du Nord. À la fois moderne et nostalgique, sa rue principale aligne les restaurants gourmands et les commerces indépendants. Sous la neige de l’hiver ou dans les fleurs du printemps, Saint-Sauveur ne se dépare jamais de son charme.

st sauveur
https://www.flickr.com/photos/hikarisuperexpress/7784324692/

Percé

Au bout de l’immense péninsule de Gaspésie, dont les parcs naturels offrent tous les attraits et toutes les beautés de la nature canadienne, Percé est une petite ville au charme indolent. Son site le plus célèbre est son Rocher Percé, particulièrement photogénique au coucher du soleil.

perce
https://www.flickr.com/photos/ugraphy/9097672940/

Mont-Tremblant

Le Chamonix québécois, Mont-Tremblant est la première station de sport d’hiver de l’Est canadien. Animée en toutes saisons, la ville est construite par palier, à l’image des stations françaises. Aux pieds des montagnes, plutôt modestes en taille, la ville de Saint-Jovite accueille la vie quotidienne. Au bout de la route, le village-station est le cœur de la vie touristique. Il faut savoir qu’il a été créé de toutes pièces par une entreprise américaine, d’où son aspect de parc d’attractions. Son architecture en carton-pâte et son cadre naturel superbe, entre lac, forêt et pistes de ski, en font une belle destination.

mont tremblant

Baie-Saint-Paul

Au nord de la ville de Québec, Baie-Saint-Paul est une sympathique petite ville, porte d’entrée de la superbe région de la Charlevoix, sur les rives du fleuve Saint-Laurent. Si ce n’était pour son architecture en brique, caractéristique de la région, on pourrait s’y croire dans un village de Provence, en été du moins. Les devantures fleuries, les ateliers d’artistes, les petits cafés et l’esprit bohème font de la ville une des destinations les plus fréquentées du Québec. Au bout de la charmante rue principale, une plage vient border le fleuve, majestueux et immense, image d’Épinal de la nature québécoise.

baie saint paul
https://www.flickr.com/photos/zed_photo/7940175432/sizes/l

Tadoussac

La côte de Charlevoix, chère aux artistes et aux rêveurs, au nord de la ville de Québec vient buter en apothéose sur l’un des plus beaux sites du continent américain, le fjord du Saguenay. En traversant ce bras de rivière, qui avant de se jeter dans le Saint-Laurent forme des paysages escarpés, le voyageur arrive à Tadoussac. Petit village accessible par une courte traversée en ferry, Tadoussac marque le commencement des régions nord de la province. Le village ne manque pas de charme, mais on y vient d’abord pour le cadre naturel, le fjord, et tout particulièrement pour observer les nombreuses baleines et autres bélugas qui fréquentent les eaux du fleuve à cet endroit. C’est l’un des meilleurs sites du monde pour l’observation des cétacés.

tadoussac
https://www.flickr.com/photos/maillekeul/7361889332/

Lac Saint-Jean

Presque une petite mer intérieure, le lac Saint-Jean est l’un des hauts lieux du tourisme québécois. Entre ses plages, sa réserve amérindienne, un zoo remarquable, les parcs naturels, le village fantôme de Val-Jalbert, la région concentre les attraits. Dès les beaux jours, les visiteurs viennent au lac pour pédaler le long de la véloroute des Bleuets. Cette piste cyclable dans la nature rallie les villages du bord du lac et se parcourt par morceaux ou en entier (comptez une petite semaine). En chemin, on peut déguster les spécialités de la région, fièrement québécoise, comme la tourtière à la viande ou la tarte aux myrtilles, les fameux bleuets.

lac st jean
https://www.flickr.com/photos/tourismesaglac/18533060703/

Îles de la Madeleine

Ce petit archipel au large de la Gaspésie ressemble plus au bout du monde qu’à une région du Québec. Les îles sont sur leur propre fuseau horaire et une chose est sure, le temps ici ne s’écoule pas comme ailleurs. Les quelques habitants, des Acadiens, vivent dans un cadre unique et ont pris l’habitude de barioler leurs maisons de couleurs vives. Au charme des villages de pêcheurs répondent les beautés des sites naturels, notamment les plages, les falaises rouges et les collines. Une destination moins facile d’accès, mais qui est souvent le clou du spectacle pour les voyageurs qui en font l’expérience.

ile madeleines
https://www.flickr.com/photos/bendude/7999772811/

France d’outre mer, la connaissez vous si bien ?

10 bonnes raisons de voyager à Hawaii