TOP 22 des plus beaux villages espagnols à visiter impérativement

Lorsque l’on pense à l’Espagne, les grandes métropoles que sont Madrid et de Barcelone viennent immédiatement à l’esprit, tant elles sont emblématiques de la destination. Pourtant, ce très beau pays a encore beaucoup à offrir, à travers ses villes et ses villages à l’atmosphère tranquille et désuète. Dans ces localités reculées, le mot dépaysement prend tout son sens. Imaginez un dédale de ruelles encadrant des maisons blanchies à la chaux, un riche patrimoine historique hérité de plusieurs civilisations, une campagne vallonnée et verdoyante, une hospitalité légendaire et des plats traditionnels savoureux. Toutes ces bonnes raisons font d’elles des escales incontournables pour une échappée belle au soleil. Nous avons sélectionné 22 sublimes petites villes et villages, qui vous offriront un regard plus authentique sur l’Espagne, et vous permettront de l’apprécier autrement.

Mérida

planetware.com

Mérida est la capitale de l’Estrémadure, une communauté autonome située dans le sud-ouest de l’Espagne. Fondée en 25 avant Jésus-Christ par des soldats romains, cette petite ville paisible abrite des ruines antiques importantes. Vous y découvrirez notamment le Puento Romano, le pont romain le plus long au monde avec ses 790 mètres de longueur et ses 60 arches de granit.Parmi les autres curiosités archéologiques, ne manquez pas de visiter le théâtre romain, construit en 16 avant Jésus-Christ, qui peut accueillir jusqu’à 6 000 personnes, et le cirque, daté du Ier siècle, où se déroulaient des courses de char très populaires.

Alcalá del Júcar

lospueblosmasbonitosdeespana.org

Alcalá del Júcar est une charmante commune située dans la communauté autonome de Castille-La-Manche. Perchée au-dessus des gorges de la rivière Júcar, elle dévoile des ruelles escarpées, des maisons troglodytes creusées la roche, un ermitage déjà recensé en 1579, une église du XVIe siècle coiffée d’une coupole baroque, un pont romain et une étonnante arène de tauromachie aux contours irréguliers. Au sommet du promontoire se dresse une forteresse arabe du XIIe siècle (« Al-Khala » ou « Alcalá » signifie « château »). Ce joyau de l’architecture islamique est lié à la légende du roi maure Garadén, qui aurait enlevé la princesse chrétienne Zulema pour en faire son épouse. Désespérée par cette union forcée, la jeune femme se serait jetée du haut de la tour.

Carmona

wiztours.com

Située à environ 34 kilomètres de Séville, Carmona rivalise de beauté avec la capitale andalouse. Érigée sur une butte, cette petite ville champêtre surplombe une vaste plaine verdoyante. Elle recèle de nombreux trésors cachés, comme ses maisons mudéjares, son ancien quartier juif, sa forteresse d’origine mauresque, sa nécropole romaine et son couvent du XVIIIe siècle. Les gourmets ne manqueront pas de goûter aux spécialités du pays comme l’huile d’olive vierge, offerte en dégustation dans le marché couvert, et les œufs à la flamenca. Carmona est aussi une destination festive, avec son célèbre carnaval qui a lieu le mois de février de chaque année.

Gérone

petitsgranshotelsdecatalunya.com

Gérone est une petite ville intimiste située dans le nord de la Catalogne. Elle se découvre agréablement, dévoilant entre autres un ancien monastère bénédictin du XIIIe siècle, une imposante cathédrale romano-gothique, et un quartier juif. Ce ghetto médiéval offre une délicieuse immersion dans les méandres du passé, avec son labyrinthe de ruelles étroites, et son musée d’histoire juive niché dans une ancienne école kabbalistique. Ne manquez pas de flâner le long de la rivière Onyar, traversée par le pont Eiffel, et bordée des maisons colorées se mirant dans l’eau. Gérone est aussi une étape gourmande, car elle abrite l’un des meilleurs restaurants au monde, l’El Celler de Can Roca – triplement étoilé au Guide Michelin.

- publicité -

Peñíscola

propertyguides.com

Peñíscola est une station balnéaire située sur la Costa del Azahar, dans la Communauté valencienne. Surnommée la « Gibraltar de Valence », elle offre de doux moments de farniente sur ses plages de sable fin, ou dans ses criques secrètes bordées par la mer Méditerranée. La vieille ville, entourée de murailles, réserve aussi de nombreuses surprises. On y accède par deux portes : le portail Fosch, érigé en 1578, et la « Porteta », depuis le port. Le monument le plus important de Peñíscola est le château de Papa Luna, construit par les Templiers sur un promontoire rocheux entre 1294 et 1307. Pour la petite histoire Peñíscola a servi de décor à la série télévisée Game of Thrones, pour représenter la cité de Meereen.

Besalú

hiveminer.com

Besalú est une ville fortifiée du IXe siècle située dans la province de Gérone, en Catalogne. L’histoire y a laissé son empreinte, avec ses ruelles pavées serpentant autour de charmantes maisons en briques, son église San Pere consacrée en 1003, son quartier juif et son pont roman du XIIe siècle enjambant la rivière Fluvià. Et puisque le monde peut parfois être petit, offrez-vous une visite insolite au musée des Miniatures et des Microminiatures. Vous y découvrirez une étonnante collection de miniatures, parfois si réduites qu’elles ne sont visibles qu’au microscope. Les amateurs de plaisirs en plein air ne seront pas en reste dans le parc naturel de la zone volcanique de la Garrotxa. Avec ses 40 cônes volcaniques et plus de 20 coulées de lave, c’est le paradis de tous les randonneurs.

Salamanque

globetrottersreporters.com

En termes de population, Salamanque n’est pas vraiment « une petite ville ». Toutefois, sa discrétion en fait une destination méconnue (à tort). Cette localité de la communauté autonome de Castille-et-León possède, en effet, un rayonnement culturel indéniable. Elle abrite la plus ancienne université d’Espagne, fondée en 1218. Le célèbre écrivain espagnol Miguel de Cervantès a d’ailleurs compté parmi ses étudiants. Prévoyez également une halte à la cathédrale de Salamanque, composé en réalité de deux sanctuaires romans et gothiques, respectivement du XIIe siècle et du XVIe siècle. Sur la porte des Rameaux, vous pourrez voir l’étrange sculpture… d’un astronaute. Enfin, n’hésitez pas à faire une pause gourmande sur la Plaza Mayor, dans l’une de ses terrasses exhalant le fumet tentateur des tapas.

Ronda

vintagetravel.co.uk

Ronda est une petite cité andalouse située environ 110 kilomètres de Malaga. Elle est juchée au bord de la gorge d’El Tajo, d’une profondeur de 120 mètres, dans laquelle se fraye la rivière Guadalevín. Ronda est composée d’une vieille ville mauresque, reliée à une autre, plus moderne, par trois ponts : le Puente Romano, le Puente Viejo et le surprenant PuenteNuevo, inauguré en 1793. Ronda est également la patrie de la tauromachie moderne, puisqu’elle possède la plus grande et la plus ancienne arène d’Espagne : la Plaza de Toros. De nombreux voyageurs ont succombé aux charmes de cette destination, comme l’écrivain Ernest Hamingway, qui l’a décrite dans son roman Pour qui sonne le glas, et le réalisateur Orson Wells, dont les cendres y ont été dispersées.