Top 15 des bonnes raisons d’aller à Porto respirer le charme et la générosité

Porto est l’une de ces destinations attachantes qui respirent le charme et la générosité. En effet, cette métropole située au nord-ouest Portugal a su préserver une dimension humaine et une douceur de vivre. Elle vous réserve de nombreuses surprises avec ses quartiers pittoresques, ses beaux monuments, ses plages de sable fin, ses parcs exubérants et ses points de vue offrant un panorama somptueux sur les toits en terre cuite. Porto est également une délicieuse étape gastronomique avec une myriade de caves et des bars à vin où vous pourrez déguster un petit verre de porto. Avec tout ces attraits, il n’est pas surprenant que Porto ait été classée « meilleure destination européenne » en 2017 dans 174 pays. Voici 15 attractions qui vous donneront un aperçu des multiples facettes de cette destination fascinante.

Le quartier de Ribeira

ambitur.pt

Une halte dans le quartier de Ribeira est incontournable d’une escapade à Porto. Situé dans la vieille ville, cet endroit pittoresque vous convie à une totale immersion dans l’âme portuane. Il dévoile un dédale de petites ruelles pavées dévalant vers les quais du fleuve Douro, des maisons colorées ornées d’azulejos, des places paisibles, des petites boutiques et des restaurants traditionnels. Parmi ses curiosités, vous découvrirez la tour des Clercs, la librairie Lello, le palais de la Bourse, l’église São Francisco, la gare de São Benito et la cathédrale de Sé. Le quartier de Ribeira a été classé patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996.

La tour des Clercs

bomdia.lu

La tour des Clercs est le plus haut clocher du Portugal et le monument le plus emblématique de Porto. Inaugurée en 1763, cette construction de 76 mètres de haut est visible de part et d’autre de la ville. De ce fait, elle a longtemps servi de point de repère aux bateaux arrivant au port. La tour des Clercs est accolée à l’église du même nom, bâtie entre 1735 et 1748, avec laquelle elle forme un bel ensemble architectural de style baroque. Pour parvenir à son sommet, vous devrez effectuer une montée de 240 marches qui sera toutefois récompensée par une vue panoramique fabuleuse sur Porto.

La librairie Lello

gotoportugal.eu

Située à deux pas de la tour des Clercs, la librairie Lello est considérée comme l’une des plus belles au monde. Fondé en 1906, celle que l’on surnomme parfois « la cathédrale des livres » est un véritable bijou architectural avec ses motifs néogothiques et Art nouveau, ses vitraux chatoyants, ses piliers sculptés et ses plâtres imitant le bois. L’une des principales attractions de la visite est son magnifique escalier rouge à double-orientation qui aurait inspiré celui de Poudlard dans les livres de la saga Harry Potter. En effet, J.K. Rowling a vécu à Porto pendant deux ans et a régulièrement fréquenté la librairie.

La gare de São Bento

lusitanie.info

Si vous êtes de passage dans le quartier de Ribeira, un arrêt à la gare ferroviaire de São Bento est évidemment obligatoire. Ouverte en 1896, elle est réputée pour être l’une des plus belles gares au monde. En effet, elle possède une façade Belle Époque et surtout, un hall tapissé de plus de 20 000 azulejos. Ces somptueux carreaux de faïence ont été réalisés en 1930 par le peintre Jorge Colaço et représentent des scènes historiques et traditionnelles portugaises. Si ce cadre enchanteur donne bien évidemment envie de rater son train, vous pourrez étoffer votre séjour en embarquant pour les localités voisines qui valent aussi grandement le détour comme Braga, Guimarães, Vina do Costelo et Miramar.

- publicité -

La cathédrale de Sé

coachuptravel.net

La cathédrale de Sé est le sanctuaire le plus important de Porto. Construite au XIIe siècle, ses nombreuses transformations au cours des siècles lui ont légué divers styles architecturaux. Cette église fortifiée dévoile un portail roman, un cloître gothique recouvert d’azulejos, des bénitiers en marbre rouge du XVIIe siècle et un baptistère orné d’un bas-relief en bronze du XIXe siècle. La salle du trésor abrite une charmante collection d’orfèvreries et d’argenteries religieuses. Sur le parvis de la cathédrale, vous découvrirez une colonne torsadée qui servait autrefois à pendre les criminels et une vision, ô combien plus rassurante : un panorama splendide sur la ville et le fleuve Douro.

Les jardins du palais de Cristal

visitporto.travel

Après une escapade citadine rythmée par des découvertes, les jardins du palais de Cristal constituent un havre idéal pour une parenthèse reposante. En effet, ce parc invite au ressourcement avec ses allées fleuries, ses massifs de camélias, ses fontaines, ses ponts romantiques, ses grottes artificielles et ses jardins à thème. En son centre se trouve le pavillon Rosa Mota en forme de dôme, érigée en 1956 à la place de l’ancienne serre – d’où le nom de jardins du palais de Cristal. Au cours de votre promenade, n’hésitez pas à prendre place sur l’un des belvédères afin de profiter d’une vue imprenable sur le quartier de Vila Nova da Gaia, le fleuve Douro et par temps clair, l’océan Atlantique.

Les caves à vin

taylorsportwinelodges.wordpress.com

Une escale dans les caves à vin centenaires reste l’une des attractions phare d’une échappée belle à Porto. Celles-ci sont principalement concentrées dans la ville de Vila Nova de Gaia, accessible depuis le quartier de Ribeira en traversant le pont Dom Luis. À travers des visites guidées, vous découvrirez les processus de fabrication, de stockage et de distribution des différentes variétés de porto. Il existe dans la localité une trentaine de chais, dont les plus célèbres sont la cave Ferreira, la cave Cálem, la cave Ramos Pinto, la cave Taylor’s Port et la cave Sandeman. Le clou de votre excursion reste bien sûr la séance de dégustation.

Le monastère de Serra do Pilar de Gaia

labs.mil.up.pt

La municipalité de Vila Nova de Gaia a décidément beaucoup à offrir aux voyageurs. En effet, en sus de ses chais et de ses plages ensoleillées, elle a hérité de beaux monuments du passé comme le monastère de Serra do Pilar. Perché sur une colline sinueuse surplombant la ville et le fleuve Douro, cet édifice religieux du XVI siècle comprend une église et un cloître rococo tous deux de forme circulaire. Il a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1996. En face du sanctuaire se trouve un belvédère où vous pourrez admirer une incroyable vue panoramique sur Porto et le fleuve Douro. Ici, les couchers de soleil sont peut-être les plus grandioses du Portugal.

Le quartier de Foz do Douro

opo-apt.com

Foz do Douro est un quartier résidentiel situé dans la partie ouest de Porto. Comme son nom l’indique, il se dresse à l’embouchure du Douro, face à l’océan Atlantique. Au XIXe siècle, cette station balnéaire était un lieu de villégiature très apprécié des Britanniques et de la bourgeoise portugaise. En effet, elle rappelle la Riviera française avec sa promenade maritime ornée de jolis lampadaires, de pins, de palmiers et d’une grande pergola. Cette image de carte postale est renforcée par ses plages de sable fin, dont plusieurs sont primées du drapeau bleu et ses édifices historiques comme les forts de Saint Jean-Baptiste (XVIe siècle) et de Qeijo (XVIIe siècle), ainsi que son phare (XVe siècle).

Le musée national de Soares do Reis

porto.pt

Le musée national de Soares do Reis démontre le dynamisme culturel de Porto. Il abrite une belle collection de sculptures de Carrare de Soares do Reis – qui a donné son nom au musée – et des peintures datées du XVIe siècle au XXe siècle d’artistes comme Henrique Pousão, António Silva Porto et João Baptista Ribeiro. D’autres trésors y sont exposés, comme des objets d’art religieux, des céramiques orientales et des instruments de musique. Le musée est installé dans le palais des Carrancas, une demeure néoclassique construite en 1795. En 1809, pendant l’invasion napoléonienne, elle a notamment servi de résidence au général Soult puis de quartier général au duc de Wellington.

L’église Santa Clara

Flicker / Francisco Aragão

La petite église de Santa Clara est l’un des secrets les mieux gardés de Porto. Bâtie au XVe siècle près des remparts de la ville, cet édifice d’origine gothique a connu de grandes transformations au cours du XVIIIe siècle – à l’instar de la cathédrale de Sé. Ces remaniements lui ont donné son architecture baroque actuelle, typique du nord du Portugal. Ne vous fiez pas à sa façade austère, car l’intérieur est richement décoré de boiseries sculptées et de dorures. Vous pourrez également découvrir un cloître maniériste et des dortoirs, vestiges du couvent dont l’église faisait partie.

La Maison de la Musique

ecotoursportugal.com

La Maison de la Musique est un centre culturel installé dans le quartier de Boavista. Conçue en 1999 dans le cadre de « Porto – Capitale européenne de la culture », cette bâtisse à l’architecture contemporaine a finalement été inaugurée en 2005. Au premier regard, elle surprend toujours les visiteurs avec son allure en forme de météorite ainsi que sa façade en verre, en métal et en béton. La Maison de la Musique comprend plusieurs salles de concert, des restaurants et des bars. Vous pourrez y venir assister à des récitals de jazz, de folk ou symphoniques. Une fois par mois, les lieux accueillent une soirée « clubbing » rythmée par de la musique rock et pop.

Les plages

vortexmag.net

Grâce à sa position idéale sur la Costa Verde, Porto a beaucoup à offrir aux amateurs de farniente. Elle regorge de charmantes plages, dont plusieurs d’entres elles ont été récompensées du drapeau bleu comme celle des Anglais, de Molhe et de Castelo do Queijo situées dans le luxueux quartier de Foz do Douro. Vous pourrez également vous rendre à Matosinhos, la plage principale de la ville, qui présente une belle étendue dorée et sablonneuse propice aux sports en plein air comme le volley-ball, le beach-soccer, le surf et le bodyboard. Enfin, la plage de Leça da Palmeira possède deux piscines d’eau salée classées monument national en 2006.

La muraille Fernandina

visitporto.travel

La muraille Fernandina est l’un de ces détours secrets à l’écart des itinéraires touristiques habituels. Pourtant, elle est certainement l’un des plus beaux témoignages de la richesse historique de Porto. Ces remparts ont été construits entre 1335 et 1376 par le roi Fernando afin de protéger la cité. Ils mesuraient 2 600 mètres de long et 9 mètres de haut et comprenaient des tours, des portes et des bastions. Il reste aujourd’hui deux tronçons, visibles près de la rue Arnaldo Gama et des Escadas do Caminho Novo (les Marches du Chemin Nouveau). Le mur d’enceinte est placé parallèlement au funiculaire et offre une vue imprenable sur le Douro, le front de mer de Vila Nova de Gaia ainsi que la Serra do Pilar.

Le musée du FC Porto

museintl.co.uk

Si comme tous les Portugais vous êtes un amateur de ballon rond, n’hésitez pas à venir vous aventurer au musée du FC Porto. Fondé en 1893, le plus grand club de Porto possède un riche palmarès avec 31 titres de championnat et 4 coupes européennes. Le musée, installé depuis 2013 dans le stade des Dragons, comprend 28 salles exposant les trophées, les souvenirs, les statues des joueurs légendaires ainsi que des vidéos interactives permettant de revivre les grands moments de l’histoire des blancs et bleus.