14 étapes inratables pour découvrir l’île de la Réunion

Le Piton des Neiges

À l’origine de la formation de l’île, il y a quelque 3 millions d’années, le Piton des Neiges est issu d’une formidable poussée volcanique. C’est le point culminant de l’océan Indien, à 3075 mètres d’altitude. Volcan endormi, et non éteint, le roi de la Réunion surveille son île depuis plus de 12.000 ans sans donner signe de vie. Il est à l’origine des fantastiques paysages de l’île, dont les trois cirques, posés en trèfles à ses pieds. Sa forme caractéristique se repère depuis de nombreux endroits. L’ascension de la montagne est l’une des grandes randonnées de la Réunion, un classique plutôt difficile (qui se fait généralement sur 2 jours), dont le point d’orgue est d’assister au lever du soleil avec un point de vue panoramique sur toute l’île et, pour les chanceux, l’île Maurice dans le lointain.

Le Piton des Neiges
https://www.flickr.com/photos/44-974/8012014568

Grand Bassin

Imaginez un relief fait de montagnes tropicales aux parois abruptes, une cuvette parfaite, noyée dans la jungle, une cascade rafraîchissante et un petit village aux maisons en bois, colorées et fleuries, reliées par des sentiers. Ce village, c’est Grand Bassin. Pour accéder à ce jardin d’éden, que l’on croirait sorti d’une peinture d’explorateur, il n’y a qu’un seul moyen, il faut emprunter un sentier qui réserve quelques difficultés (notamment à la remontée). Le jeu en vaut la chandelle, car Grand Bassin, avec ses airs de monde perdu, est l’un des sites qui donne pleinement à la Réunion son surnom d’île intense.

Grand bassin
https://www.flickr.com/photos/boyeriris/26553442750

Le Maïdo

Avec le Piton des Neiges et le Volcan, le Maïdo est la montagne la plus célèbre de l’île. Il faut dire que c’est un passage obligé pour le voyageur. Son attrait principal vient de la route qui mène à son sommet, en passant par quelques villages dont les noms évocateurs, comme Petite France, évoquent des climats tempérés (dû à l’altitude). On y traverse également une forêt de tamarins des hauts, arbre endémique de la Réunion, dont le tronc blanc et le feuillage qui filtre le soleil concordent à créer des atmosphères de forêts enchantées. Au sommet, le froid est souvent au rendez-vous, mais la vue sur le cirque de Mafate est exceptionnelle. Le Maïdo, c’est l’excursion carte postale par excellence de la Réunion.

Le Maïdo
https://www.flickr.com/photos/brestitude/5704264079

La Fenêtre des Makes

Un peu l’équivalent à Cilaos de ce que la Maïdo est pour Mafate, un point de vue extraordinaire, la Fenêtre des Makes est accessible par une petite route qui serpente dans les hauts de l’île, au cœur d’une vaste forêt de cryptomérias (le sapin de Noël des tropiques). Le panorama sur le cirque de Cilaos est saisissant, évoquant presque une maquette. La petite église blanche de Cilaos et la route en serpentin qui monte à l’assaut du cirque sont bien visibles. Peu avant le site de la Fenêtre, le village des Makes est un tranquille village des hauts, aux maisons fleuries. Il est renommé pour son observatoire, qui offre des sessions nocturnes guidées permettant de découvrir un ciel parmi les plus purs et les plus lumineux du monde.

La Fenêtre des Makes
https://www.flickr.com/photos/[email protected]/15141590450

Saint-Pierre

Étape incontournable (littéralement) lors d’un tour de l’île, la grande ville du Sud possède une physionomie et une personnalité différente de Saint-Denis. Lorsque cette dernière est affairée et tropicale, Saint-Pierre est plus festive et australe (plus lumineuse et plus fraîche). Ses rues animées (et pentues) débouchent sur un front de mer qui est l’un des hauts lieux de la vie nocturne réunionnaise. Cerise sur le gâteau, un parc longe une plage de sable blanc et un lagon, en plein centre-ville ! On peut également y découvrir quelques monuments historiques de l’ancienne Compagnie des Indes, et Terre Sainte, un authentique quartier de pêcheurs aux petites cases colorées. Anecdote intéressante, la ville, qui regarde vers le grand sud, est le siège de la préfecture des TAAF, les Terres Australes et Antarctiques Françaises. Saint-Pierre, c’est presque le bout du monde.

Saint-Pierre
https://www.flickr.com/photos/jonpayet88/9526302336

L’Anse des Cascades

Le site de l’Anse des Cascades, sur la côte Est de l’île, est une parfaite synthèse de cette partie moins touristique de l’île. Très fréquenté le weekend par les Réunionnais qui adorent venir y piqueniquer (d’où les vastes parkings à l’entrée), mais totalement désert en semaine, l’Anse désigne une petite baie rocheuse où la nature a parsemé une cocoteraie, des cascades rafraîchissantes, des bananiers qui s’accrochent aux parois et autant de manguiers qui croulent sous le roi des fruits tropicaux. Parfaitement aménagée, tout en étant parfaitement préservée, l’Anse des Cascades doit se voir comme un tableau de la nature tropicale.

L'anse des Cascades
https://www.flickr.com/photos/[email protected]/15864376213

VOIR AUSSI  Les 15 plus belles plages de Haute-Corse
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Découvrez plus de