14 étapes inratables pour découvrir l'île de la Réunion | Atterrir.com

14 étapes inratables pour découvrir l’île de la Réunion

Sortie des flots de l’exotique océan Indien par l’action des volcans, l’île de la Réunion fût pendant plusieurs millions d’années un éden pour la flore et pour quelques espèces animales (dont le solitaire, cousin du fameux dodo mauricien, lui aussi éteint). Les hommes sont arrivés sur cette terre vierge récemment, d’abord les peuples arabes, pour qui elle était l’île du Couchant, puis les portugais. Détour de l’Histoire, se sont finalement les français qui s’y installeront. Quatre siècles plus tard, la Réunion est un département et une région d’outremer, forte d’un métissage très harmonieux et d’une culture créole vivante. Les hommes ont transformé l’île, mais sa nature intense et son caractère volcanique sont toujours là, bien visible, au cœur d’un parc national classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Je vous propose de découvrir le Hawaii français, à 9200 kilomètres de Paris, en 14 étapes.

Le Piton de la Fournaise

Le Piton est la grande attraction de la Réunion. Montagne majestueuse culminant à 2630 mètres, c’est l’un des volcans les plus actifs de la planète. Il entre régulièrement en éruption, offrant le spectacle d’une nature originelle. Tout d’abord, il faut savoir que ce volcan n’est pas dangereux. Il est de type effusif, c’est-à-dire que sa lave s’écoule comme une rivière, contrairement aux volcans explosifs qui provoquent parfois de gros dégâts. Cela ne signifie pas qu’il n’est pas destructeur, des forêts et des routes ont déjà été englouties par ses éruptions. C’est un paysage unique, minéral et vivant. Le dôme du volcan et l’enclos qui constitue son cœur sont accessibles pour les randonneurs. On y marche sur les couches de laves refroidies de plusieurs millénaires d’éruptions passées. La route qui mène au volcan est aussi spectaculaire que la montagne en elle-même. La végétation des hautes plaines de l’île, sorte de campagne européenne aux accents tropicaux, cède progressivement la place aux roches où quelques arbustes rabougris peinent à pousser. Finalement, la route débouche sur le site extraordinaire de la Plaine des Sables, un désert rouge aux allures martiennes.

Le Piton de la Fournaise à la Réunion
Kozzy Design

Cirque de Cilaos

Ancienne caldera du Piton des Neiges, ayant subi les forces de l’érosion, du vent et de l’eau, pour façonner au fil des millénaires un relief tourmenté et voir apparaître une nature luxuriante. Le cirque de Cilaos est le plus spectaculaire de tous, le plus tourmenté et le plus montagnard. Cilaos c’est un monde à part, une île dans l’île. D’abord, il y a la route, sinueuse, vertigineuse, avec ses 400 virages et ses tunnels qui, un par un, vous éloignent progressivement du reste de la Réunion. Ensuite, il y a la petite ville de Cilaos, avec son petit lac de montagne, ses chalets, ses thermes. En continuant la route, on découvre quelques îlets, des villages qui sont de véritables bouts du monde. L’Îlet à Cordes par exemple, où l’on se croirait au cœur de la Cordillère des Andes. Il porte ce drôle de nom, car jusqu’à récemment on ne pouvait y accéder que par un système de cordes ! Enfin, il y a les traditions, les lentilles, le vin, les broderies, qui font la fierté du cirque. Un site exceptionnel.

Le cirque de Cilaos
https://www.flickr.com/photos/zeeyolqpictures/16577289544

Saint-Denis

La capitale de l’île, au moins dans les esprits si ce n’est dans la pratique (la Réunion est un département français et sa capitale est Paris), Saint-Denis figure rarement au programme du voyageur. Quel dommage ! Quadrillée comme une cité américaine, la plus grande ville de l’outremer est une petite métropole qui concentre la vie urbaine réunionnaise. Elle mérite qu’on lui consacre une journée, à la découverte d’un patrimoine architectural intéressant (anciennes constructions de la Compagnie des Indes comme la préfecture ou l’ancienne mairie, villas coloniales et créoles typiques) et pour profiter de l’atmosphère bon enfant et multiculturelle de son centre commerçant.

La capitale saint-denis
https://www.flickr.com/photos/[email protected]/7472905622

Les plages & le lagon

On parle volontiers du volcan, des montagnes et des forêts de la Réunion, dont le relief acéré tranche (c’est le cas de le dire) avec le cliché des îles des mers du sud. Pour autant, les plages réunionnaises ne sont pas négligeables et il ne faudrait pas oublier que nous sommes ici sur une île tropicale au cœur de l’océan Indien. Les plages n’y sont pas aussi belles que sur l’Île Maurice voisine (mais comment rivaliser sur ce domaine), mais la diversité y est plus grande. Sur la côte ouest, un petit lagon d’une trentaine de kilomètres offre à la Réunion son image tropicale la plus typique, coraux et poissons multicolores, eaux turquoise, sable blanc et rangées de filaos, ce pin emblématique des climats chauds. C’est ici aussi que se trouve la principale station balnéaire de l’île, Saint-Gilles-les Bains, ses hôtels, son animation et sa marina. En dehors du lagon, les amateurs de plages océaniques se régaleront sur les sites des Brisants, toujours à Saint-Gilles, ou, tout au sud, à Grand Anse, magnifique plage de sable blond, entouré de falaises verdoyante et plantée de cocotiers. On s’y baigne dans un véritable aquarium naturel délimité par des pierres de laves. Dernière étape balnéaire, et non des moindres, l’immense plage volcanique de l’Étang Salé. C’est la plus grande plage de l’île, et son sable noir en fait l’un de ses plus beaux paysages.

Les plages et l'Etant Salé
https://www.flickr.com/photos/[email protected]/14999964709

Le Sud Sauvage

De toutes les régions du littoral réunionnais, seule sa côte sud-est marque une réelle coupure dans l’urbanisation. Ici, la nature tropicale reprend ses pleins droits, aidée par une pluviométrie importante (certains sites détiennent des records en la matière) couplée à un fort ensoleillement. Entre Saint-Joseph et Sainte-Rose, une poignée de villages traditionnels voient leurs cases colorées noyées dans une végétation luxuriante, croulant littéralement sous les fruits et les fleurs. Un contraste assez saisissant après la côte ouest, très sèche. Cette exubérance naturelle se découvre à la Cascade Langevin (la plus belle de l’île, en photo) ou encore dans le merveilleux Jardin des Parfums et Épices de Saint-Philippe. Au cœur d’une forêt pluviale, la visite de ce superbe parc tropical se fait en compagnie de guides passionnés et passionnants. Le Sud Sauvage est également le domaine du volcan. Le Piton de la Fournaise possède ici ses accès à l’océan, que ses laves ont rencontré à plusieurs reprises, créant le paysage exceptionnel du Grand Brulé. La plus impressionnante des coulées, celle de 2007, est une leçon de géologie grandeur nature. Encore chaude, elle dégage des fumerolles sous la pluie (fréquente dans ce recoin de l’île).

cascade langevin dans le sud sauvage
https://www.flickr.com/photos/fiftyheight/8478454370

Cirque de Mafate

Cilaos et Salazie sont deux petits mondes à part, mais Mafate est un univers à lui seul. Le plus sauvage des cirques de la Réunion, Mafate est un nom légendaire parmi les randonneurs de toute la planète. Refuge ultime des esclaves marron (enfuis des plantations) qui y trouvaient la liberté dans son relief impossible, Mafate doit d’ailleurs son nom (malgache, comme de nombreux patronymes de l’île) à l’un d’entre eux. Succession de ravines sans répit pour les jambes, accessible uniquement via un réseau de sentiers bien balisés, Mafate est préservé de l’urbanisation. Ses habitants se concentrent dans quelques villages, appelés îlets, qui sont des petites bulles de tranquillité au cœur de la nature. L’absence de routes, et de toutes les turpitudes du monde moderne (l’électricité fut apportée récemment par les générateurs, de même que les télévisions), ont fait de Mafate un microcosme où la nature est intimement liée au quotidien. La vie n’y est pas forcément simple pour ses habitants (aucun village n’est à moins de 2 heures de marche d’une route) et certaines montées un peu raides font perdre temporairement le moral à bon nombre de randonneurs, mais Mafate est une expérience qu’il faut absolument voir et vivre pour mieux comprendre l’île de la Réunion.

Cirque de Mafate
https://www.flickr.com/photos/boyeriris/15718185884

Cirque de Salazie

Des trois cirques réunionnais, Salazie est le plus tropical, et de loin le plus humide. Ses paysages évoquent un décor de monde perdu, ponctué de fougères immenses, de dizaines de cascades (dont certaines dévalent des parois de plusieurs centaines de mètres), de fruits tropicaux, et de petits lacs isolés. La nature est reine dans le cirque de Salazie, qui est aussi l’une des grandes régions agricoles de l’île, mais la plupart des voyageurs y viennent d’abord pour voir le village de Hell-Bourg. Unique village de l’outremer classé parmi les Plus beaux villages de France, Hell-Bourg tire son drôle de nom d’un ancien gouverneur de l’île du temps de la Compagnie des Indes. Ses cases créoles aux couleurs vives, sa petite placette centrale, ses commerces lontan (d’autrefois) et son cadre superbe au pied des montagnes, en font une étape vraiment incontournable.

Cirque de Salazie
https://www.flickr.com/photos/havrest/27019410164

Le Trou de Fer

Au centre géographique de l’île, le Trou de Fer désigne un vaste canyon, parfaitement inaccessible (et d’ailleurs relativement inexploré). D’immenses cascades se déversent depuis les parois abruptes qui l’entourent. Ce paysage primitif est visible depuis une plateforme aménagée au bout d’un sentier. Si la vue sur le site est superbe, c’est incontestablement le sentier pour y parvenir qui est la grande attraction du Trou de Fer. Véritable trek dans la jungle, mais d’un niveau de difficulté très abordable, il s’apparente à une expédition à la Indiana Jones. Pour une expérience d’immersion dans la jungle, c’est ici qu’il faut venir.

Le Trou de Fer
https://www.flickr.com/photos/ericstephan/14375559506

Précédent
  • NextGen'O Table de réunion CASTLE 8 à 14 personnes
    Table de réunion rectangulaire 8 à 14 personnes, fabriquée en Italie. Structure cadre en métal. Dimensions L268xP118 ou L402xP118.
  • BlackRock Games L'ILE DE PAN
    vous incarnez des explorateurs venus a la decouverte de cette ile luxuriante, a la faune merveilleuse et a la flore abondante. plus vous avancerez dans la partie et plus lrile devoilera ses secrets a travers ses lacs, ses plaines, ses montagnes et ses deserts. votre objectif sera de decouvrir les animaux qui
  • Deskissimo Table de réunion ARKEN X-wood, pieds bois
    Table avec pieds trapèze en bois pour réunion ou coworking. 4 à 14 personnes. Dimensions L120, 200, 250, 300 ou 450 x P120. Nombreux coloris disponibles à la demande.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Découvrez plus de