hanami-night
speakzeasy

Les cerisiers en fleur au Japon by night

Dans quelques jours débutera au cœur du pays du Soleil-Levant, un événement à nul autre pareil : la floraison des cerisiers du Japon (variété à ne pas confondre avec les cerisiers qui produisent… des cerises). Un rituel célébré en grande pompe dans tout l’archipel, incontournable dans la vie des Japonais, qui rythme l’année, telles les grandes fêtes.

Kurashki_night Hanami_(Sakura_blooming_season).Japan
Mstyslav Chernov

Hanami, une coutume ancienne et populaire

Les cerisiers appelés Sakura sont indissociables de la culture et de la société japonaise. Cette coutume dénommée Hanami, littéralement « regarder les fleurs au printemps » qui consiste à apprécier la beauté de la nature lors de sa renaissance, remonterait au VIIIe siècle. Le début de la plantation du riz coïncidait avec la floraison des cerisiers où demeuraient des divinités.

Pour honorer ces dieux, des offrandes étaient disposées aux pieds des arbres en fleurs par les paysans qui ensuite faisaient ripaille. Un empereur décida d’étendre cette pratique et de lui donner un peu plus de noblesse.

Il instaura l’organisation annuelle d’une véritable fête fastueuse avec dégustation de mets rares et prisés et déclamations de louanges à la gloire de ces beautés végétales et éphémères.C’est ainsi que naquit cette tradition.

Depuis, les cerisiers en fleur sont une source d’inspiration inépuisable pour tous les artistes japonais à travers les siècles : de nombreux tableaux ont pour toile de fond ces arbres mouchetés de rose et de blanc jusqu’au cinéma et manga qui rendent régulièrement hommage à la nature prodigue.

Hanami-land-cerisier fleursMangainkblog

La fleur de cerisier dotée de 5 pétales constitue un symbole fort dans la société nippone, elle est très souvent représentée pour décorer de nombreux objets du quotidien (vaisselle, kimono, mobilier…) et constitue l’effigie des pièces de 100 yens.

La fête continue… by night !

Les Japonais attendent fébrilement la saison d’Hanami, qui donne lieu à de nombreuses festivités et des rassemblements dans toutes les îles. Familles et groupes d’amis investissent les pelouses des parcs pour pique-niquer sous les frondaisons aux couleurs pastels.

Toutes les générations confondues arpentent les allées des squares, les chemins qui longent les lacs et les canaux pour des promenades à l’ombre de cerisiers ployant sous des grappes de fleurs blanches et roses. La population profite pleinement de la magie de la nature pendant la journée mais également la nuit. Les Nippons prennent plaisir à se retrouver pour prendre un verre entre collègues ou partager de joyeuses agapes, en soirée, après le travail, sous les cerisiers.

Les arbres sont illuminés par la fée électricité et au moyen de lanternes spécialement disséminées dans les villes. Le spectacle de ces arbres majestueux couverts de pétales qui offrent toutes les nuances du rose pâle, est merveilleux en journée mais devient féérique et saisissant à la nuit tombée. Certains spectateurs attendent même l’aube quand le ciel se colore lui aussi de diverses teintes de rose et jurent que c’est alors le moment suprême !

Au pays des Samouraïs, certaines localités organisent des festivals et des animations spécifiques (chants et danses folkloriques, parades, concerts, cérémonies religieuses…) pour célébrer comme il se doit l’arrivée du printemps, de la douceur, le renouveau de la nature qui vont de pair avec les rentrées scolaires et universitaires.

Takato Castle Park, Ina ville, cerisiers
Gonagano

Un événement éphémère et un calendrier aléatoire

Du nord au sud, les premières floraisons débutent avec plusieurs semaines de décalage. La saison du Hanami varie dans le centre du pays (Tokyo, Kyoto) entre mi-mars et mi-avril. Toutefois les Sakura commencent à fleurir au sud de l’archipel (Okinawa) dès le mois de janvier alors qu’au nord (Hokkaido) la floraison débute tardivement, dans les premiers jours du mois de mai.

Un bureau de la météo annonce les évolutions prévisibles de la floraison et des émissions de télévision sont dédiées à cet événement. Très attendus et très suivis des calendriers, et désormais des applications pour smartphones, permettent d’avoir, selon les villes, une date approximative de l’apparition des premières fleurs et du pic de floraison. Mais dans chaque zone, la saison ne dure que quelques jours, en moyenne une semaine.

Attention, certaines années, Dame Nature est capricieuse et la floraison peut-être précoce ou au contraire tardive. Comme pour nous rappeler notre petitesse et que l’Homme ne peut définitivement pas tout maîtriser.

Finissons en douceur avec ce haïku du XVIIIe siècle :

Tombent les fleurs de cerisier / Entre les branches / Un temple apparaît.

Yokohama Cherry Blossoms
Yokohamajapon

Fleurs de cerisiers japonais

Himeji-jō_sakura cerisiers fleurs
Mocchy

Floraison de cerisiers au Japon

First tunnel in canal, Shiga, Japon cerisiers
Si-take

Astuces Google Flights

Les 8 secrets de Google Flights pour acheter moins cher son billet d’avion

plage de verre, californie,2

Glass beach, l’étrange plage de verre aux galets multicolores