Bangkok, la ville des anges

Le voyage pour la plupart des gens est synonyme de dépaysement : Partir à Bangkok, capitale de la Thaïlande, sur le continent asiatique, ne pourra que vous satisfaire en terme de découverte ! Bangkok est, pour nous les européens, l’apogée des destinations offrant le plus de contraste avec notre vieux continent. La Thaïlande est l’un des pays les plus recherché, et plus particulièrement sa capitale, située au sud, pour son authenticité et son originalité. Ce pays jamais colonisé, a réussi à préserver son mode de vie ancestral et ses coutumes tout en évoluant au rythme des avancées techniques et économiques.

Que vous choisissiez Bangkok comme destination finale ou bien comme une simple escale avant de plonger dans les célèbres plages du pays, vous ne pourrez qu’être émerveillé par tant de richesses, de beautés et de culture que vous propose cette ville. Partagée en deux zones par le fleuve Chao Phraya, elle n’échappe pas au rythme des métropoles : dynamique et véritable poumon économique avec ces buildings ultra modernes et ces centres commerciaux,  côté rive gauche, elle n’en reste pas moins un centre historique unique, avec une multitude de temples bouddhistes et de palais, traversée par des canaux où circulent barques en teck et étals de marché, côté rive droite. Ce contraste est réellement présent à Bangkok, on passe du passé au futur en changeant de rue, mais tout ceci est parfaitement intégré dans le paysage, la modernité et le passé se côtoient tout simplement, et c’est bien cela qui rend cette ville unique. Bangkok dans la tradition asiatique vous livrera ses secrets au fil de votre séjour, et si vous aimez la fête, Bangkok sera vous séduire avec ces folles nuits dans les quartiers dédiés. c’est toujours une expérience surprenante que de découvrir Bangkok.

Les incontournables de Bangkok

Le marché Flottant

14752019738_f72cdbe88b_k

Surnommée la « Venise d’Asie », vous découvrirez, à travers les quartiers de la rive droite, une véritable attraction sur l’eau : des étals serrés les uns aux autres sur des embarcations en teck, un marché sur l’eau unique en son genre qui vous fera vivre un moment inoubliable. Vous pourrez y trouver de nombreux produits locaux, y acheter des fruits frais, comme des vêtements ! Ce marché est devenu au cours des années, une véritable attraction, mais il permet de s’imaginer comment vivaient les gens il y a encore peu de temps.

Le temple de Wat Pho

Wat Pho Temple
Benjamin Jakabek

Temple dédié à Bouddha, Le Wat Pho a été construit au XVIIIe siècle, il est le plus ancien temple de Bangkok. Ce temple, situé à proximité du grand palais, est surtout célèbre pour abriter une immense statue de Bouddha couché. Entièrement recouverte de feuille d’or, ce Bouddha mesure 45 m de long et 15 de hauteur. Cette représentation montre Bouddha mort, sur le point d’atteindre le nirvana. Les pieds de la statue sont en nacre et représentent les 108 états de Bouddha. Le temple de Wat Pho accueille aussi une école de massage traditionnel, il est donc possible de profiter pour quelques pièces d’un excellent massage !

 Le Temple Wat Arun

Mark Fisher
Mark Fisher

La visite du temple de Wat Arun est une escale quasi obligatoire si vous voulez découvrir Bangkok différemment. Situé en face du Palais royal, vous pouvez même relier ces deux lieux par une promenade en bateau sur le fleuve Chao Praya. La vue du temple est très agréable, elle offre un panorama de la ville et de ses monuments remarquable, mais il faudra franchir de nombreux escaliers raides pour pouvoir en profiter. D’un style Khmer, ce qui dénote avec tous les autres temples, le temple de Wat Arun est constitué d’une tour principale, haute de 114 m et de 4 tours annexes. Vous apprécierez les nombreuses fresques murales en porcelaine et les représentations des divinités hindouistes fortement présentes sur ce site. Haut lieu de culte des Thaïlandais, le temple de Wat Arun est un symbole que l’on retrouve sur certaines pièces de monnaie ou encore comme emblème touristique. de Bangkok.

Le Palais Royal

Nicolas Vollmer
Nicolas Vollmer

Situé en plein centre de la ville, comme de nombreux monuments à Bangkok, le Palais royal date du XVIIIe siècle, mais il n’a cessé d’être agrandi et modifié depuis par chaque monarque. C’est donc une succession de bâtiments qui occupe plus d’une vingtaine d’hectares, ils sont nombreux à être utilisés comme bureaux gouvernementaux. La famille royale n’occupe plus vraiment ce palais, bien qu’il demeure résidence royale, mais garde cependant des appartements privés et de nombreuses représentations officielles y sont organisées, c’est pour cela que seule une partie de ce magnifique complexe est ouvert au public. Ses jardins zen et son architecture typiquement asiatique vous raviront par leur originalité et leur beauté. A noter qu’il abrite le temple de Wat Phra Kaeo.

Le Temple de Wat Phra Kaeo (le temple du Bouddha d’émeraude)

Reinhard Link
Reinhard Link

Le temple de Wat Phra Kaeo est très fréquenté par les thaïlandais, en effet, il abrite le célèbre Bouddha d’émeraude, l’emblème national. Situé dans l’enceinte même du Plais Royal, ce bouddha date du XVe siècle. Véritable symbole religieux pour les thaïlandais, le bouddha d’émeraude est vénéré. Il est vêtu d’or et possède 3 habits différents en or et pierres précieuses. Durant une cérémonie solennelle, le roi change l’habit du bouddha (3 fois par an selon l’arrivée des saisons). Le Bouddha d’émeraude est protégé par une vitre, il est interdit de le photographier, il est cependant possible de lui faire une offrande.

La maison de Jim Thompson

7053143165_1278d13f56_k
David McKelvey

Quel destin que celui de Jim Thompson !! Architecte américain né au début du XXe siècle, il découvrit la Thaïlande à la fin de la seconde guerre mondiale. Il fût conquis par ce pays, et décida même de s’y installer avec comme objectif de relancer l’industrie de la soie tissée à la main. Jim Thompson qui appréciait profondément l’artisanat thaïlandais, fit venir différentes maisons ( 6 au total ) bâties selon la pure tradition et en teck uniquement et les fit reconstruire pour en faire sa demeure. Il les assembla les unes aux autres pour en faire devenir qu’un seul bâtiment. Cet édifice reste un des seul témoignage de l’architecture traditionnelle thaïlandaise. Visiter cette maison, vous fera découvrir un artisanat unique, mais aussi, de nombreux objets et oeuvres d’art acquises par Jim Thompson durant sa vie.

Le Palais Vimannek ou Dusit Palace

Sébastien Bertrand
Sébastien Bertrand

Ce palais royal fut construit au début des années 1900, pour devenir la résidence principale du roi Rama V,durant 5 années. Ce bâtiment possède une particularité : il est le plus grand édifice en teck doré du monde. Il fut d’abord assemblé sur Koh Sri Change, puis démonté et reconstruit à l’emplacement actuel. Pour le visiter, il faudra se plier à certaines règles comme ne pas prendre de photos, être habillé de façon décente, et se déchausser. Une fois les modalités d’entrée passées, vous découvrirez un étonnant palais devenu musée national. Il abrite toutes sortes d’objets d’art, de photographies, permettant de retracer une époque de l’histoire de la Thaïlande.

Le Wat Traimit

Ian Gratton
Ian Gratton

Le Wat Traimit est célèbre pour accueillir le Bouddha d’or, la plus importante statue en or au monde. Elle mesure 3 mètres et pèse plus de 5 tonnes. Son histoire est devenue une légende, mais son destin n’en reste pas moins exceptionnel. Dissimulé sous du platre doré, ce Bouddha fut longtemps laissé sans grand intérêt, mais, les croyances imposent respect même aux statues quelconques de Bouddha. Quand, en 1955 les moines achevèrent la construction d’un temple, ils décidèrent de la déplacer après être restée 20 ans dehors, l’enveloppe s’est brisée et à laissé place à cet unique Bouddha en or.

Muang Boran

Sergey
Sergey

A une trentaine de kilomètres au sud de la capitale, vous découvrirez un véritable musée à ciel ouvert, implanté dans un parc naturel de 137 hectares. Il abrite 120 répliques de monuments nationaux à échelle réduite ou à grandeur réelle, toutes sont représentatives de l’histoire, du folklore, des croyances du pays, un endroit inestimable qui regroupe toute la Thaïlande.