Aéroport d’Orly : Le phénomène de faux parking fait plusieurs victimes

Par Aurélie Teissier

·

· France

Des parkings installés sans autorisation a côte de L'aéroport d'Orly

Si vous envisagez de prendre l’avion prochainement et que vous comptez vous absenter plusieurs jours, vous vous demandez certainement comment faire pour votre voiture. Après avoir pris l’avion, quelqu’un de votre famille ou un ami récupèrerait votre véhicule et le ramènerait chez vous.

Ou bien, vous avez le choix de le laisser dans un des parkings de l’aéroport. Sauf que, pour beaucoup, les tarifs sont très élevés, ce qui les incite à chercher d’autres possibilités, notamment les parkings aménagés tout près de l’aéroport. Vous ne le savez peut-être pas, mais la majorité de ces lieux de stationnement sont non seulement illégaux, mais peuvent encore vous restituer votre voiture dans un état lamentable.

Des parkings installés sans autorisation a côte de L'aéroport d'Orly
Des parkings installés sans autorisation à côté de l’aéroport d’Orly

Aéroport d’Orly : Des parkings installés sans autorisation

Pour plus d’un, trouver un endroit où garer sa voiture durant son absence s’avère un parcours du combattant. Souvent, ces voyageurs espèrent échapper aux prix élevés pratiqués dans les parkings de l’aéroport, ce qui les poussent à se diriger vers les espaces de stationnement à proximité de l’infrastructure aéroportuaire.

Ces parcs proposent généralement des tarifs très avantageux. On prend l’exemple des parkings situés à Wissous, à quelques kilomètres d’Orly. Ces derniers exigent 97 euros pour une durée de 12 jours. Ce qui est un tarif raisonnable, d’après le témoignage d’un utilisateur à France TV info. Cependant, il semble que ces lieux de stationnement sont sis sur des terrains agricoles et que les propriétaires n’étaient pas au courant de l’aménagement de ces parkings.

Lesdits parkingueurs choisissent souvent aussi des espaces naturels protégés et sensibles. « Ces personnes se sont installées en toute impunité. Et de ce fait, elles y génèrent des décharges de déchets, tout en meublant les sols une fois qu’elles aient déboisé l’espace », témoigne Florian Gallant, le maire de Wissous. Cette pratique est totalement illégale, d’ailleurs. Selon la même source, trois de ces parkings ont été fermés par arrêté de la préfecture.

VOIR AUSSI  Les meilleurs spots de randonnée au cœur des Alpes françaises

Les parkings pas loin des aéroports : À éviter

Outre leur caractère illégal, ces lieux de stationnement aménagés n’assurent réellement pas la protection des véhicules. En effet, certains des automobilistes ayant eu recours au service de ces « parcs » retrouvent, au retour, leurs véhicules sérieusement dégradés.

Ceci prouve que les voitures confiées à ces parkingueurs étaient utilisées durant l’absence de leurs propriétaires initiaux. Exemple de ce couple de Francs-Comtois qui vécut, apprend-on, une mésaventure dans ce domaine. Ce dernier a été contraint, en effet, d’opérer des réparations auprès de mécaniciens pour remettre en état sa voiture. Ceci lui a coûté pas moins de 500 euros. « C’est un parking qui nous a finalement coûté cher », dira le couple concerné.

D’autres infractions ont été relevées par plusieurs autres victimes. Selon Cyril Alavoine, directeur de cabinet du préfet de l’Essonne : « il y a un travail dissimulé au sein de ces parcs, tels, par exemple, le transport de personnes par voie routière sans autorisation, des pratiques commerciales trompeuses, des publicités mensongères, sur le gardiennage de véhicules notamment».

Découvrez plus de France