Les 15 destinations incontournables pour faire la fête

Il existe de ces endroits où la fête se fait H 24, sans jamais savoir si le jour se lève ou au contraire le soleil se couche. La fête est telle que le temps s’arrête et laisse place à un jour sans fin, on oublie la grisaille, les soucis et les problèmes, on sourit on rit, on s’éclate, on profite des joies de la vie sur les meilleurs dance floors avec les DJ les plus célèbres !

1. IBIZA, ESPAGNE

Vous pouvez croiser encore quelques hippies, premiers « colonisateurs fêtards » des années 60, mais ils sont essentiellement perchés dans les hauteurs de l’île maintenant. Ibiza est devenue au fil des années un haut lieu de la scène électro internationale. Vous danserez certainement sur les remix des DJ résidents les plus courus du moment.

Roberto Castano
Roberto Castano

2. CANCUN, MEXIQUE

La valeur sure des jeunes diplômés américains! Cancun est ultra connue pour accueillir le spring break chaque année, et ça déménage !!

Gerardo Lucio
Gerardo Lucio

3. KOH PHA NGAN, THAILANDE

Les jeunes fêtards n’hésitent plus à prendre l’avion pour faire une méga fête : la Full Moon Party, et Koh Pha Ngan est entièrement dédiée à ça justement. Le plus de cette destination : les rencontres avec des jeunes de toutes nationalités.

Ignacio Izquierdo
Ignacio Izquierdo

4. BERLIN, ALLEMAGNE

Haut lieu de la fête underground, Berlin reste une valeur sûre en Europe, grâce à une fréquentation importante des étudiants toute l’année.

- publicité -

berlin

5. MIAMI, ETATS-UNIS

Faut dire qu’à Miami, c’est chauuuuuud !! Enormément de discothèques branchées sont ouvertes jusqu’au petit matin; le seul hic à Miami, c’est de réussir à y rentrer : tenue correcte plus qu’exigée et souvent présence féminine souhaitée dans un groupe.

expertvagabond.com
expertvagabond.com

6. AMSTERDAM, PAYS-BAS

Bien-sûr qu’Amsterdam est une des destinations préférées des jeunes en Europe. De nombreuses offres week-end sont proposées, juste pour s’éclater en fin de semaine.

amsterdam

7. LONDRES, GRANDE-BRETAGNE

Le berceau de la musique Pop-Rock, grunge, punk, ska…. et j’en passe. Londres regorge de salles de concert mythiques et de pubs qui hébergent des groupes plein de talent.

londres

8. SAINT TROPEZ, FRANCE

Lieu incontournable des noctambules en été. Soirées privées et plages VIP sont investies par la jet-set branchée, vous pourrez vous y rendre seulement sur recommandation.

saint-tropez

9. BRUXELLES, BELGIQUE

Pour tous les styles et pour tous les budgets, Bruxelles sait varier les plaisirs pour toucher un maximum de monde. De la conviviale dégustation de bière à la folle nuit dansante, y en a pour tous les âges et pour tous les gouts.

bruxelles

10. LLORET DEL MAR, ESPAGNE

Pour les jeunes européens qui souhaitent se faire leur spring break à eux. Tout y est pensé pour la fête non stop, à budget très raisonnable.

lloret-de-mar

11. MYCONOS, GRECE

Célèbre pour ses énormes « party « , Myconos est un lieu particulier, qui bénéficie d’un cadre exceptionnel, chargé d’histoire

Mykonos

12. ISTANBUL, TURQUIE

Istanbul est devenue en quelques années une destination reconnue pour ses sorties nocturnes à travers la ville aux charmes d’orient. Discrète dans le top, elle saura vous charmez par son énergie et son originalité des lieux festifs.

istanbul

13. BARCELONE, ESPAGNE

Barcelone est une destination phare pour les jeunes en quête de nuit blanche : on ne dîne pas avant 22h, on fait ensuite le tour des bars à partir de minuit / 1 H , et on finit en boîtes de nuit …. programme à renouveler sans condition !

Charles Edouard
Charles Edouard

14. LISBONNE, PORTUGAL

Les portugais aiment la fête et ça se voit ! On n’échappera pas à la tournée des bars dans les ruelles de la capitale. Attention, il est parfois bien difficile de trouver le chemin du retour.

lisbonne

15. GOA, INDE

Comme Ibiza, Goa a d’abord était une destination pour les hippies dans les années 60. Soirées sur la plage au soleil couchant, on retrouvait les mêmes au même endroit au soleil levant. Goa a su garder son âme de fêtards et accueille chaque année les jeunes, en particulier les russes, pour s’éclater sous les cocotiers. Enfin, jusqu’à 22h, car les fêtes sur les plages ne sont plus autorisées toute la nuit.

Tom Horton
Tom Horton