Ces villes colorées dans le monde racontent bien une histoire

Par Gaelle

·

· Afrique, Caraïbes, Espagne, Idée de voyage, Inde, Venise

Bâtiments colorés à Balat, Istanbul

Le monde regorge de villes aux couleurs éclatantes qui ne manquent pas de séduire le voyageur. Ces endroits incroyables, aux façades peintes de teintes éclatantes, rappellent la beauté et la diversité de la créativité humaine. Préparez-vous à la découverte des plus belles villes colorées à travers le monde, où chaque rue est un tableau vivant.

Bo-Kaap, à Cape Town, en Afrique du Sud

Bo-Kaap était autrefois connu sous le nom de « quartier malais » en raison de ses premiers habitants, des descendants de Malais, d’Indiens et d’Indonésiens, amenés au 18e siècle en Afrique du Sud en tant qu’esclaves. Ce qui rend ce quartier si unique sont les maisons aux couleurs vives. Chaque habitation ou mosquée est peinte dans une différente couleur, allant du bleu électrique au rose vif en passant par le vert émeraude. C’est sans doute l’un des quartiers les plus pittoresques et colorés au monde.

Quartier de Bo-Kaap, Le Cap, Afrique du Sud
Quartier de Bo-Kaap, Le Cap, Afrique du Sud

Burano, Italie

L’île de Burano, nichée dans la lagune de Venise, est aussi une très belle ville colorée. Elle est aisément identifiable depuis la mer, grâce à ses maisons peintes qui font office de balises visuelles. À l’origine, les pêcheurs locaux avaient adopté la tradition de donner des couleurs vives à leurs maisons, telles que l’orange, le rouge, le jaune et le violet.

Cette coutume avait pour but de faciliter le retour aux pêcheurs aux termes de leurs sorties de chasse en mer, même par temps de brouillard. Cette pratique est aujourd’hui régie par des règlementations strictes, et la couleur de chaque édifice est désignée par les autorités. Les peintures éclatantes imprimées sur les habitations de Burano exercent une attraction irrésistible sur les voyageurs venant des quatre coins du globe.

VOIR AUSSI  11 lieux où la nature célèbre la Saint-Valentin à sa manière
Burano, Venise, Italie
Burano, Venise, Italie

Willemstad, Curaçao

Willemstad, la capitale de Curaçao aux Caraïbes, est un trésor de couleurs qui ne cesse de séduire les visiteurs. Le paysage urbain de cette ville est marqué par des bâtiments aux tons vifs et joyeux.

L’origine de cette explosion de couleurs est issue d’un décret datant du 19e siècle, promulgué par le gouverneur de la colonie hollandaise. Les habitants y souffraient de migraines en raison du blanc éclatant des édifices. Aujourd’hui, ces façades colorées confèrent à la ville un charme unique et en font un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Willemstad, Curacao
Willemstad, Curacao

Jaipur, Inde

Jaipur, en Inde, appelée « Ville rose », est un festin visuel pour les voyageurs en quête de couleurs chatoyantes. Surnommée ainsi en raison de la teinte rose distinctive de ses immeubles historiques, Jaipur est un un centre urbain où l’histoire et l’architecture se marient idéalement, grâce à la palette de ses couleurs vives.

Le choix du rose a été adopté pour accueillir le prince de Galles en 1876, ce qui deviendra depuis une tradition locale. Les façades des bâtiments du centre historique de Jaipur sont peintes dans différentes nuances de cette couleur (rose pâle, rose vif…), créant ainsi une atmosphère chaleureuse et hospitalière.

Jaipur, Inde
Jaipur, Inde

Balat, en Turquie

Le quartier de Balat, situé dans la ville d’Istanbul, compte de belles ruelles étroites, des bâtiments multicolores, avec son histoire riche et variée. Depuis l’époque byzantine, ce centre urbain abritait particulièrement des Juifs. Ses immeubles aux couleurs vives, mêlant le rouge, le bleu et le vert, s’empilent pour créer une atmosphère pittoresque. Aujourd’hui, Balat est devenu un lieu d’attraction pour les amateurs de design et d’architecture.

VOIR AUSSI  Allemagne : Partez à la découverte de la majestueuse Forêt-Noire
Bâtiments colorés à Balat, Istanbul
Bâtiments colorés à Balat, Istanbul

Júzcar, Espagne

Alors que de nombreuses villes affichent leur palette de couleurs en rapport avec leur histoire et autres traditions, le bleu vif de Júzcar a une origine beaucoup plus récente, incarnée particulièrement par le film « Les Schtroumpfs ».

En 2011, Sony Pictures a demandé à cette petite enclave andalouse de repeindre la ville en bleu, en prévision de son film d’animation en 3D.

À la sortie du film, cette entreprise proposa de restaurer le village dans son style traditionnel de « pueblo blanco » (blanc typique de la région). Cependant, les habitants de Júzcar, ayant pris goût aux visiteurs que leur village reçoit et les dépenses auxquelles ils s’y adonnaient, ont choisi de maintenir le bleu.

Le village bleu de Júzcar, Malaga
Le village bleu de Júzcar, Malaga

Pachuca au Mexique

À Pachuca, au Mexique, le quartier de Palmitas a été transformé en 2015 par une fresque immense. Couvrant une surface impressionnante de 20 000 m², répartis sur 209 maisons et leurs façades, cette fresque colorée a non seulement apporté de la vie à la favela perchée sur la colline, mais elle a également eu un impact social majeur. En effet, ce projet a contribué à réduire la violence chez les jeunes tout en créant de nombreux postes d’emploi. La réalisation de cette colossale fresque a nécessité cinq mois de travail acharné.

Pachuca, au Mexique
Pachuca, au Mexique

Découvrez plus de Afrique, Caraïbes, Espagne, Idée de voyage, Inde, Venise