Plongez dans l’une des 17 plus fabuleuses grottes sous-marines de la Méditerranée

Pour les passionnés des espaces aquatiques et des trésors qui s’y cachent, la plongée sous-marine ou en snorkeling est le sport convoité. Plonger en Méditerranée permet de satisfaire les plus curieux et d’explorer une faune et une flore marines incroyablement diversifiées. Un nombre incalculable de sites de plongée vous attendent tout au long des côtes méditerranéennes. Parmi ceux-ci, plusieurs grottes sous-marines abritent une biodiversité unique et surprenante, difficilement observable autrement. À vous gorgones colorées tapissant les récifs coralliens verticaux, nudibranches fluorescents et étranges poissons cavernicoles. Afin de vous aider dans votre recherche, voici une liste exhaustive des plus belles grottes immergées en mer Méditerranée pour s’adonner à la plongée. Des sites extraordinaires dotés d’une étonnante richesse aquatique à voir absolument !

La grotte à Corail, France

Dans une petite calanque au sud de l’île Maïre, à Marseille, se trouve la magnifique grotte à Corail qui se distingue, comme son nom l’indique, par les incroyables coraux rouges qu’elle abrite. Le site est peu profond mais révèle une eau d’un bleu éclatant, entourée d’une architecture spectaculaire. La grotte possède deux grandes entrées bien distinctes et très faciles d’accès. Avec l’énorme puit de lumière au plafond, la grotte tout entière baigne dans la clarté. Vous n’avez donc pas besoin d’éclairage supplémentaire pour contempler les lieux. Lors de votre exploration sous-marine, vous serez éblouis par les merveilles aquatiques qui s’y cachent. Vous verrez à travers cette eau d’un bleu profond, de contrastants coraux rouges, de petites galathées et des langoustes. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être même voir de petites cigales de mer.

La grotte du Capelan, France

La grotte du Capelan est considérée comme l’une des plus belles destinations de plongée dans les calanques de Cassis, tout près de Marseille. Située à la pointe ouest de la calanque de Sormiou, la grotte a la particularité d’avoir trois entrées : une entrée terrestre, une accessible par escalade et celle qui nous intéresse, l’entrée sous-marine. Cette dernière se définit par l’imposante arche qui sert de portail pour les plongeurs, localisée au fond de la faille. Jusqu’en début d’après-midi, les rayons du soleil s’infiltrent à travers les ouvertures supérieures pour ainsi donner un bel éclat orangé aux parois de la grotte de calcaire. Une fois sous l’eau, vous découvrirez surtout plusieurs capelans, petits poissons pélagiques de couleur blanche à beige, très appréciés des baleines, phoques et calamars.

La grotte de la porte de Rome, France

Située à l’est de la calanque de Sormiou, plus précisément à l’intérieur de la falaise du Cancéou, la grotte de la porte de Rome est une jolie grotte semi-immergée. Éloignée de la plage de Sormiou, elle n’est accessible qu’en bateau. Dotée d’une grande cheminée, sa seule entrée se fait sous l’eau. Alors que de l’extérieur de la falaise du Cancéou rien ne trahit la présence de la grotte, une fois à l’intérieur, la luminosité passant par le puit de lumière tout en haut révèle une gigantesque piscine naturelle. Pour trouver l’entrée de la grotte, il suffit de repérer le dessin d’une porte sur la falaise, sculptée avec le temps par l’érosion. L’entrée est dissimulée sous cette porte, juste à 1 mètre de profondeur environ.

La grotte bleue de Morgiou, France

Cachée dans une minuscule crique entre Morgiou et la calanque de Sugiton, la grotte bleue de Morgiou figure parmi l’une des plus grandes grottes semi-immergées de Marseille, après celle de Cosquer. Vous pouvez vous y rendre en randonnée terrestre ou par bateau. Une fois à destination, l’accès à la caverne se fait en surface, à la nage. Son entrée est visible uniquement de la mer et dépasse d’environ 50 cm hors de l’eau. Une fois à l’intérieur, vous vous retrouverez dans une grande salle. L’idéal, est de s’y rendre le matin jusqu’en début d’après-midi pour profiter de la luminosité naturelle qui éclaire la grotte entière d’un bleu éclatant. Une fois sous l’eau, vous y ferez de belles rencontres dont la dentelle de Neptune, des nudibranches ou « limaces de mer », des langoustes rouges, de grosses étoiles de mer glaciaires et peut-être même des araignées de mer ridées.

La grotte à Pérez, France

Sur l’île de Calseraigne, ou l’île Plane, à Marseille, la grotte à Pérez est un lieu de plongée très prisé pour sa faune variée et sa flore aquatique exubérante. La mise à l’eau se fait à partir du débarcadère en béton situé à l’est de l’île, face au massif des calanques. L’entrée de la grotte se trouve entre 20 à 25 mètres sous l’eau et fait une bonne dizaine de mètres de largeur – difficile à louper ! Lors de votre expédition, portez attention aux parois rocheuses – de magnifiques champs verticaux de gorgones tapissent la grande cavité, de la surface jusqu’à 30 mètres de profondeur. Vous pourrez contempler de grands bancs de poissons qui ont l’habitude des lieux et, pour les chanceux, de jolies flabellines, un nudibranche de couleur mauve fluorescente.

La grotte des 3 pépés, France

La grotte des 3 pépés, ou communément appelée la « grotte aux éponges carnivores », se situe au pied d’une falaise, entre la calanque Figuerolles et le Bec de l’Aigle, en France. Très beau site de plongée, il permet l’observation d’organismes uniques. L’entrée de la grotte est en forme de « V » inversé sous l’eau – vous ne pouvez pas la manquer ! Depuis la surface jusqu’à 17 mètres de profondeur, la température de l’eau est à 23 °C. Entre 18 et 28 mètres de profond, l’eau garde la même température de 13 °C toute l’année, quelle que soit la saison. L’eau cristalline permet de voir la fameuse Asbestopluma Hypogea, ou si vous préférez, l’éponge carnivore, qui séjourne le plus souvent sur les parois de la grotte. Lors de votre exploration, vous verrez également la mostelle, un poisson marin nocturne assez commun en Méditerranée, apprécié pour sa chair, et qui vit dans les cavités rocheuses.

Les grottes du Veyron, France

À Marseille, en France, les grottes du Veyron permettent une plongée profonde de 35 mètres à travers un labyrinthe de galeries. Pour ceux qui aiment les tunnels, c’est l’endroit idéal ! La meilleure période pour y plonger se situe entre les mois de mai à octobre, avec des conditions climatiques optimales. Les espèces marines présentes dans les cavités et aperçues à ce jour sont, entre autres, le mérou, la mostelle, les liches, la murène et la langouste. Une abondante faune aquatique reste fixée aux parois telles les gorgones blanches et bleues arborescentes. La particularité de cette grotte est le jeu de lumières émises par les rayons du soleil et qui se reflètent sur l’architecture naturelle de la grotte. Il est conseillé de plonger un jour ensoleillé et plus précisément vers midi, pour profiter au maximum du spectacle lumineux.

La grotte des Cyprées, Italie

À proximité de la Sicile, en Italie, l’île Ustica est réputée pour sa grande réserve naturelle marine et dont particulièrement pour ses incroyables grottes de lave marine. Parmi l’une d’elle, se cache la grotte des Cyprées, située juste sous l’île. Son entrée est atteignable à 18 mètres de profondeur. Vous longerez par la suite un minuscule couloir, – mais attention aux gestes brusques, – qui vous mènera par la suite à l’intérieur d’une cavité d’air respirable. Ce petit paradis secret, aux parois plutôt étranges, ornées de racines, abrite une magnifique petite plage jonchée de beaux coquillages de toutes les grosseurs. La sortie de cette plage secrète se fait à travers un siphon qui conduit tout droit à la partie supérieure de la caverne – là où un spectacle de jeux de lumières vous attend.

La grotte d’Azur, Italie

La grotte d’Azur, baptisée également la « grotte bleue », est une grotte maritime située sur la côte nord-ouest de l’île de Capri, dans le sud de l’Italie. Célèbre pour ses eaux limpides et l’intense bleu cobalt à l’intérieur de la cavité, la grotte d’Azur porte également le nom de duomo azzurro, qui signifie en italien « cathédrale bleue ». La couleur bleue éclatante provient de la lumière naturelle extérieure qui pénètre dans l’eau de la caverne pour ensuite se réfracter sur les parois. Cette grotte souterraine karstique fait 13 mètres de profondeur avec un fond blanc sablonneux. Sa surface fait 60 mètres de longueur avec une largeur de 25 mètres. Deux entrées sont possibles, soit une sous-marine et une autre à seulement un mètre au-dessus du niveau de la mer. Une fois sous l’eau, vous y ferez la découverte d’une faune marine exceptionnelle : oursins, étoiles de mer, coquillages…

Les grottes du Drach, Espagne

Au nombre de quatre, les grottes du Drach se situent dans les îles Baléares, sur la côte est de Majorque, en Espagne. On les trouve plus précisément tout près de Porto Cristo et de l’ancien port de pêcheurs de Manacor. La meilleure période pour s’adonner au snorkeling et à la plongée sous-marine à Majorque est entre mai et octobre. Durant ces mois, les conditions climatiques pour explorer les fonds marins sont plus favorables. Les températures et la visibilité de l’eau sont excellentes pour faire de belles découvertes au fond de la Méditerranée. La particularité des grottes du Drach est que les eaux intérieures se communiquent entre elles et forment un immense lac souterrain, nommé le lac Martel. Afin de rendre les lieux encore plus magiques, des stalactites dorées brillent au-dessus de l’eau turquoise. Sous ces eaux limpides, vous pourrez observer une biodiversité d’espèces animales et végétales uniques.

La grotte de Lindos, Grèce

Un des meilleurs sites de plongée en Grèce est la grotte de Lindos, située sur l’île de Rhodes. Elle se caractérise par sa situation géographique – elle se trouve à 17 mètres en-dessous de la tombe de l’un des sept sages de la Grèce ancienne, nommé Cleobulus. Une fois dans la grotte, vous devez longer un couloir d’une largeur de deux mètres environ, pour aboutir par la suite dans une seconde cavité. Vous avez 30 mètres de nage pour explorer les fonds marins avant d’atteindre une autre sortie. La grotte abrite d’énormes bancs de crevettes qui virevoltent à travers l’eau bleue éclatante – un spectacle impressionnant et de toute beauté !

Les grottes bleues de Zante, Grèce

Partez à la découverte des magnifiques grottes bleues de Zante, sur l’île de Zakynthos, en Grèce. Vous les trouverez le long du cap Skinari près d’arches naturelles sculptées avec le temps par l’érosion. Ces grottes sont accessibles uniquement par bateau et on doit passer sous les arches pour les atteindre – ce qui leur donne un cachet encore plus mythique. Même à l’intérieur des cavités les plus profondes, la couleur de l’eau est d’un bleu éclatant. Pour profiter de cette couleur intense quasi irréelle, choisissez une journée où le ciel est dégagé et plongez tôt le matin, lorsque la lumière du soleil est à son plein potentiel. Aussitôt à l’eau, vous ferez la connaissance d’étoiles de mer d’un rouge vif ainsi que de poissons et de coraux aux mille couleurs.

La grotte bleue de l’île de Malte, Malte

Reconnaissable par sa voûte à l’entrée, la grotte bleue de l’île de Malte est connue pour ses incroyables cavités rocheuses, façonnées par les vagues, et par la présence de l’épave du navire Um El Faroud. Cet énorme complexe de grottes maritimes fait 43 mètres de long, avec une profondeur de 40 mètres sous la mer. Pour avoir une belle vision des fonds marins, plongez de préférence le matin – l’eau y est plus calme et translucide. Vous aurez donc plus de chance d’apercevoir la grande biodiversité aquatique locale. Inspiration de nombreux cinéastes, cet endroit est souvent utilisé comme scène de décor pour des films à haut budget tels que Troie et Hell Boats, ou sert pour d’autres productions télévisées telles que pour des publicités.

Le trou bleu de Gozo, Malte

Dissimulée à l’intérieur de la baie de Dwejra, sur la petite île pittoresque de Gozo, le trou bleu est le site de plongée le plus prisé des lieux. La descente vers la grotte débute dans un couloir, aux parois de calcaire en forme de cheminée, d’une profondeur de plus d’une dizaine de mètres. Du trajet jusqu’à la grotte, vous aurez droit à un spectacle de lumières grandioses se reflétant sur des formations géologiques impressionnantes. La remontée se fait sous la célèbre fenêtre d’Azur, en compagnie de bancs de sardines scintillantes et de mérous.

La pointe de Reqqa, Malte

Ce gigantesque promontoire rocheux, qui s’étend sur plusieurs mètres sous la mer, est le point le plus au nord de Gozo. Entourés d’eau profonde, les murs verticaux du récif de la pointe de Reqqa sont parcourus de nombreuses crevasses, fissures et grottes servant d’abri à une imposante biodiversité aquatique. Il est commun d’y faire la rencontre de pieuvres, de dentés, de barracudas, de homards, de murènes, de mérous, de grandes rascasses et même de nudibranches aux couleurs variées. Il est recommandé de commencer le parcours à partir de l’entrée à droite, à la nage, et de contourner le cap par l’ouest. De là, la descente se fait sur 25 mètres de profondeur pour atteindre un fond sablonneux. Ensuite, suivre la paroi verticale jusqu’à la pointe nord-ouest. De là, vous pourrez descendre jusqu’à 40 mètres de profondeur. Pendant la remontée, à 18 mètres environ, vous verrez peut-être des nuages bleutés de castagnoles et des bancs de sardines argentées tournoyer au-dessus de votre tête.

La grotte aux pigeons, Tunisie

À l’ouest de la Tunisie, la grotte aux pigeons se trouve derrière la presqu’île de Tabarka, à proximité du port de plaisance. Il s’agit d’un site très apprécié des plongeurs débutants pour ses fonds rocheux colorés et très poissonneux, mais également pour ses nombreux tunnels de pierre serpentés. C’est l’endroit rêvé pour les apprentis en formation et pour un baptême de plongée – La mer est souvent calme et la grotte a une profondeur de 12 mètres à peine. La grande variété de spécimens marins qui ont élu domicile à l’intérieur de la cavité est ahurissante. À vous marbrés, sars, corbs, perches, rascasses, oursins, mérous, raies et poulpes !

La grotte d’Ajaccio, France

Réputée comme les Caraïbes de la Méditerranée par ses eaux turquoise et ses paysages exotiques, la baie d’Ajaccio, située sur l’île de Corse, abrite nombreuses épaves et récifs en plus de l’incroyable grotte d’Ajaccio. Pour les plus téméraires et expérimentés, l’entrée de cette cavité se situe à une profondeur abyssale de 50 mètres sous l’eau. Ornée d’une ribambelle de gorgones aux couleurs éclatantes, où le rouge prédomine, vous ne pouvez la manquer ! Durant votre balade aquatique à travers les couloirs labyrinthiques de granit, vous croiserez non seulement spirographes et oursins mais aussi mérous, barracudas, dentis, daurades, sérioles, langoustes et poissons-lunes.

Les 15 plus beaux vignobles en Italie pour une route des vins réussie

Découvrez 17 lieux et activités incontournables à faire absolument dans les sublimes îles Fidji