Naples et les 7 plus beaux villages de la Côte amalfitaine

Classée Patrimoine mondial par l’Unesco, la Côte amalfitaine est un trésor de l’Italie du Sud. Elle longe le Golfe de Salerne et ses eaux limpides qui invitent à un plongeon. La côte est ponctuée de petits villages charmants colorés et perchés à flanc de montagne. Ce sont des escales parfaites pour profiter des paysages italiens incroyables.

Naples

Le pouls de l’Italie du Sud se prend à Naples ! La ville sulfureuse montre toute sa vivacité avec ses milliers de scooters arpentant les rues et ses nombreux évènements. Certains la trouvent trop bruyante, alors que d’autres apprécient l’effervescence qui s’empare des ruelles. Dans tous les cas, elle ne laissera personne indifférent. Son port, ses châteaux, ses galeries ou encore son monastère témoignent des siècles de commerce, d’art et de pouvoir. Emprunter le funiculaire permet de profiter d’un panorama exceptionnel sur la Baie de Naples, s’étendant jusqu’au majestueux Vésuve.

Naples en Italie près de la Côte amalfitaine
123rf / jakobradlgruber

Positano, le joyau de la Côte amalfitaine

L’un des villages les plus fameux de la Côte amalfitaine est Positano. La légende raconte qu’il aurait été créé par Neptune pour la nymphe Pasitea. Ses allures divines, il les tient plutôt de son cadre. Positano est accroché à flanc de montagne, face à une mer, qui telle une sirène, appelle à la baignade. Des escaliers parcourent le village et mènent à l’église de Santa Maria Assunta et à des belvédères surplombant la petite baie.

Positano sur la Côte amalfitaine en Italie
123rf / Jennifer Barrow

Praiano

Quelques criques après Positano apparaît Praiano, considérée comme la petite sœur de Positano. Plus calme, moins fréquenté, le village italien est une bouffée d’air marin après une virée à Naples. On se laisse facilement envoûter par les plages au pied de la falaise. Mais pour y accéder, il faudra descendre quelques volées de marches !

Praiano sur la Côte amalfitaine en Italie
123rf / Aleksandrs Tihonovs

Amalfi

À l’origine de l’appellation de la côte, Amalfi est un village classé au Patrimoine mondial par l’Unesco depuis 1997. Une promenade s’impose dans les rues médiévales. D’innombrables chapelles et églises ouvrent leurs portes aux visiteurs curieux. Le joyau d’Amalfi est sa cathédrale, aux styles baroque et néogothique, décorée de faïences, de mosaïques et de fresques.

Amalfi sur la Côte amalfitaine en Italie
123rf / jakobradlgruber

Atrani

Moins d’1 km sépare Atrani d’Amalfi. Pourtant Atrani se fait beaucoup plus discrète. L’accès peu aisé permet au village de conserver sa sérénité et sa beauté. On y visite l’église de Sainte-Marie-Madeleine dont le dôme est recouvert de tuiles vernies. La Grotte des Saints mérite également un arrêt pour admirer les fresques peintes sur les parois. Les amoureux de farniente profiteront d’un instant sur la petite plage pour se prélasser.

Atrani sur la Côte amalfitaine en Italie
123rf / freeartist

Ravello

Ville d’artistes, Ravello était la muse des écrivains et des compositeurs. Richard Wagner et Truman Capote, parmi bien d’autres talents, y résidèrent quelques temps. Il est vrai que les paysages et la dolce vita sont inspirants. Les plus belles vues s’apprécient depuis les villas Cimbrone et Rufolo. Ces monuments historiques sont entourés de sublimes jardins où il fait bon flâner.

Ravello sur la Côte amalfitaine en Italie
123rf / Andrey Bayda

Maiori

Le village amalfitain de Maiori n’est certes pas le plus prisé de la côte italienne. Pourtant, un petit tour ravie les yeux. Sur les hauteurs, le château San Nicola Thoro-Plano surveille le Golfe de Salerne. Il faudra gravir les escaliers avant de profiter d’une vue insaisissable et de visiter le musée. Après la plage, à la sortie de Maiori, trône une tour d’observation bâtie par les Normands entre le XIIIe-XVIe siècle. Un restaurant gastronomique y est désormais installé.

Maiori sur la Côte amalfitaine en Italie
res.cloudinary.com

Vietri sul Mare

La fin du parcours mène à Vietri sul Mare. L’environnement du village est enchanteur, entre végétation méditerranéenne et mer cristalline. Déclaré Patrimoine de l’Humanité en 1997, Vietri sul Mare est réputé pour son savoir-faire dans la faïence. Les traces de cet artisanat sont présentes sur les façades et dans les intérieurs des maisons, mais aussi sur la coupole de l’église Saint-Jean-Baptiste, datant de 1732.

Vietri Sul Mare sur la Côte amalfitaine en Italie
123rf / Manfred Bortoli