À la découverte des joyaux architecturaux religieux de Séville

Par Aurélie Teissier

·

· Espagne, Séville

Église Saint-Louis-des-Français, Séville en Espagne

Séville, cette ville espagnole charmante, vous séduit par sa richesse historique et culturelle. Elle se distingue particulièrement par son héritage architectural remarquable, mêlant style baroque, gothique et mauresque. La preuve en est avec ses sites religieux, considérés comme de véritables chefs-d’œuvre, qui vous impressionnent tant par leur beauté que par leur spiritualité. De l’ancienne mosquée Santa María la Blanca à la superbe église catholique du Divin-Sauveur, préparez-vous à un voyage fascinant à travers les monuments religieux emblématiques de Séville.

Église de Santa María la Blanca

Lors de votre escapade à Séville, ne manquez pas de visiter l’église Santa María la Blanca. Avec son passé riche, ayant été successivement un édifice wisigothique, une mosquée, puis une église, ce lieu est chargé d’histoire. Aujourd’hui, il brille comme un véritable joyau artistique, réputé pour sa structure unique de mosquée, ses fondations anciennes et ses vestiges de synagogue.

Eglise de Santa Maria la Blanca, Séville , Espagne
Église de Santa Maria la Blanca, Séville, Espagne

La particularité de Santa María la Blanca réside dans ses deux piliers richement décorés, reflétant le style wisigothique. Au cours du 18ᵉ siècle, l’église a subi une métamorphose majeure qui l’a transformée en une œuvre d’art à part entière. Laissez-vous émerveiller par le tableau signé Murillo et le plafond magnifiquement orné de motifs baroques. Cette décoration remarquable crée une atmosphère unique où l’art et l’histoire se rencontrent pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Église Saint-Louis-des-Français

Plongez au cœur de Séville, dans le quartier animé de la Macarena, et laissez-vous séduire par l’église Saint-Louis-des-Français, véritable emblème architectural de la ville. Ce joyau baroque éblouit par sa façade finement sculptée, son dôme majestueux et ses deux clochers élancés qui ajoutent à son charme incomparable. Couronnant l’ensemble, trois statues d’archanges viennent parfaire la majesté du lieu, offrant une beauté à couper le souffle.

VOIR AUSSI  Face au surtourisme, ces destinations vont durcir leurs mesures en 2024
Église Saint-Louis-des-Français, Séville, Espagne
Église Saint-Louis-des-Français, Séville, Espagne

Considérée comme une pièce maîtresse du panorama sévillan, cette œuvre d’art a été érigée entre le 17ᵉ et le 18ᵉ siècle en l’honneur de Saint-Louis, marquant ainsi l’apogée de l’art baroque dans la région. L’église Saint-Louis-des-Français a connu plusieurs transformations depuis 1767, passant tour à tour du statut de séminaire à celui de couvent, d’hôpital, voire même d’usine, avant de retrouver sa vocation initiale en 2016.

Église Sainte-Anne

Direction le quartier de Triana et laissez-vous émerveiller par Santa Ana, une véritable perle architecturale qui se dresse fièrement comme l’un des symboles les plus emblématiques de Séville. Surnommée la « cathédrale de Triana », cette église incarne à merveille l’essence même de ce quartier dynamique, aimé tant des locaux que des voyageurs en quête de découvertes authentiques.

Église Sainte-Anne, Séville, Espagne
Église Sainte-Anne, Séville, Espagne

Érigée au 13ᵉ siècle en hommage à Sainte-Anne, cette magnifique église a traversé les siècles, subissant plusieurs rénovations suite aux séismes, mais conservant toujours son charme intemporel. Son architecture élégante, fusionnant harmonieusement des éléments gothiques et romans, son allure chaleureuse et son imposant clocher, captiveront votre regard dès votre arrivée. À l’intérieur, un trésor artistique vous attend avec une collection impressionnante d’œuvres d’art. Parmi celles-ci, ne manquez pas d’admirer un remarquable retable relatant la vie de Sainte-Anne, une pièce qui ravira les amateurs d’histoire et d’art sacré.

L’Église catholique du Divin-Sauveur

Au cœur de Séville se dresse majestueusement l’église du Divin-Sauveur, un joyau architectural sur la place du Salvador, dans le quartier animé d’Alfafa. Son imposant portail rouge est un repère incontournable, mais c’est à l’intérieur que réside la véritable splendeur. Les trois nefs de l’église, séparées par des piliers exquis ornés de motifs floraux bleus, offrent un spectacle saisissant pour les visiteurs. Chaque recoin dévoile des chapelles et des retables datant du 16ᵉ au 19ᵉ siècle, témoignant d’une richesse artistique et d’une variété de styles incomparables.

VOIR AUSSI  Évitez les pièges à touristes : Les lieux les plus décevants
L'Église catholique du Divin-Sauveur, Séville, Espagne
L’Église catholique du Divin-Sauveur, Séville, Espagne

Pourtant, derrière cette magnificence chrétienne, se cache une histoire fascinante. Autrefois, cet emplacement prestigieux abritait une mosquée, rappelant l’époque musulmane de la ville. Au 13ᵉ siècle, les Rois Catholiques ont transformé ce lieu saint en église, inaugurant ainsi une série de rénovations qui ont su préserver son caractère tout en conservant des traces de son passé, comme la cour des ablutions, un témoignage poignant de son héritage multiculturel.

Séville est un trésor vivant de l’histoire et de l’art religieux, où chaque pierre et chaque œuvre d’art racontent des siècles de foi, d’art et de culture. Ne partez pas sans avoir exploré ces édifices emblématiques, qui sont autant d’invitations à contempler, à s’émerveiller et à méditer sur le riche passé de cette ville captivante.

Découvrez plus de Espagne, Séville