Jeux olympiques à Paris : Les tarifs des hôtels montent en flèche

Par Aurélie Teissier

·

· France, Paris

Hôtel à Paris

À quelques mois de l’ouverture des Jeux olympiques de Paris, les prix des réservations d’hôtels pour la prochaine saison estivale risquent bien de grimper. Une hausse qui n’a, d’ailleurs, pas laissé le ministère du Tourisme indifférent.

Hôtel à Paris
Hôtel à Paris

Jeux olympiques 2024 : Un phénomène inflationniste à l’horizon !

Ce n’est un secret pour personne que durant les grands évènements, les prix connaissent une hausse en flèche. Très souvent, cela est considéré comme « une normalité » pour la ville qui s’apprête à organiser les festivités. Cette dernière se verra submergée par les touristes venant des quatre coins du monde. Une vraie aubaine pour les commerces, ainsi que les établissements de séjours, qui profitent de l’arrivée de ce grand monde pour augmenter les prix.

Des chambres d’hôtel à 4 000 euros : La nouvelle réalité de Paris ?

Cela commence à se ressentir dans la capitale parisienne. Selon les informations relayées par TF1 info, si vous avez pour projet de vous rendre à Paris pour assister aux Jeux olympiques, qui d’ailleurs débuteront à partir du 26 juillet 2024, il est fortement recommandé de prévoir un budget assez « conséquent ».

Vous serez certainement surpris de voir à quel point les prix ont augmenté. La réservation d’une chambre à 146 euros actuellement pourrait vous coûter jusqu’à 4 004 euros durant cette période. Il convient de noter que cette hausse des prix ne concerne pas seulement la capitale française. En effet, toutes les villes qui accueilleront les épreuves vont adopter la même politique.

VOIR AUSSI  Les Airbnb les plus insolites en France

Si on prend Marseille et Lyon pour exemples, les prix des chambres d’hôtel vont être multipliés par 4 à 7 fois. Les logements proposés par la plateforme Airbnb ne font pas exception. Comme les établissements hôteliers, leurs prix vont connaitre une hausse considérable. Selon la même source, « Une hausse moyenne de 85 % des prix pendant la période des Jeux olympiques par rapport aux prix pratiqués par les hôtes sur Airbnb en 2022 » est prévue. Pour rappel, lors de la Coupe du monde de Rugby, les prix des logements de ce type ont doublé, voire triplé les soirs de matchs.

Des mesures pour prévenir une dégringolade touristique

Au cours d’un point de presse, la ministre déléguée du Tourisme, Olivia Grégoire, a fait un appel à la vigilance. Elle a dénoncé les prix exorbitants que pratiquement ces établissements. Elle a même déclaré que « des prix trop élevés peuvent entraîner une baisse de fréquentation ».

Pour la ministre, il serait tout à fait compréhensible de vouloir atteindre le niveau pré-pandémique, dans le but de compenser l’augmentation de la facture énergétique et alimentaire. En revanche, les prix ne devraient pas atteindre des sommets et devenir ainsi déraisonnables. Les professionnels sont donc tenus d’être raisonnables s’ils veulent préserver leur clientèle.

De son côté, le gouvernement compte réagir et contrer ce phénomène. Pour ce faire, un « observatoire des prix sur les meublés touristiques » est prévu. Ce dispositif sera mis en place afin de surveiller les prix et d’informer au mieux les touristes. Ce qui permettra de les comparer aux cinq dernières années. Le gouvernement souhaite également pérenniser cette mesure même après les Jeux olympiques.

VOIR AUSSI  Le marché de Noël de Strasbourg désormais payant ?

Découvrez plus de France, Paris