Le guide de la politesse pour voyager en Corée du Sud

Par Aurélie Teissier

·

· Idée de voyage

Le pavillon Hyangwonjeong du palais de Gyeongbokgung à Séoul, en Corée du Sud

La perception des normes de savoir-être et de politesse varie significativement à travers les différentes cultures. Bien que certaines règles de conduite soient universellement reconnues, d’importantes divergences subsistent entre les sociétés.

En Corée du Sud, par exemple, un ensemble complexe de comportements est recommandé, et certains sont même impératifs pour être perçu comme courtois. La maîtrise de ces codes culturels spécifiques est essentielle pour les voyageurs désirant explorer le pays dans le respect de ses traditions, assurant ainsi une expérience plus harmonieuse et enrichissante.

Le pavillon Hyangwonjeong du palais de Gyeongbokgung à Séoul, en Corée du Sud
Le pavillon Hyangwonjeong du palais de Gyeongbokgung à Séoul, en Corée du Sud

Toujours saluer avec une petite révérence

En Corée du Sud, le respect des traditions est manifeste dans les gestes du quotidien, notamment dans la manière de saluer. Indépendamment du sexe, une révérence, même légère, est une pratique courante, tant lors de la première rencontre que dans les interactions ultérieures. Cette marque de respect s’accompagne souvent, pour les hommes, d’une poignée de main.

De façon remarquable, cette tradition de la révérence se répète également lors des adieux, soulignant l’importance constante du respect et de l’étiquette dans la culture sud-coréenne.

Un groupe de personnes pratiquant la traditionnelle révérence coréenne lors d'une salutation
Un groupe de personnes pratiquant la traditionnelle révérence coréenne lors d’une salutation

Retirer les chaussures à l’entrée

Dans les traditions japonaises et coréennes, il est courant de demander aux invités de se déchausser avant d’entrer dans une habitation. Cette pratique, visant à maintenir la propreté et le respect des espaces intérieurs, se retrouve dans de nombreux foyers asiatiques.

Typiquement, les visiteurs sont accueillis par un petit meuble à l’entrée, spécifiquement conçu pour y déposer les chaussures. L’hôte, en signe d’hospitalité, peut proposer des chaussons pour se déplacer confortablement à l’intérieur du domicile. Cependant, il est aussi courant et parfaitement acceptable de circuler en chaussettes ou pieds nus, soulignant ainsi une certaine décontraction et convivialité dans ces coutumes d’accueil.

VOIR AUSSI  Ghana : Expériences incontournables pour une aventure mémorable !
Chaussures soigneusement rangées à l'entrée d'une maison
Chaussures soigneusement rangées à l’entrée d’une maison

Serrer la main avec les deux mains

En Corée du Sud, les normes culturelles autour des poignées de main sont distinctes et chargées de significations spécifiques. Contrairement à de nombreuses cultures où une poignée de main d’une seule main est courante, en Corée du Sud, ce geste est réservé aux interactions entre personnes d’âges ou de statuts sociaux différents. Les aînés ou les individus de rang supérieur peuvent serrer la main d’une personne plus jeune ou de rang inférieur avec une seule main.

Cependant, pour les touristes et lors des premières rencontres, il est fortement recommandé d’utiliser les deux mains pour serrer la main. Ce geste est perçu comme plus poli et aide à éviter les malentendus ou les offenses involontaires.

La poignée de main à deux mains en Corée
La poignée de main à deux mains en Corée

Ne jamais se servir un verre en premier

En Corée, la consommation d’alcool est une activité sociale encadrée par des codes de politesse spécifiques, témoignant du riche patrimoine culturel du pays. Il est considéré comme particulièrement impoli de se servir soi-même en premier. La norme veut que l’on remplisse d’abord le verre d’autrui, qui, par réciprocité, se chargera ensuite de remplir le nôtre.

Lorsque l’on reçoit un verre d’une personne plus âgée ou de rang supérieur, il convient de l’accepter avec les deux mains, en signe de respect. De plus, lorsqu’on porte le verre à ses lèvres, il est recommandé de se tourner légèrement de côté, évitant ainsi de boire face à face, et de couvrir discrètement son verre.

Un individu verse respectueusement du soju dans le verre d'un autre
Un individu verse respectueusement du soju dans le verre d’un autre

Ces pratiques, bien que simples, reflètent la profondeur des valeurs de respect et d’harmonie qui caractérisent la société coréenne.

VOIR AUSSI  Endelave : Cette île sauvage située à 3 heures de Paris

Découvrez plus de Idée de voyage