Les 28 plus beaux endroits du Pérou à visiter urgemment !

La lagune 69

lesglobeblogueurs.com

La lagune 69 est située dans le parc national d’Huascarán, dans le centre nord du Pérou. Cette merveille naturelle n’a pas fini de subjuguer avec ses eaux turquoise scintillant entre les montagnes enneigées de la cordillère Blanca. Sa surface est si pure qu’elle reflète les silhouettes spectaculaires qui l’entourent. Pour y accéder, vous entamerez votre randonnée depuis la vallée de Cebollapampa – à environ deux heures de route de la ville de Huaraz – et traverserez de fabuleux panoramas parsemés de rivières, de chutes d’eau et de glaciers.

Huacachina

Dado Molina

Huacachina est un village pittoresque situé dans le désert d’Ica, à quelques heures au sud de Lima. Construite autour d’une oasis, cette minuscule localité de 115 habitants présente des maisonnettes et des palmiers alignés autour d’un petit lac central. Offrez-vous des moments exceptionnels en parcourant les dunes en buggy ou en tentant de dévaler la plus haute d’entre elles – le Cerro Blanco – en snowboard. S’élevant à 2 080 mètres d’altitude, cette montagne de sable garantit aux amateurs de glisse frissons et d’adrénaline.

Ollantaytambo

theworldisabook.com

Ollantaytambo est un petite ville pittoresque nichée à 2 800 mètres d’altitude dans la Vallée Sacrée des incas, avec pour toile de fond la majestueuse montagne Pinkuylluna. Elle a la particularité d’être à mi-chemin entre Cuzco et le Machu Picchu. Elle constitue l’un des rares modèles de l’urbanisme inca, avec des ruelles pavées, des maisons, des patios et des canalisations étonnamment préservés qui existaient déjà au XIIIe siècle . Lors du siège de Cuzco en 1537, c’est la forteresse d’Ollantaytambo qui a permis aux Incas de repousser les conquistadors espagnols.

Les chutes de Gocta

voyageauperou.wordpress.com

Les chutes de Gocta sont situées dans la province amazonienne de Chachapoyas, près de la forteresse de Kuélap. Pour accéder à ce site fabuleux de 771 mètres de hauteur, il faut traverser une forêt de nuages parsemée de plantes et d’animaux exotiques, ainsi que de 22 cascades toutes aussi impressionnantes. Considérées comme maudites par la population locale, leur emplacement a été longtemps tenu secret jusqu’à ce qu’une expédition allemande le révèle dans les années 2000. En effet, de nombreuses légendes sombres entourent les lieux, dont celle d’une sirène blonde qui auraient emporté un agriculteur dans le lit de la chute d’eau.

Les îles flottantes d’Uros

tripconnexion.com

S’étendant à une altitude de 3 812 mètres entre le Bolivie et le Pérou, le lac Titica est le plus haut plan d’eau navigable au monde. Celui que l’on surnomme « le berceau des Incas » dévoile un paysage de carte postale avec ses eaux bleus infinies constellées de barques jaunes des pêcheurs et de petites îles flottantes. Ces dernières sont construites avec des roseaux séchés (ou totora) et accrochées par des cordages à des poteaux d’eucalyptus pour éviter qu’elles ne dérivent. Elles sont habitées par le peuple Uros depuis le XIIIe siècle, qui les appellent leurs « maisons ».

Le glacier Pastoruri

time2travelpix.com

Le glacier Pastoruri est un glacier de cirque situé dans le parc national d’Huascaran, dans la partie sud de la cordillère Blanca. Cette curiosité géologique de 5 250 mètres d’altitude est parcourue de falaises abruptes et de crevasses, et a la particularité d’être l’un des rares glaciers qui subsistent dans les régions tropicales de l’Amérique du Sud. Bien qu’il s’étende sur environ 8 kilomètres carrés, il fond à vue d’œil en raison du changement climatique. Sa fin prochaine est annoncée par les scientifiques d’ici une dizaine d’années et parce que ce n’est plus qu’une question de temps, cela vous donne une bonne raison d’y venir en randonnée et profiter des derniers instants de ses neiges qui devaient être éternelles.

La réserve nationale de Paracas

joven.iberia.com

La réserve nationale de Paracas occupe environ 330 000 hectares. Ses paysages variés sont une succession de déserts arides, de baies secrètes et de falaises spectaculaires – dont la fameuse « cathédrale ». Vous pourrez embarquer vers l’archipel des Ballestas où de nombreuses espèces animales ont trouvé leur havre, à l’instar des lions de mer, des manchots de Humboldt, des fous variés, des lions de mer et des cormorans de Bougainville. Avec un peu de chance, vous aurez même l’occasion d’apercevoir des dauphins et des baleines à bosse nager près du littoral. Les amateurs de vieilles pierres ne seront pas en reste, car ce parc naturel comporte également d’importants vestiges pré-incas, dont le mystérieux Chandelier de Paracas.

La hacienda San José

orbitz.com

L’histoire de la hacienda San José, sis dans le district d’El Carmen, au sud du Pérou, est jalonnée de récits terrifiants qui lui confèrent une aura à la fois sulfureuse et fascinante. En effet, ce grand manoir colonial du XVIIe siècle, transformé aujourd’hui en un hôtel de luxe, abritaient les esclaves africains qui travaillaient dans les plantations de canne à sucre et de coton. Au cours de votre visite, vous pourrez découvrir les galeries souterraines qui servaient à cacher les malheureux et à les mener discrètement jusqu’au port, ainsi qu’une « chambre de punitions ». Les tortures sur les esclaves perpétrées dans cette pièce étaient telles que même les gardiens se couvraient les oreilles pour ne pas entendre leurs cris. La hacienda a été classée au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1970.

La forteresse de Kuélap

courrierinternational.com

Si le Machu Picchu peut se prévaloir d’être les ruines les plus célèbres du Pérou, n’oubliez pas que le pays recèle d’autres joyaux archéologiques. Par exemple, la forteresse de Kuélap, localisée dans la région d’Amazonas au nord du Pérou, vaut grandement le détour. Cette citadelle du VIe siècle après J.C., constituée de 400 bâtiments, émerge d’une végétation exubérante à 3 000 mètres d’altitude. Elle a été construite par le peuple Chachapoya – appelé aussi « Guerriers des nuages » – afin de se protéger contre les envahisseurs. Vous pourrez y accéder après une longue randonnée ou en seulement 20 minutes en prenant le téléphérique à Tingo Nuevo.