Florence, 13 lieux magnifiques qui vous éblouiront par leur histoire

Cité d’art et d’artistes, Florence semble figée à l’époque de la Renaissance. Le voyage est un plaisir pour les sens qui sont sollicités de toutes parts. Promenez-vous et admirez les chefs-d’œuvre architecturaux : les églises et les palais resplendissent. Prenez de la hauteur de l’autre côté de l’Arno, une vue à couper le souffle sur Florence vous y attend. Le panorama est encore plus envoûtant au coucher du soleil. Découvrez 13 lieux qui vous donneront envie d’une échappée florentine !

Le dôme de Florence

Symbole de Florence, Il Duomo est le monument incontournable à visiter lors d’un séjour. La cathédrale Santa Maria di Fiore fut élevée au XIVe siècle pour rivaliser avec celles de Pise et de Sienne. On s’arrêtera quelques minutes devant l’imposante porte en bronze. L’intérieur épuré contraste avec l’extérieur. Montez sur le toit du dôme pensé par Filippo Brunelleschi. Jouxtant la cathédrale, le campanile de Giotto (du nom de l’architecte) est un pur chef-d’œuvre.

La cathédrale de Florence et son dôme
123rf / Luciano Mortula

Le baptistère

Juste en face de la cathédrale se dresse le baptistère. De forme hexagonale, la construction est en marbre vert et blanc. La porte principale, nommée Porte du Paradis, réalisée par Ghibgerti, reprend des scènes de l’Ancien Testament. L’intérieur est richement décoré, avec de la mosaïque au plafond, une statue de Jean XXIII, des colonnes de granit…

Le baptistère à Florence
123rf / cividin

Le Palazzo Vecchio

La Piazza della Signoria est bordée par l’un des plus beaux sites de Florence. Ancien Palazzo de la Signoria, puis Palazzo Ducale, le palais Vecchio a été bâti au début du XIVe siècle. Il abrite l’incomparable Salon des Cinq Cents, aux dimensions incroyables et orné de nombreuses peintures. Vous visiterez des appartements et des salles toutes plus fastueuses les unes que les autres.

La Palazzo Vecchio à Florence
123rf / Luciano Mortula

La basilique Santa Maria Novella

L’église du XIe siècle a bien changé en près d’un millénaire. Façade retravaillée et embellissements des chapelles en font l’un des trésors de Florence. Entrez dans la nef et observez la finesse des peintures et des sculptures. Perspectives et trompe-l’œil sont habillement réalisés autant dans les tableaux que sur les murs.

L'église Santa Maria Novella à Florence
123rf / Anastasy Yarmolovich

La basilique Santa Croce

Rivale de Santa Maria Novella, la basilique Santa Croce ne fut finie qu’au XIXe siècle. Ici se trouvent les sépultures de Galilée et de Michel Ange, à côté de celles de familles nobles. Un musée de l’Oeuvre de Santa Croce vous ouvre ses portes via le cloître. Des œuvres magnifiques y sont conservées.

La basilique Santa Croce à Florence
123rf / Lukasz Janyst

Le musée de Bargello

Lieu d’exécution, prison et enfin musée, le palais a été le témoin d’évènements marquants. Vous pourrez aller dans la cour aménagée au XIIIe siècle. Son escalier mène à la loggia de l’étage supérieur. Les salles du musée exposent des œuvres hétéroclites : peintures, fresques, sculptures, céramiques… Des artistes, tels que Donatello, y sont représentés.

Le musée Bargello à Florence
123rf / Peter Vrabel

L’église San Lorenzo

C’est sur les fondations d’une église datant de la fin du IVe siècle qu’a été fondée celle que vous voyez. Sa longue édification de 1060 à 1460 explique la variété de styles que l’on observe. À première vue, l’église de briques semble sans artifice. Mais l’intérieur étonne par son architecture et sa décoration Renaissance, que l’on doit en partie à Donatello.

L'église San Lorenzo à Florence
123rf / Andrea Muscatello

Le Palazzo Pitti

Résidence des personnalités illustres, le palais Pitti fut construit pour la famille… Pitti. La demeure passa entre les mains des Médicis, des Lorraine puis de Victor Emmanuel II. L’immense bâtiment comprend 6 musées. On visitera en priorité la Galerie Palatine et les appartements royaux. À l’arrière du palais, vous découvrirez les jardins de Boboli et la grotte de Buontalenti.

Le Palazzo Pitti à Florence
123rf / Brian Kinney

L’église San Miniato al Monte

Florence ne s’étend pas uniquement sur les rives de l’Arno mais également sur le flanc de la colline qui domine la ville. C’est ici que vous croiserez l’église San Miniato réalisée grâce aux dons de Charlemagne. Le gros œuvre fut achevé au XIIIe siècle. À l’exemple d’innombrables édifices religieux de la région, sa façade blanche et verte est de marbre. Vous pourrez noter qu’à l’intérieur plusieurs éléments ont été empruntés à des sites antiques.

L'église San Miniato al Monte à Florence
123rf / Volha Kavalenkava

La synagogue

Monument époustouflant, la synagogue de Florence se démarque par son dôme bleu-vert. L’édifice adopte un style néo-mauresque qui tranche avec le patrimoine religieux de la ville. Fondée en 1882, elle dévoile une ornementation sublime faite de dorures, de fresques, d’éléments architecturaux délicats…

La synagogue de Florence
123rf / Alex Postovski

La Galerie des Offices

Musée incontournable de la ville, la Galerie des Offices avait une toute autre fonction à sa construction au XVIe siècle. Elle était destinée à accueillir des bureaux administratifs et commerçants. De nos jours, on y contemple les œuvres les plus célèbres d’Italie, telle que la Naissance de Vénus de Botticelli. Léonard de Vinci et Le Caravage sont également un bonheur pour les yeux.

La Galerie des Offices à Florence
123rf / Alexey Kuznetsov

La basilique San Marco

Direction la place San Marco pour découvrir l’église du même nom. Érigée au Moyen Âge, au XIIIe siècle, elle connut de multiples modifications jusqu’au XVIIIe siècle. On retient notamment sa façade de style baroque et ses chapelles magnifiquement décorées à l’intérieur. Sous l’autel est conservée la dépouille de saint Antonin de Florence.

La basilique San Marco à Florence
123rf / Alex Postovski

Ponte Vecchio

Après maintes tentatives pour enjamber le fleuve Arno, il fut décidé en 1345 de bâtir un pont en pierre. Des boutiques en tout genre s’approprièrent rapidement les lieux. Mais c’est à partir de 1593 qu’ils furent remplacés par des commerces d’artisanat type bijouterie. Le pont coloré est aujourd’hui l’un des sites touristiques les plus visités de Florence et d’Italie.

Ponte Vecchio à Florence
123rf / Roman Sigaev