Ces villes vous payent pour y vivre

Par Aurélie Teissier

·

· Espagne, Italie

Vacances d'été en Italie - Pizzo Calabro - magnifique ville côtière en Calabre, en Italie

L’expatriation a toujours été un projet nécessitant une planification ainsi que des ressources financières conséquentes. Cependant, ce qui était autrefois considéré comme une aventure coûteuse, peut désormais devenir une expérience financièrement avantageuse. Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe plusieurs pays offrant compensations financières pour attirer de nouveaux résidents. Dans cet article, nous explorons quelques destinations européennes qui vous payeraient pour y vivre.

Albinen, un village suisse dépeuplé

Ce petit village pittoresque, situé dans le canton du Valais, en Suisse, est impacté par l’exode rural et continue à se dépeupler au profit des grandes villes. Le conseil communal, ne trouvant pas d’autre solution pour lutter contre ce phénomène, envisage de payer les personnes qui prétendraient venir s’y installer. Les familles qui comptent partir y vivre recevraient un montant de 21 500 euros pour les adultes et celui de 86 000 euros concernant les enfants. Cependant, il existe un certain nombre de conditions à remplir pour ce faire. En effet, les candidats adultes doivent avoir moins de 45 ans, tout en s’engageant à vivre au moins une dizaine d’années dans le village. Cette initiative concerne aussi bien les citoyens suisses que des étrangers éligibles, qui auront vécu suffisamment en Suisse.

Village d' Albinen en automne
Village d’Albinen en automne

Ponga, en Espagne

Ponga, cette petite ville adorable, située dans le nord-ouest de l’Espagne, est très populaire auprès des randonneurs. Abritant uniquement 600 habitants, elle est ainsi  menacée par le phénomène du dépeuplement.

VOIR AUSSI  Les villages vertigineux et colorés de Cinque Terre sur la Riviera italienne

Aussi, la commune espère attirer de nouveaux habitants, lesquels recevraient en contrepartie de l’argent. La ville compte offrir jusqu’à 3 000 euros aux familles avec enfants et jusqu’à 2 000 euros aux personnes seules, ainsi qu’aux couples sans enfants. Et ce n’est pas tout ! les familles qui viennent s’y installer auront 3 500 euros supplémentaires pour chaque enfant né dans le village. La seule condition qu’exigent les autorités de Ponga est de s’engager à y vivre cinq années au minimum.

Ponga en Espagne

Ponga en Espagne

La ville de Rubìa en Espagne

Toujours en Espagne, la ville de Rubìa suit la même stratégie, avec comme objectif de se repeupler. Actuellement, cette petite ville située dans la province d’Ourense abrite environ 1400 personnes. Cependant, elle compte attirer d’autres prétendants pour y résider, avec comme objectif d’augmenter notamment le nombre d’élèves dans les établissements scolaires locaux. Pour cela, les  autorités de cette localité comptent payer 150 € par mois les potentiels expatriés.

La Calabre en Italie

la Calabre, une autre ville européenne, en Italie, visant à lutter contre le dépeuplement, est la région de Calabre. Dans cette optique, celle-ci compte offrir 28 000 euros au profit des candidats prétendant y résider. La seule condition exigée par les autorités de cette cité est que les nouveaux prétendants à la résidence ne doivent pas avoir plus de 40 ans.

Vacances d'été en Italie - Pizzo Calabro - magnifique ville côtière en Calabre, en Italie
Vacances d’été en Italie – Pizzo Calabro – magnifique ville côtière de Calabre, en Italie.

L’île de Sardaigne

L’Île de Sardaigne, en Italie, renfermant des plages aux eaux turquoise au sable blanc, est touchée elle aussi par l’exode rural. La Sardaigne compte en effet moins de 3 000 habitants, et pour pallier à ce problème, le gouvernement prévoit d’accorder une somme d’argent pour les personnes qui veulent venir s’y installer. Dans ce contexte, celles-ci recevraient 15 000 euros, pour peu qu’elles demandent une résidence permanente en Sardaigne dans les 18 mois suivant leur arrivée.

VOIR AUSSI  Les aéroports européens à éviter lors de vos prochaines vacances !
Port et village de Porto Cervo, région d'Olbia-Tempio, île de Sardaigne, Italie
Port et village de Porto Cervo, région d’Olbia-Tempio, île de Sardaigne, Italie

La ville de Candela

Toujours en Italie, plus précisément au sud du pays, la ville de Candela a décidé d’adopter la même stratégie pour lutter contre le dépeuplement. Pour ce faire, 1 300 euros seront versés aux couples prétendant venir y résider et 2 000 euros aux familles comptant s’y installer, tandis que les personnes projetant d’y aller seules percevraient la somme de 800 euros.

La ville de Candela dans les Pouilles, en Italie
La ville de Candela dans les Pouilles, en Italie

Comme vous venez de le voir, nombreuses sont les destinations qui sont prêtes à vous accueillir avec un petit plus financier. Toutefois, il est recommandé de se renseigner en détail sur les conditions et les exigences de chaque projet de résidence.

Découvrez plus de Espagne, Italie