Saint-Sébastien dit non à de nouveaux hôtels pour combattre le surtourisme

Par Aurélie Teissier

·

· Espagne

Saint-Sébastien

Le tourisme, autrefois considéré comme une bénédiction, est devenu une malédiction pour certaines destinations. Ces lieux adoptent désormais diverses mesures, parfois surprenantes, afin de lutter contre le surtourisme. Saint-Sébastien, une ville espagnole, illustre cette tendance : elle a pris la décision d’interdire la construction de nouveaux hôtels pour tenter de maîtriser l’afflux massif de visiteurs.

Saint-Sébastien
Saint-Sébastien

Saint-Sébastien confrontée au défi du surtourisme

Saint-Sébastien, située au sein de la Communauté autonome basque, est une ville chargée d’histoire et appréciée pour son patrimoine reflétant la culture basque. Elle est connue pour ses paysages époustouflants et offre une ambiance unique qui se distingue de celle du reste de l’Espagne, tout en étant très appréciée des visiteurs.

La ville a su conquérir les cœurs de voyageurs du monde entier, attirant des milliers de personnes chaque année. D’après des statistiques rapportées par news-24, Saint-Sébastien a connu une augmentation remarquable de son activité touristique entre 2005 et 2019, avec une croissance de 85,26 % durant cette période.

Cependant, l’afflux de visiteurs a également des répercussions sur la vie locale. D’après Schengen Visa Info, le ratio de touristes à Saint-Sébastien est particulièrement élevé, atteignant dix touristes pour chaque cent habitants. Cette pression touristique excessive a progressivement engendré des conséquences négatives, telles que la détérioration de la qualité de la cuisine locale et des perturbations dans la tranquillité des résidents.

Afin de préserver la qualité de vie à Saint-Sébastien et d’assurer une cohabitation harmonieuse entre touristes et habitants, les autorités municipales ont pris des mesures significatives. Parmi celles-ci, l’interdiction de construire de nouveaux hôtels destinés à accueillir les visiteurs étrangers a été mise en place pour maîtriser l’affluence touristique.

VOIR AUSSI  Malaga : Les activités incontournables au cœur de cette perle andalouse !

Des mesures audacieuses pour une ville sous pression

Le maire de Saint-Sébastien, Eneko Goia, a souligné qu’il y a déjà un grand nombre d’hébergements de vacances disponibles pour les touristes dans la ville. Selon les statistiques publiées par news-24, le nombre d’hôtels et de pensions à Saint-Sébastien a connu une croissance de 48,18 % depuis 2012, en réponse à une demande soutenue.

Par conséquent, il estime qu’il serait inopportun de construire de nouveaux établissements, car cela pourrait entraîner une augmentation non nécessaire de la demande au centre-ville et, probablement, une hausse des tarifs des chambres d’hôtel.

« Cette décision signifie que les nouveaux concurrents potentiels ne pourront pas opérer et que tous les touristes entrants devront donc séjourner dans ces hôtels existants », a déclaré Iñigo Etxebeste, gestionnaire d’appartements touristiques à Saint-Sébastien. Il a tenu à préciser que cette mesure ne vise pas à prohiber le tourisme, mais plutôt à préserver et à améliorer la qualité de vie des résidents locaux.

Découvrez plus de Espagne