Nouvelle exigence administrative pour ce pays d’Asie avant votre départ

Par Gaelle

·

· Asie

Kuala Lumpur, Malaisie

Avant de vous envoler vers ce pays asiatique, il est essentiel de prendre connaissance d’une nouvelle exigence administrative récemment instaurée. Pour les voyageurs étrangers bénéficiant d’un séjour de moins de 90 jours, une étape supplémentaire est désormais requise : la préparation d’une « carte d’arrivée numérique ».

Kuala Lumpur, Malaisie
Kuala Lumpur, Malaisie

Malaisie : Exigence d’une carte d’arrivée numérique

Sans trop tarder, le pays d’Asie qui ajoute une nouvelle exigence administrative pour les visiteurs étrangers est la Malaisie. Ce pays du Sud-Est asiatique oblige désormais les voyageurs en provenance du monde entier à remplir une carte d’arrivée numérique (Malaysia Digital Arrival Card ou MDAC).

Cette formalité doit être complétée en ligne dans les trois jours précédant l’entrée du voyageur sur le territoire. À noter que le formulaire est accessible sur le portail gouvernemental de la Malaisie, selon le média Visa News.

Cela dit, cette nouvelle exigence administrative ne concerne pas les résidents permanents de Malaisie, les voyageurs en transit par Singapour sans demander d’autorisation d’immigration, et les usagers du système de dédouanement automatisé de Malaisie.

Nouvelle procédure : Formulaire en ligne et vérification à l’arrivée

Sur la même plateforme du gouvernement malaisien, le voyageur doit remplir un formulaire avec divers détails tels que le nom, la nationalité, le numéro de passeport, les dates de voyage, les coordonnées, le mode de transport et le dernier port d’embarquement.

Une fois le formulaire rempli, le passager doit imprimer une version de ce document. Cette version doit être présentée aux agents d’immigration à l’arrivée avec un passeport valide pour au moins 6 mois.

VOIR AUSSI  Surtourisme en 2024 ? Ces lieux secrets vous surprendront !
Le formulaire en ligne de la carte d’arrivée numérique de la Malaisie
Impression d’écran du portail Malaysia Digital Arrival Card (MDAC)

Assouplissement des politiques de visa en Malaisie

Récemment, la Malaisie a mis en place un « Plan de libéralisation des visas ». Ce dernier a pour mission d’attirer plus de touristes étrangers dans le pays tout en générant plus de revenus grâce au secteur du tourisme.

Dans ce sens, la Malaisie vise à améliorer ses infrastructures d’immigration tout en introduisant des mesures comme l’exemption de visa pour les ressortissants chinois et indiens et un système de visa à entrées multiples.

Outre ces initiatives, le pays met en place un laissez-passer pour les diplômés, un visa de transit de 7 jours pour la Omra, ainsi qu’une extension de la durée de validité et de la période d’éligibilité des visas et des laissez-passer pour les visites à des fins sociales, notamment pour les Français.

Les citoyens de divers pays, dont l’Allemagne, l’Arabie saoudite, l’Australie, le Bahreïn, le Canada, la Corée du Sud, le Danemark, les Émirats arabes unis, les États-Unis, la Finlande, la France, le Japon, le Koweït, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, Oman, les Pays-Bas, le Qatar, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse, sont désormais éligibles à des laissez-passer pour les visites sociales de longue durée.

D’après la même source, les voyageurs en provenance de l’Allemagne, de l’Arabie saoudite, de l’Australie, de Brunei, de la Corée du Sud, des États-Unis, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et de Singapour, peuvent désormais accéder aux portes automatiques pour les arrivées et les départs au terminal 1 ou terminal 2 de l’aéroport de Kuala Lumpur.

Découvrez plus de Asie