Les plus impressionnantes constructions taillées dans la roche au monde

Par Aurélie Teissier

·

· Idée de voyage, Inde

Les caves d’Ellora, Inde

À travers le monde, certaines des structures les plus remarquables sont celles sculptées directement dans la roche. Ces édifices, témoins de l’ingéniosité et de la créativité humaines, varient de simples abris primitifs à des chefs-d’œuvre architecturaux complexes. Leur construction, souvent réalisée dans des conditions difficiles, démontre une maîtrise exceptionnelle des matériaux et un profond respect pour leur environnement naturel. Ces bâtisses, sculptées au cœur même de la pierre, restent parmi les réalisations les plus fascinantes et durables de l’humanité.

Abou Simbel, Égypte

Le temple d’Abou Simbel, une des merveilles de la construction en pierre, a été érigé par le pharaon Ramsès II. Il l’a construit pour commémorer sa victoire à la bataille de Qadesh et honorer la reine Néfertari. Les statues imposantes du temple sont ses caractéristiques les plus remarquables. Mesurant environ 20 mètres de haut, seules trois d’entre elles ont résisté au temps. Pour protéger le temple de l’inondation par le lac Nasser, il a été démonté et reconstruit avec succès à un nouvel emplacement.

Abou Simbel, Egypte
Abou Simbel, Égypte

Pétra, Jordanie

La cité de Pétra, en Jordanie, est un chef-d’œuvre de la civilisation nabatéenne. Construite au début du 1er siècle avant J.-C., cette ville remarquable est sculptée dans du grès rose, ornée de gravures finement travaillées. Reconnue comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985, Pétra témoigne du pouvoir et de l’influence de la civilisation nabatéenne, contemporaine des empires romain et grec. Sa magnificence architecturale offre un aperçu fascinant de cette période historique.

VOIR AUSSI  L'automne est là, le soleil vous attend ailleurs : Découvrez où partir en octobre
Petra, Jordanie 
Pétra, Jordanie

Les caves d’Ellora, Inde

Les grottes d’Ellora, situées en Inde, sont un ensemble remarquable de temples sculptés dans la roche, représentatifs des trois grandes religions de la région : le jaïnisme, le bouddhisme et l’hindouisme. Ces temples sont taillés dans une falaise de basalte et partagent un style architectural et ornemental similaire. Cette uniformité stylistique suggère qu’ils ont probablement été construits à peu près à la même époque, entre le 7ème et le 11ème siècle après Jésus-Christ. Au total, il y a environ 100 grottes, chacune symbolisant une période de coexistence pacifique entre les adeptes de ces trois traditions religieuses.

Les caves d’Ellora, Inde
Les caves d’Ellora, Inde

Les tombeaux Lyciens, Turquie

Ce que l’on pourrait prendre de loin pour une série de palais majestueux construits dans la roche à Dalyan, en Turquie, est en réalité un ensemble de tombes lyciennes datant du IVe siècle avant Jésus-Christ. Ces structures exceptionnelles servaient de sépultures pour les rois de Kaunos. Selon les croyances de l’époque, ces tombes taillées dans la roche facilitaient le transport des défunts vers l’au-delà par les anges.

Les tombeaux Lyciens, Turquie
Les tombeaux Lyciens, Turquie

Les églises rupestres de Lalibela, Éthiopie

La ville de Lalibela en Éthiopie est célèbre pour sa « petite Jérusalem », un ensemble de 11 églises uniques sculptées directement dans la roche à plus de 2500 mètres d’altitude. Ces édifices religieux, datant du 7ème au 13ème siècle, ont été créés dans le but de servir de lieu de pèlerinage alternatif à Jérusalem, devenu moins accessible après l’expansion de l’islam.

Ces églises, remarquablement préservées, se distinguent par la qualité exceptionnelle de leurs gravures, donnant l’impression qu’elles ont été construites avec des pierres taillées plutôt que d’être excavées dans la roche même.

VOIR AUSSI  Des perturbations majeures sont attendues sur la ligne 6 du métro parisien
Les églises rupestres de Lalibela, Ethiopie
Les églises rupestres de Lalibela, Éthiopie

Découvrez plus de Idée de voyage, Inde