Fermeture totale des aéroports de Paris à cette date

Par Aurélie Teissier

·

· Compagnie aérienne, France

En prévision de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de 2024, les aéroports parisiens de Roissy et Orly fermeront exceptionnellement le 26 juillet 2024. Cette mesure, nécessaire pour faciliter le déroulement de l’événement, entraînera la suspension temporaire de tous les vols. Les passagers affectés par cette fermeture unique devront reprogrammer leurs voyages, les vols étant reportés à des dates ultérieures.

L'aéroport d'Orly
L’aéroport d’Orly

Fermeture exceptionnelle des aéroports parisiens le 26 juillet

Nous sommes à quelques mois seulement du plus grand événement de l’année prochaine : les Jeux Olympiques. Cet événement entraînera de nombreuses perturbations. D’après Le Figaro, le trafic fluvial sur la Seine sera affecté, celle-ci étant fermée pendant « environ sept jours ». Le périmètre exact de cette fermeture n’a cependant pas encore été annoncé.

Le trafic aérien sera également touché par des restrictions. De ce fait, les voyageurs qui envisagent d’acheter les billets dès maintenant devraient éviter la journée du 26 juillet, date de la cérémonie d’ouverture des JO 2024. Pendant cinq heures, de 19 h à minuit, deux aéroports franciliens d’Orly et de Roissy seront fermés.

Selon le ministère des Transports, « Aucun vol (ni décollage, ni atterrissage, ni survol) ne sera permis dans cet espace aérien sur le créneau horaire mentionné ». Les vols des services d’urgence pourraient être la seule exception. Le ministère invite donc les usagers habituels, les compagnies aériennes et les professionnels à « reporter leur activité ou à contourner cette zone pendant la période considérée », comme rapporté par Le Figaro.

L'aéroport Roissy
L’aéroport Roissy

Quid des passagers avec des réservations pour le 26 juillet ?

De nombreux passagers réservent leurs billets des mois à l’avance pour profiter de tarifs réduits. Ceux ayant prévu de partir le 26 juillet ne doivent pas s’inquiéter. En effet, selon Le Figaro, les voyageurs affectés par la fermeture des aéroports seront « prévenus par les compagnies aériennes et indemnisés ».

VOIR AUSSI  Événement exceptionnel : Le Titanic en ciné-concert au Zénith de Paris !

De son côté, le gouvernement assure que « les services de l’État collaborent avec les compagnies aériennes et les acteurs aéroportuaires pour minimiser l’impact de cette restriction sur le trafic aérien ».

Des perturbations et des changements sont néanmoins prévus. La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) envisage d’imposer des zones de restriction à d’autres moments. Ces mesures visent à équilibrer le maintien du trafic aérien et la sécurité des usagers. Les détails de ces mesures seront annoncés au printemps 2024.

Découvrez plus de Compagnie aérienne, France