Alger, la blanche

Construite tout autour de la mer méditerranée et située au nord de l’Afrique, Alger se dresse fièrement face à l’horizon. Capitale de l’Algérie, elle est aussi surnommée  » la Joyeuse », ce qui explique certainement la gaieté  et l’hospitalité qui y règnent…. Le climat doux et méditerranéen permet aux voyageurs d’en profiter toute l’année. Le littoral offre une perspective rare : épargné par les constructions de bord de mer, il reste un endroit où la nature domine et ce n’est pas pour nous déplaire !

Avec de nombreuses liaisons régulières, rejoindre Alger de France est très facile, par avion : le moyen le plus rapide, en bateau : le moyen le plus populaire. Une fois arrivé, vous pourrez emprunter bus ou taxi pour relier le centre ville . Cependant,  sur place, le moyen le plus pratique pour se déplacer reste la marche à pied. Côté hébergement, vous trouverez de nombreux hôtels de très bon standing et côté restauration, la cuisine orientale est à l’honneur : vous apprécierez certainement les couscous et tajines algériens, ainsi que les nombreux desserts à base d’amandes et de miel, tout ceci accompagné, bien sûr,  par un thé à la menthe bien chaud et bien sucré.

Découvrir Alger reste une aventure unique, car protégée par le tourisme de masse, elle offre des lieux encore sauvages et des paysages authentiques. Les ruelles étroites laissent place à des habitations aux murs blancs et aux toits plats. Le dénivelé des rues est important, vous ne cesserez  de monter et descendre les nombreux escaliers du coeur de la ville. Riche de ces nombreuses influences européennes (françaises, espagnoles…) et de ses racines maghrébines, la baie d’Alger vous étonnera par la finesse de ces monuments et la chaleur de ses habitants. Il faudra tout de même respecter les coutumes locales, chères à son peuple, pour passer le meilleur des séjours.

Les incontournables d’Alger

La Casbah

Henry Marion

La casbah signifie  citadelle mais dans ce cas, le sens s’étend pour évoquer le quartier, voire la cité. Elle fût batie sur des ruines romaines situées sur le sommet de la colline. Point stratégique, elle fût rapidement encerclées de remparts afin de la protéger des éventuels assaillants. Rentrée dans le patrimoine de l’UNESCO en 1992, la Casbah d’Alger vous émerveillera par son architecture retraçant les différents courants et influences qui font l’art islamique mais aussi par la finesse de ses décorations et ornements.

Le Palais de Raïs

Wikipedia
Wikipedia

Dans le prolongement de la Casbah,  ce palais est en fait un ensemble de plusieurs édifices. Récemment restauré, il présente un des derniers vestiges de la basse Casbah, c’est à dire de la citadelle du bord de mer. C’était donc tout naturellement le palais des corsaires. A voir absolument les plafonds en bois sculptés.

- publicité -

La Grande Mosquée d’Alger

Lomaxe
Lomaxe

Jamaa El Kebir se trouve dans la partie haute de la Casbah. Elle fût érigée au XIe siècle, dans un style almoravide, mais ne cessa pas d’être modifiée, comme la plupart des grands monuments. Elle est bâtie avec des matériaux nobles comme le marbre, le cuivre et de nombreuses décorations sont faites en céramique. La Grande Mosquée d’Alger est l’une des 3 mosquées subsistantes au monde de ce style .

La basilique Notre Dame d’Afrique

spikerouss
Oussama Aberkane

Edifice entièrement dédié à Marie, la basilique Notre Dame d’Afrique fût achevé en 1872, de style bysantin pour l’extérieur, la décoration quant à elle est de style hispano-maure, avec ces grandes et belles fresques en céramique. On peut y lire « Notre Dame d’Afrique, priez pour nous et pour les musulmans », véritable symbole du métissage de la cité. Très touchée par le séïsme de 2003, la basilique a bénéficié d’une restauration importante achevée en 2010.

Le mémorial du Martyr

henry marion
Henry Marion

Ce monument a été construit pour la 20e commémoration de la guerre d’Algérie pour son indépendance, en 1982. Situé dans le quartier du Hamma, il représente 3 feuilles de palmiers qui se rejoignent à partir du milieu. Cet édifice se dresse sur une hauteur de 92 mètres et une flamme éternelle brule sur l’esplanade.

 

Le Musée National des Beaux-arts

Spikerouss
Oussama Aberkane

Inauguré en 1930, le musée national offre rapidement un large éventail d’oeuvres africaines regroupant des époques allant de l’antiquité à nos jours. Il est aujourd’hui le plus important musée de ce genre en Afrique et au Maghreb en général.

 

Le Jardin d’Essai

https://www.flickr.com/photos/129186707@N03/
AlZinki

Fabuleux écrin de verdure donnant directement sur la mer, ce merveilleux parc est un incontournable de la ville d’Alger. Situé dans le quartier du Hamma, il propose au visiteur de nombreuses espèces de végétation, et bénéficie d’un climat doux favorisant la culture des plantes tropicales.