12 lieux paradisiaques inratables MAIS extrêmement dangereux

Le puits de Thor, Oregon

Site naturel longtemps méconnu, le puits de Thor, se trouve dans une réserve marine sur la côte ouest américaine. Les vagues de l’océan Pacifique s’engouffrent dans un tunnel pour ressortir avec force et brassées d’écume quelques secondes plus tard. Illustration en image.

Puits de Thor, Oregon
pabrady63 / 123RF

et voici l’effet boomerang ! Un spectacle aussi magique que maléfique. Gare aux imprudents qui s’aviseraient de s’approcher un peu trop près de cette nature rebelle et indomptée.

Le puits de Thor
rigucci / 123RF

La route des Yungas, Bolivie

28 km un voyage pour l’éternité. Une route qui a pour écrin la nature splendide, omniprésente, envahissante. Aucune visibilité, route particulièrement étroite (une seule voie et deux sens de circulation), profonds ravins, chemins de terre boueux succèdent à une route plus ou moins goudronnée, ici ce ne sont guère des nids de poule mais des nids de dinosaure… Croix funéraires et carcasses de véhicules jalonnent le parcours et rappellent que de nombreuses personnes ont perdu la vie sur cet axe. Un nouvel itinéraire existe depuis quelques années, mais le trafic se poursuit sur cette route mortifère. Des touristes vététistes, plus que téméraires, sillonnent les lieux pour venir éprouver des sensations fortes en s’élançant à vive allure sur ce sentier de la mort !

Bolivie, route extrême

Route de la mort, Bolivie
mathess / 123RF

Volcan Sinabung, Indonésie

L’Indonésie, l’île de Sumatra. Une destination de plus en plus prisée, qui fait rêver. Cependant Sumatra est située sur la ceinture de feu, et abrite pas moins de 35 volcans actifs. Après plusieurs siècles d’inactivité le volcan Sinabung, qui culmine à 2 500 m, s’est réveillé en 2010. Redevenu actif, des personnes sont régulièrement tuées ou gravement blessées par des nuées de gaz, des coulées de lave, des projections de pierres et de cendres brûlantes.

Volcan Sinabung, Indonésie
ziksky / 123RF

Alnwick Gardens, Angleterre

Au nord de l’Angleterre, dans le comté de Northumberland, le jardin le plus dangereux au monde vous ouvre ses portes pour une inquiétante promenade. Le jardin des poisons abrite les plantes les plus toxiques au monde de la ciguë à la strychnine, en passant par les roses de Noël connues sous le nom d’hellébore noir… L’impressionnant portail orné de tête de mort est un prélude à cette balade mortifère.

Alnwick Gardens, Poison garden
art speck