12 chef-d’œuvres architecturaux de Frank Gehry semblant tout droit sortir d’un film de science-fiction

Dans le monde de l’architecture, il y a une personne qui se démarque depuis le début des années 1960. Elle apporte dans son sillage une force culturelle unique qui bouscule tous les codes de cette discipline. Vous l’aurez probablement deviné, cet artiste atypique s’appelle Frank Gehry. Il est né en 1929 à Toronto, et est parti s’installer aux États-Unis afin de démarrer son activité. Étonnamment, sa première création a été une ligne de meuble, mais ce n’était que le prélude d’une carrière prolifique. Après avoir économisé assez d’argent, il a commencé par transformer sa propre maison, réussissant ainsi à se faire un nom. Les différents projets qu’il a ensuite menés à travers le monde ont marqué les esprits par leur anticonformisme, et en ont fait une icône vivante de l’architecture. Il a remporté le prix Pritzker en 1989 – le Nobel de l’architecture –, il a été désigné par Vanity Fair comme l’architecte le plus important de notre époque et il est même à l’origine d’un phénomène économique : l’effet Bilbao. Pour rendre hommage à son talent, nous avons dressé une liste des 10 bâtiments les plus célèbres qu’il a réalisés, et qui ont à jamais révolutionné l’architecture.

Le musée Guggenheim, Bilbao, Espagne

getyourguide.fr

Le musée Guggenheim de Bilbao regorge de somptueuses œuvres d’art modernes et contemporaines, mais l’attraction principale est le bâtiment lui-même. Il a d’ailleurs été applaudi comme la plus belle création architecturale de ces dernières décennies par de nombreux experts. Il est recouvert de plaques de titane pliées disposées chaotiquement, en faisant l’emblème du style déconstructiviste. L’architecte a affirmé qu’il s’était inspiré du « port qui fut » et de « la ville qui est », et a dépeint le monument comme un navire amarré sur les rives du fleuve Nervión. Le musée Guggenheim a connu un tel succès qu’il a commencé à attirer de nombreux visiteurs dans la ville. Il même fait engranger 160 millions de dollars à l’économie locale au cours des 12 premiers mois suivant son inauguration. Plus qu’un bijou architectural, ce bâtiment a fait revivre une ville entière. Ce phénomène économique a même reçu un nom : l’effet Bilbao.

Ginger et Fred (La Maison qui danse), Prague, République Tchèque

prague.eu

Ginger et Fred (ou la Maison dansante) a été bâti entre 1992 et 1996 au bord de la rivière Vltava, à Prague. C’est l’une des œuvres les plus controversées de Frank Gehry, en raison de l’audace dont il a fait preuve en construisant deux bâtiments de style déconstructiviste qui ne cadrent pas avec les différents édifices Art nouveau environnants. Les contours et les courbes de cette singulière structure sont un hommage aux danseurs Fred Astair et Ginger Rogers, qui semblent danser sur le quai.

Le Walt Disney Concert Hall, Los Angeles, Californie, États-Unis

ldkphoto.com

Le Walt Disney Concert Hall a été inauguré en 2003, au bout de 15 ans de chantier et un coût total de 274 millions de dollars. À l’origine du projet, Lillian Disney, la veuve de Walt Disney, qui souhaitait une salle de concert aussi exceptionnelle que la carrière de son époux. La population locale a conclu que cela en valait finalement la peine, tant le monument est devenue emblématique de la ville de Los Angeles. Il présente une superbe façade composé de panneaux courbés en acier oxydables, caractéristique des œuvres de Gehry. Le Walt Disney Concert Hall a été souvent comparé à un origami ou à une fleur en éclosion, mais l’architecte, en bon marin, a déclaré qu’il s’était inspiré du vent. À y regarder de près, le bâtiment semble en effet glisser sur l’eau.

Le Vitra Design Museum, Weil Am Rhein, Allemagne

vitra.com

Bien que Gehry ait réalisé de nombreux projets avant-gardistes à travers le monde, le Vitra Design Museum de Weil Am Rhein est sa toute première œuvre en Europe. L’établissement est l’un des musées de design les plus importants au monde. Il renferme une charmante collection de meubles et de luminaires, toutefois, c’est bien son aspect extérieur qui attise la curiosité. La façade, d’une blancheur éblouissante est un empilement de cubes, de tours et d’escaliers dans le plus pur style déconstructiviste. Une belle renaissance artistique pour ce bâtiment qui avait été détruit par un grave incendie en 1981.

- publicité -

Le Museum of Pop Culture, Seattle, Washington, États-Unis

visitseattle.org

Cette construction imposante, connue aussi sous le nom d’Experience Music Project | Science Fiction Museum semble se liquéfier sous le soleil radieux de Seattle. Toutefois, elle est bien plus solide qu’elle n’en a l’air. Recouverte d’une tôle colorée et lumineuse, elle s’inspire de l’énergie et de la fluidité qu’incarnent la musique rock. Gehry a lui-même admis qu’il avait acheté plusieurs guitares électriques, puis les avaient découpées en plusieurs morceaux qu’il a ensuite utilisés comme éléments constitutifs d’une première maquette. Le musée présente aujourd’hui des expositions sur le thème de la musique, de la science-fiction, de la mode, des sports ou encore des jeux vidéo.

Le Peix d’or, Barcelone, Espagne

catalogne.info

Oui cette colossale sculpture abstraite, bâti sur le front de mer de Barcelone, ressemble bien à un poisson flottant sur les eaux bleus de la Méditerranée. Elle a été présentée au monde entier en 1992, en marge des Jeux olympiques qui y ont été organisés. Sa surface est couverte d’écailles dorées qui scintillent sous les rayons du soleil et change d’aspect selon les différentes heures de la journée. Vous pourrez admirer le poisson depuis le port olympique ou la plage de la Barceloneta

Le Stata Center, Cambridge, Massachussets, États-Unis

csail.mit.edu

Le nom complet de ce bâtiment est « The Ray and Maria Stata Center for Computer, Information and Intelligence Sciences » et il a été spécialement conçu pour le Massachusetts Institute of Technology. Il est le siège de la recherche en informatique et sur l’intelligence artificielle, ainsi que les départements de linguistique et de philosophie. Son design incroyable se caractérise par des tours inclinées, des murs aux angles multiples et des formes plissées en zigzags. Pour la petite histoire, le Stata Center a été construit à l’emplacement du mythique bâtiment 20, et tout comme son illustre prédécesseur, il est aussi entré dans la légende.

Le Biomuseo, Panama, Panama

e-architect.co.uk

Le Biomuseo est un musée écologique construit au bord du fameux canal de Panama. Cela a été un tout nouveau défi pour Gehry, car c’était son premier projet en Amérique latine. Les dirigeants panaméens ont entamé des pourparlers avec l’architecte – dont la femme est aussi panaméenne – pour la réalisation de ses œuvres à cet endroit. Ils escomptaient susciter un « effet Bilbao » et d’attirer davantage de touristes et d’investissements. Le musée est caractérisé par des formes irrégulières et des couleurs flamboyantes – assez éloignées du style habituel de l’artiste -. Par ces teintes vives, il souhaitait symboliser la richesse naturelle du pays.

Le Dr. Chau Chak Wing Building, Sydney, Australie

brickworksbuildingproducts.com.au

En 2015, l’influence de Gehry s’étend à l’autre bout du monde lorsqu’il termine son premier projet en Australie. Il s’agit du Dr. Chau Chak Wing Building, qui abrite l’University of Technology Sydney. Dès le premier regard, on est rapidement intrigué par sa façade en brique curviligne, surnommée communément « le sac en papier froissé » ou « le château en chocolat fondu », qui semble défier la gravité. Si Ghery est surtout connu pour des constructions à revêtements métalliques, il a privilégié ici des briques en grès – la pierre représentative de Sydney.

La Fondation Louis Vuitton, Paris, France

20minutes.fr

La Fondation Louis Vuitton est un musée et un centre culturel inauguré en 2014, nichée au cœur du bois de Boulogne, à Paris. Il a fallu 3 600 panneaux de verre pour former 12 voiles accrochées au bâtiment central en béton blanc, évoquant l’idée d’un « iceberg posé sur l’eau ». L’édifice semble ainsi en mouvement, changeant d’apparence selon l’angle et la luminosité. Haut-lieu de la culture dans la capitale française, la Fondation Louis Vuitton comporte 11 galeries et un auditorium. Des œuvres des artistes contemporains de renom tels Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Thomas Schütte et Christian Boltanski y sont exposés.

L’hôtel Marqués de Riscal, Elciego, Espagne

amigosvalladolid.com

Elciego est une petite ville médiévale située dans la région vinicole de la Rioja d’Álava. Si elle est généralement connue pour la qualité de son vin, elle abrite aussi l’hôtel Marqués de Riscal – l’un des plus beaux bâtiments jamais conçus par Gehry. L’établissement, au design avant-gardiste, est revêtu de feuilles de titane ondoyantes, aux nuances doré, métallique et rose comme le bon vin. L’intérieur est tout aussi fastueux, avec des murs courbes en bois d’érable, des meubles en cuir et des salles de bains en marbre. Nul doute que l’hôtel Marqués de Riscal est un autre type de géant qui ferait oublier les moulins à vent à Don Quichotte.

La résidence de Frank Gehry à Santa Monica, Californie, États-Unis

architectmagazine.com

Postmoderne, avant-gardiste, non-conventionnelles, frappante, éclectique, chaotique. Les adjectifs pour décrire les œuvres de Gehry manquent. Avant qu’il ne devienne l’architecte incontournable qu’on connaît aujourd’hui, il s’était déjà lancé dans la transformation audacieuse de sa demeure. Il a ainsi remodelé un bungalow ordinaire en une maison déconstructiviste – même s’il affirme le contraire – en y ajoutant des murs de tôle, des échafaudages et des clôtures biscornues. Les voisins n’ont pas apprécié l’étrange réalisation mais le but était atteint : attirer l’attention des passants et bien sûr, des potentiels futurs clients.