10 lieux fascinants à découvrir absolument à Toulouse

Surnommée la Ville rose, Toulouse pétille aux yeux des visiteurs. La brique habille un grand nombre d’édifices publics, rendant le centre historique unique en France. Soleil, culture, nature et gastronomie font de Toulouse l’une des destinations les plus tendances du moment. Il fait bon vivre dans la cité chantée par Nougaro. Découvrez vite Toulouse et ses 10 sites envoûtants !

Le Capitole, symbole de Toulouse

Le monument le plus célèbre de Toulouse est sans conteste le Capitole. C’est ici que siégèrent, depuis le XVIIe siècle, les Capitouls, ces magistrats élus chaque année. Érigé en pierre et en brique, le Capitole est un ensemble de bâtiments réunissant l’Hôtel de Ville et le théâtre. Il est possible de visiter les salles d’apparat, telles que celle des Illustres. Peintures et dorures ornent luxueusement les pièces.

Le Capitole à Toulouse
123rf / semmickphoto

La basilique Saint-Sernin

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, la basilique proposait une halte aux pèlerins. Ce patrimoine mondial de l’Unesco a été bâti entre le XIe et le XIIIe siècle. Il doit son nom au tout premier évêque de Toulouse. On contemplera ce chef-d’œuvre de l’art roman, en brique et pierre. À l’intérieur sont conservées des reliques.

La basilique Saint-Sernin à Toulouse
123rf / bjul

Le Pont-Neuf

Le Pont-Neuf est… le plus vieux pont de la ville ! Le chantier entrepris par François Ier démarra aux alentours de 1540 et ne fut fini que dans les années 1640. La résistance des ponts était mise à rude épreuve face aux forts courants et débordements de la Garonne. Le Pont-Neuf résiste depuis plus de 400 ans !

Le Pont-Neuf à Toulouse
123rf / sergein

Le musée des Augustins

Classé Monument historique, le monastère des Augustins abrite de nos jours un musée. C’est donc dans un monument au style gothique méridional que vous découvrirez la collection des Beaux-arts. Sculptures et peintures médiévales, Renaissance et d’autres époques y sont préservées. Vous pourrez également voir des expositions temporaires.

Le musée des Augustins à Toulouse
123rf / milosk

Hôtel-Dieu

Mille vies semblent avoir habitées l’Hôtel-Dieu. Il a tour à tour été relais pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle, hôpital et aussi bureaux administratifs des hôpitaux. Dans son enceinte, un jardin très agréable a été aménagé. Une énorme coquille Saint-Jacques marque l’importance des lieux dans le pèlerinage. À l’entrée de l’Hôtel-Dieu, un musée est consacré à l’histoire de la médecine.

Hôtel-Dieu à Toulouse
123rf / semmickphoto

L’Hôtel Assézat

C’est autour de 1550 que s’éleva l’Hôtel Assézat dans le paysage toulousain. Le style Renaissance marque la demeure de Pierre d’Assézat, capitoul de la ville. Unique en son genre, l’hôtel est depuis 1994 le lieu d’exposition de la Fondation Bemberg. Les œuvres que vous contemplez ici appartiennent au riche amateur d’art argentin Georges Bemberg.

L'Hôtel Assézat à Toulouse
123rf / Leonid Andronov

Le couvent des Jacobins

L’ensemble religieux fut bâti par les Dominicains du XIIIe au XIVe siècle. Son joli cloître est régulièrement la scène de concerts. Mais ce qui retient davantage l’attention est l’église du couvent. Deux travées sont séparées par une ligne de colonnades : le Palmier. Il suffit de lever les yeux au plafond pour comprendre cette appellation. Les nervures étoilées semblent dessiner des palmiers dont la colonnade est le stipe (tronc).

Le couvent des Jacobins à Toulouse
123rf / semmickphoto

L’église Saint-Aubin

Beaucoup plus récente que les églises précédentes, celle Saint-Aubin date des années 1850. Sachez qu’elle n’est toujours pas achevée ! Ses fondations reposent sur l’emplacement d’un ancien cimetière. En observant de plus près, on peut remarquer que la construction adopte des styles à la fois byzantin, roman et gothique.

L'église Saint-Aubin à Toulouse
123rf / Leonid Andronov

Le long de la Garonne

Les rives du fleuve sont propices à une promenade et à la découverte des monuments phares de Toulouse. L’école des Beaux-arts, la basilique Notre-Dame de la Daurade, le pont métallique Saint-Pierre et le dôme de l’hôpital La Grave défilent sous vos yeux. L’été, à l’occasion de Toulouse Plages, la grande roue s’élance dans le ciel.

Le pont Saint-Pierre le long de la Garonne à Toulouse
123rf / Elena Elisseeva

Le Canal du Midi

À Toulouse, on peut aussi profiter de la nature ! Le Canal du Midi permet de relier la ville à la Méditerranée par voie navigable. Ce qui est parfait pour une balade à pied ou à vélo le long de l’eau. Quelque soit la saison, on apprécie les couleurs qu’offrent les arbres plantés au bord des sentiers.

Le Canal du Midi à Toulouse
123rf / Thierry VIALARD