TOP 15 des bonnes raisons d’aller visiter la Corée du Nord

6 – L’arc de triomphe de Kim Il-sung

maisondelachine.fr

L’arc de triomphe de Kim Il-sung été érigé en 1982 au pied de la colline Moran, à Pyongyang, en même temps que la tour du Juche et la Grande maison des études du peuple. Cette série d’inaugurations a eu lieu en l’honneur du 70e anniversaire de Kim Il-sung, et pour commémorer son rôle héroïque dans la résistance militaire contre l’occupation japonaise entre 1925 et 1945. Cet édifice en granit blanc est directement inspiré de l’arc de triomphe de Paris. Son architecture mêle d’ailleurs les styles occidentaux et coréens, avec sa façade romaine ornée de pilastres, ainsi que son toit pyramidal à trois niveaux rappelant les temples bouddhistes. Il mesure 60 mètres de haut et 52 mètres de large, ce qui en fait le deuxième arc de triomphe le plus haut au monde après le Monumento a la Revolución de Mexico. Tout comme la tour du Juche, il est composé de 25 550 blocs de pierre représentant chaque jour de la vie du leader nord-coréen jusqu’à son 70e anniversaire.

7 – Le métro de Pyongyang

Erick Tseng/Flickr

Le métro de Pyongyang est certainement l’un des plus souterrains au monde, puisqu’il se trouve à 110 mètres de profondeur. De ce fait, il sert également d’abri atomique. Calqué sur l’architecture du métro de Moscou, il a été construit entre 1968 et 1973, et est constitué de deux lignes et de 17 stations. Son décor rétro, comme figé dans le passé, est particulièrement remarquable, avec des gros lustres colorés pendant au plafond, des piliers en marbre, des statues en bronze ainsi que des murs ornés de fresques et de mosaïques de l’art réaliste socialiste. Les wagons en bois sont aussi d’époque, avec des sièges en daim vert. Pour la petite histoire, les rames du métro ont été fabriquées en Allemagne. Pour découvrir davantage l’histoire de ce site étonnant, un détour dans son musée est vivement recommandé. Enfin, l’heure de pointe est le meilleur moment pour y venir, afin de plonger dans l’effervescence d’une foule d’ordinaire si rangée.

8 – L’arche de la Réunification

L’arche de la Réunification est un monument inauguré en 2001 au sud de Pyongyang, symbolisant la réunification future des deux Corées. Elle surplombe la route de la Réunification, qui relie la capitale à la Zone Démilitarisée (DMZ). L’arche mesure 62 mètres de haut et 20 mètres de large, et représente deux sœurs jumelles – allégories de la Corée du Nord et de la Corée du Sud – tenant ensemble une carte de la péninsule coréenne unie. Cette sculpture démontre que malgré les tensions, l’espoir d’une réunification fraternelle reste toujours très présent dans les esprits en Corée du Nord.

9 – Le palais du Soleil Kumsusan

- publicité -

Le palais du Soleil Kumsusan est une bâtisse implantée au nord-ouest de Pyongyang, abritant la dépouille de Kim Il-sung. Édifié en 1976, il était autrefois la résidence officielle de l’ancien président, avant d’être reconverti en mausolée par son fils et successeur Kim Jong-il en 1994 – qui y repose aussi depuis 2011. Pendant la visite, on découvre le corps embaumé de Kim Il-sung à l’intérieur d’un sarcophage en cristal recouvert d’un drapeau du Parti des travailleurs de Corée, ainsi que divers objets lui appartenant. En effet, les pièces du palais sont tapissées de gigantesques peintures, de photos de Kim Il-sung avec des dirigeants étrangers comme Joseph Staline, Fidel Castro ou Jimmy Carter, ainsi que de diplômes, dont un certificat du Kensington University de Californie ! À l’extérieur, un joli parc fleuri, avec de petites allées bordées de fontaines, convie à la promenade. Le monument n’est toutefois accessible que les jeudis et les dimanches pour les étrangers, et dans le cadre d’une visite guidée officielle. Comme il s’agit d’un endroit sacré et solennel, il faut veiller à ne pas se vêtir de manière décontractée (jeans, chaussures ouvertes, etc.), à ne pas prendre des photos et à s’incliner respectueusement devant les statues et les dépouilles de Kim Il-sung et de Kim Jong-il.