TOP 15 des bonnes raisons d’aller visiter la Corée du Nord

La Corée du Nord est le pays le plus opaque au monde, et véhicule une image autoritaire qui suscite généralement une certaine méfiance. Pourtant, elle ne se limite pas seulement au culte de la personnalité omniprésente sur les monuments et les affiches de propagande à la gloire de la dynastie Kim, et aux lieux interdits d’accès. La Corée du Nord est en réalité une destination aux contrastes surprenants, avec des paysages bucoliques semblant dessinés à l’aquarelle, ainsi qu’un héritage culturel et historique important. Une fascination gagnant de plus en plus de voyageurs occidentaux, qui sont environ 5 000 à s’y rendre chaque année. L’actuel président Kim Jong-un ambitionne d’ailleurs 2 millions de visiteurs d’ici 2020. Si vous souhaitez en faire partie, voici 15 endroits incontournables en Corée du Nord à découvrir absolument.

1 – Le Grand Monument Mansudae

Le Grand Monument Mansudae est un ensemble de monuments érigé sur la colline de Mansudae, en plein cœur de Pyongyang. Il est composé de deux gigantesques statues de bronze de 22 mètres de haut, représentant Kim Il-sung, fondateur de la République populaire de Corée, et son fils Kim Jong-il. Derrière les deux dirigeants se trouve le musée de la Révolution Coréenne, dont le mur est orné d’une mosaïque représentant le mont Paetku, vénéré par les Nord-Coréens. De part et d’autre des statues, on observe 228 sculptures en bronze de 5 mètre de haut, qui évoquent des soldats, des ouvriers et des agriculteurs alignés, brandissant le drapeau du Parti des travailleurs de Corée. Celles à droite de Kim Il-sung symbolisent la Lutte révolutionnaire antijaponaise, et à gauche, la Révolution socialiste. Le Grand Monument Mansudae est incontestablement l’un des lieux les plus sacrés de Corée du Nord, c’est pourquoi des précautions sont à prendre au moment de la visite. Il est conseillé de s’incliner devant les statues, et de déposer des fleurs à leurs pieds en guise de respect. Enfin, lorsqu’on prend des photos, il faut veiller à encadrer intégralement les statues des deux présidents.

2 – Le lac du Paradis

chineescapade.com

Le lac du Paradis est un magnifique lac de cratère lové dans une caldeira du mont Paetku, le plus haut sommet du pays. S’élevant à 2 744 mètres d’altitude, ce cône volcanique encore actif est situé à la frontière entre la Corée du Nord et la Chine. On accède au lac en funiculaire, traversant un joli paysage composé de rizières, de forêts de bouleaux, de ruisseaux, et d’une toundra fleurie. Au fur et à mesure de l’ascension, la végétation laisse place à un décor plus désertique et lunaire, parsemé de roches ignées. Une fois au sommet, on découvre le lac du Paradis aux reflets vert émeraude, semblant flotter dans un écrin de nuages. Il est environné de sources chaudes, réputées pour leurs vertus thérapeutiques, et d’une impressionnante cascade de 68 mètres de haut. En raison de l’altitude, il est gelé pendant une grande partie de l’année, de la mi-octobre à la mi-juin. De nombreuses légendes entourent ces lieux. Le roi Tangun, fondateur de la Corée, serait né sur le mont Paetku, tout comme le président Kim Jong-il. À la mort de ce dernier, les médias nord-coréens ont rapporté que la glace qui recouvrait le lac se serait craquelée si violemment que le bruit « semblait secouer les cieux et la terre ». Ses eaux abriteraient également une créature fantastique, appelée le « monstre du lac Tianchi ».

3 – La place Kim Il-sung

- publicité -

La place Kim Il-sung de Pyongyang est située sur la rive ouest de la rivière Taedong, face à la tour du Juche. Elle est répartie sur une superficie de 75 000 m², et peut contenir jusqu’à 100 000 personnes. Elle accueille principalement les parades militaires, les rassemblements et les répétitions des spectacles du festival d’Arirang. La place Kim Il-sung est entourée de bâtiments austères ornés d’immenses portraits de Kim Il-sung, de Kim Jong-il et de Lénine. Parmi eux, on aperçoit la Grande maison des études du peuple, considérée comme la plus importante bibliothèque du pays avec plus de 30 millions d’ouvrages, la galerie d’art coréenne qui contient une vaste collection d’œuvres réalistes socialistes, et le musée central d’histoire de Corée.

4 – La tour du Juche

La tour du Juche est un monument monolithique construit en 1982 au bord de la rivière Taedong à Pyongyang, à l’occasion du 70e anniversaire de Kim Il-sung. Mesurant 170 mètres de haut, elle est composée de 25 550 blocs de granit, correspondant à chaque jour de la vie du « Président éternel » jusqu’à son inauguration. Une gigantesque sculpture de bronze de 30 mètres de haut se trouve devant la tour, qui représente un ouvrier, un paysan et un intellectuel tenant respectivement à la main un marteau, une faucille et un pinceau pour illustrer l’union des trois classes sociales. En effet, l’édifice est un hommage au « Juche », une idéologie communiste créée par Kim Il-sung, qui pourrait se traduire par « autosuffisance » ou « autodéfense ». Cela signifie en quelque sorte qu’il est du devoir de chaque Nord-Coréen de prendre en main son destin, afin de faire de son pays une grande nation. Un ascenseur conduit jusqu’au sommet, où on profite d’une belle vue panoramique sur la capitale, notamment au moment du coucher du soleil. La tour offre également un spectacle magnifique la nuit, lorsque la torche qui la surmonte s’illumine et donne l’impression d’une flamme qui vacille dans la pénombre.

5 – Le stade Kim Il-sung

stadiumdb.com

Le stade Kim Il-sung a été bâti en 1926 à Pyongyang pendant l’occupation japonaise – c’est pourquoi l’enceinte s’appelait à l’origine « stade Kirimri ». D’une capacité de 50 000 personnes, il accueille le marathon de Pyongyang et les tournois de football locaux. Il est surtout l’antre des Chollima, la sélection nord-coréenne de football, qui y jouent la majorité de leurs rencontres à domicile. On peut visiter le stade, et découvrir les coulisses et les anecdotes liées à cette arène historique. Il est même possible d’assister à un match de football dans une ambiance sage, et même plutôt silencieuse, qui pourrait surprendre plus d’un fougueux supporter étranger.

Page 1 / 3