Les 15 plats les plus répugnants au monde

7 – Le balut ou fœtus de canard (Philippines)

Le balut est un curieux amuse-gueule originaire des Philippines. Il s’agit d’un œuf de canard couvé pendant deux semaines, puis cuit à la vapeur. On obtient ainsi un œuf à la coque contenant un fœtus mort, avec une tête, un bec, des pattes, et des plumes bien visibles. Très apprécié des Philippins, le bahut se mange à la tombée de la nuit accompagnée d’une bière fraîche, afin de se soustraire à la vision assez perturbante du cadavre de ce vilain petit canard. Riche en protéines, le bahut est également considéré comme un puissant aphrodisiaque. On comprend mieux la ferveur gourmande qu’il suscite.

8 – Les escamoles (Mexique)

Les escamoles sont des larves de fourmis extraites des racines de l’agave. Considérées comme un plat délicat et raffiné au Mexique, elles sont parfois surnommées « le caviar d’insectes ». Leur succès ne date d’ailleurs pas d’hier, puisqu’elles faisaient déjà partie des mets de choix à la table des empereurs aztèques, comme l’attestent certains écrits anciens. Elles sont habituellement servies en tacos, enveloppées dans des tortillas de maïs. Les épicuriens qui y ont succombé décrivent sa saveur comme un mélange de beurre, de fromage cottage et de noisettes. Et raison de plus pour y goûter, les escamoles auraient le pouvoir de faire vivre cent ans !

9 – Le cochon d’Inde (Colombie, Pérou, Bolivie, Équateur)

Très populaire dans la région des Andes, le cochon d’Inde, ou « cuy », est le mets des grandes occasions comme les mariages et les anniversaires. Il y est d’ailleurs élevé comme un animal de ferme à part entière, afin d’être mangé. Les cobayes étaient déjà consommés par les autochtones pendant l’ère précolombienne, et ce n’est qu’à l’arrivée des Espagnols qu’ils sont devenus des animaux domestiques. On imagine que les conquistadors, conquis, les ont trouvés trop mignons pour finir dans leur assiette. La viande de cuy est riche en protéines, et contient moins de cholestérol que le bœuf ou le porc. Il est souvent préparé grillé, rôti, frit ou fumé, et les gastronomes qui se sont aventurés à y goûter comparent souvent sa saveur à celle du poulet.

VOIR AUSSI  17 lacs surprenants par leur beauté à travers le monde

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Découvrez plus de