20 raisons qui prouvent que votre prochain voyage doit être au Mexique

Au cœur de l’Amérique centrale, le Mexique ne cesse d’envoûter ses visiteurs. Plages sublimes, villes coloniales et sites archéologiques foisonnent ! De la Riviera Maya à Cabo San Luca, les trésors culturels et naturels livrent leurs secrets. La musique omniprésente et la gastronomie locale embellissent incontestablement votre voyage. Vous hésitez encore ? Voici 20 raisons d’aller au Mexique pendant vos vacances !

Mexico, capitale du Mexique

Mexico est une halte incontournable de votre voyage en Amérique centrale. L’ancienne cité aztèque, alors appelée Tenochtitlan, abonde de monuments coloniaux, vestiges précolombiens, musées… tout pour un plongeon dans le riche passé de la ville. On aime l’ambiance voluptueuse qui y règne. À ne pas louper : les jardins flottants de Xochimilco ! Ces canaux sont pris d’assaut par des petites embarcations colorées, sur lesquelles il fait bon voguer.

Mexico au Mexique
123rf / Marcelo Rodriguez

Chichén Itzá

Située dans la péninsule du Yucatán, Chichén Itzá est l’un des plus célèbres sites préhispaniques du Mexique. L’édification des différents bâtiments remonterait au VIIIe-IXe siècle. Dans la cité des Mayas et des Toltèques, on peut encore voir des temples, un observatoire mais aussi deux cenotes. C’est près de ces puits naturels que s’est développée Chichén Itzá. Il en existe des milliers dans la péninsule. Vous pouvez vous en approcher et même vous y baigner !

Cénote de Chichen Itza au Mexique
123rf / Galyna Andrushko

Palenque

Ce magnifique témoignage de l’époque classique vous dévoile la complexité de l’urbanisation maya. La répartition des éléments architecturaux suivent un plan urbain élaboré. Vous remarquerez de nombreuses constructions, dont la plupart ont été érigées entre le Ier et le Ve siècle apr. J.-C. Palenque est loin d’être entièrement mise à jour ! Mais il y a déjà de quoi s’émerveiller avec les monuments cultuels, funéraires, résidentiels…

Palenque au Mexique
123rf / Jesse Kraft

Calakmul

Calakmul… ce nom ne vous peut-être pas familier, mais après avoir découvert le site vous le retiendrez ! C’est au cœur de la jungle des Tierras Bajas, couvrant 180 000 km², que surgit Calakmul. Grimpez au sommet des pyramides et contemplez la région qu’a dominée la cité maya pendant plus d’un millénaire. Dans la forêt, des singes s’amuseront sans doute à vous surprendre.

Calakmul au Mexique
123rf / Chad Zuber

San Cristobal de Las Casas

Ville coloniale par excellence, San Cristobal se parcoure à pied. On flâne dans les quartiers aux maisons colorées. Chacun est consacré à un type d’artisanat, tel que le travail du bois. Ainsi, vous pourrez vous régaler les yeux avec les beaux ouvrages. Plusieurs églises se trouvent sur votre chemin, de même que la magnifique cathédrale.

San Cristobal de Las Casas au Mexique
123rf / Moreno Novello

Grottes de Cacahuamilpa

Le parc national compte des grottes impressionnantes, parmi les plus grandes au monde ! À l’origine de ses formations géologiques : le Rio San Jeronimo. Les grottes s’étendent sur plusieurs kilomètres et leur plafond s’élève à des centaines de mètres. Une passerelle vous conduira dans les différentes salles qui abritent des colonies de chauve-souris.

Grottes de Cacahuamilpa au Mexique
123rf / Vladimir Korostyshevskiy

Guadalajara

Berceau de la tequila, Guadalajara est considérée comme la Silicon Valley mexicaine. Bon nombre de bâtiments anciens ont été détruits afin de laisser la place à des constructions plus modernes. Mais ne vous inquiétez pas, il y a encore de multiples lieux qui valent le coup d’œil : la cathédrale, la Plaza de Armas et son kiosque, l’Hospice Cabanas (Patrimoine mondial), le Palais du Gouvernement…

Guadalajara au Mexique
123rf / obby Dagan

Oaxaca

C’est au XVIe siècle qu’émerge Oaxaca, bien que le territoire fut occupé depuis la Préhistoire. Un charme indéniable se dégage de la ville. Ses monuments coloniaux, et plus particulièrement sa cathédrale, ont été restaurés. Outre ces sites, on fera un tour sur les marchés et dans les boutiques d’artisanat. Découvrez le savoir-faire des habitants d’Oaxaca.

Oaxaca au Mexique
123rf / Konstantin Kalishko

Monte Alban

À quelques kilomètres de Oaxaca apparaît Monte Alban. Le majestueux site sacré, patrimoine mondial depuis 1987, avait acquis une importance de premier plan pour les Olmèques, Zapotèques puis les Mixtèques. Le complexe est l’œuvre des hommes, aussi bien les monticules, que les canaux. De là, on a une vue dégagée sur la vallée.

Monte Alban au Mexique
123rf / Natalia Zakharova

Puebla

La fondation de Puebla remonte à 1532 ! Son centre historique vous étonnera avec ses vestiges baroques. Il a d’ailleurs été classé Patrimoine de l’Humanité en 1987. La silhouette de Puebla se détache du paysage volcanique. Mais ce que nous attire le plus quand on se rend ici c’est les délices gourmands. Sa gastronomie y est savoureuse et généreuse.

Puebla au Mexique
123rf / Alberto Loyo

El Tajin

Du VIIe au XIIe siècle, l’ancienne cité d’El Tajin connut son apogée, mais il semblerait qu’elle ait été habitée des siècles avant. Sa chute au XIIIe siècle n’est pour l’heure pas expliquée. La capitale des Totonaques est réputée pour sa Pyramide des Niches. Cette construction est sans équivalent. On y aperçoit aussi des palais et des terrains de jeux.

El Tajin au Mexique
123rf / Alberto Loyo

Teotihuacan

Voici l’ancienne cité du Mexique la plus célèbre au monde ! On estime la construction de Teotihuacan à une période s’étalant du Ier au VIIe siècle. Le nom de Teotihuacan signifie « lieu où sont engendrés les dieux ». Durant votre visite, ne loupez pas la Pyramide du Soleil et celle de la Lune, de même que le fameux temple de Quetzalcoalt. À l’instar des monuments de l’Antiquité grecque, ceux-ci étaient peints.

Teotihuacan au Mexique
123rf / Galyna Andrushko

Merida

La « cité blanche » doit son nom à l’usage de pierre calcaire pour l’édification des demeures, même si les façades tendent à se colorer. Les bases de la ville ont été posées en 1542 sur la cité Tho. Les Espagnols démolirent toute trace d’architecture maya. Si cela est possible, rendez-vous à Merida lors de festivités !

Merida au Mexique
123rf / Joanna Zaleska

Tulum

Tulum évoque à la fois une plage paradisiaque et des vestiges archéologiques. On reconnaît facilement Tulum car c’est le seul site du Mexique tourné vers la mer. Situé sur la Riviera Maya, il nous dévoile l’un des éléments les plus photographiés de la côte : El Castillo. Cet édifice domine l’eau turquoise. Un petit coin de paradis !

Tulum au Mexique
123rf / Ritu Jethani

Guanajuato

Patrimoine mondial, Guanajuato saura vous charmer ! La ville s’est développée sur le flanc d’une colline. Les maisons se distinguent les unes des autres par des teintes vives, offrant un spectacle incomparable. Qu’y visite-t-on ? La cathédrale et la basilique, le théâtre Juarez d’où part le funiculaire et des jardins. Accédez au Parvis du Monumento al Pipila. De là, le panorama s’étend sous vos yeux.

Guanajuato au Mexique
123rf / Alberto Loyo

San Miguel de Allende

Non loin de Guanajuato, San Miguel de Allende vous accueille dans ses rues les plus colorées du Mexique ! On aime se promener ici et découvrir les lieux ayant marqués le passé de la ville. Elle aussi, et comme de nombreuses cités nées au XVIe siècle, a été classée Monument historique. Visitez son église de 1880 et le temple de San Francisco.

San Miguel de Allende au Mexique
123rf / Kobby Dagan

Playa del Carmen

Perle du Mexique, la Playa del Carmen résonne comme une douce invitation au farniente. Sable blanc et mer cristalline sont dignes d’une carte postale. Même si la plage est bordée par une station balnéaire, elle n’en est pas moins ensorcelante. La clarté de l’eau est parfaite pour partir avec palmes, masque et tuba observer les animaux.

Playa del Carmen au Mexique
123rf / Patryk Kośmider

L’Arche de Cabo San Lucas

Ancienne cachette de pirates, Cabo San Lucas est surtout connu pour son arche rocheuse. Elle est surnommée « le bout du monde » en raison de sa situation géographique. Si l’on descend vers le sud depuis la péninsule, la terre ferme la plus proche est… l’Antarctique ! Pour atteindre l’arche, il faut emprunter un bateau. Vous pourrez ensuite profiter de la plage.

L'Arche de Cabo San Lucas
123rf / sorincolac

Akumal

Non loin de Tulum, ne manquez pas Akumal. La plage a des allures de paradis : sable fin, cocotiers et mer translucide ne laissent pas indifférent. Akumal est l’un des meilleurs endroits du Mexique pour l’observation des tortues dans leur environnement naturel. Ces tortues de mer nagent assez près du bord. Vous n’aurez ainsi aucun mal à les rencontrer.

Akumal au Mexique
123rf / BlueOrange Studio

Uxmal

Pour vous convaincre définitivement que le Mexique est une destination incroyable, nous vous emmenons sur le site d’Uxmal. Ses origines sont mal connues, établies entre le VIe siècle et le VIIIe siècle. Il peut paraître surprenant qu’une cité ait été édifiée dans cette région où l’eau est très peu présente. Sur le site, on peut y admirer le terrain de jeu de balle, la Maison des Tortues ou encore le Carré des Oiseaux.

Uxam au Mexique
123rf / Dmitry Rukhlenko